Chris Paul
Chris Paul, star des Clippers, avec son maillot mis à l'envers en signe de protestation contre les propos racistes de son président, Donald Sterling | AFP - GETTY IMAGES

Les Clippers la tête à l'envers

Publié le , modifié le

Les Los Angeles Clippers ont perdu très nettement le match 4 contre les Warriors (118-97), ce qui met les deux équipes dos à dos (2-2). Mais les joueurs californiens ont bien failli ne pas disputer cette rencontre, pour protester contre les propos de leur président Donald Sterling. Finalement, il ont jeté leur vestes avec leur nom au sol, et revêtu un maillot sans inscription lors de l'échauffement. La déflagration de l'affaire continue. En revanche, Portland se rapproche de la qualification en arrachant en prolongation la victoire contre Houston (123-120) avec notamment 25pts, 6rbds et 6 passes de Nicolas Batum.

Ils n'avaient pas vraiment la tête au match. Une réunion de crise à 45 minutes du match 4 contre Golden State, un maillot d'échauffement mis à l'envers et des vestes jetées au sol, les joueurs de Clippers ont multiplié les actions pour montrer leur désaccord face aux propos de leur président. "Tout ce qui s'est passé ces dernières heures ne peut être une excuse pour cette défaite ", a néanmoins tranché Doc Rivers, l'entraîneur. Mais jusqu'à cette réunion, ses troupes ont hésité à disputer la rencontre.

Pourtant, force est de constater que les Clippers ont sombré face à Golden State. 27 points encaissés sur contre-attaques, c'est leur pire bilan de la saison auxquels il faut ajouter les 19 pertes de ballon. En face, les Warriors ont flambé: 33 points (dont 17 dans le seul 1er quart-temps) pour Stephen Curry (avec 7 passes et 7 rebonds), 22 points et 9 passes pour Andre Iguodala, soit sa meilleure performance dans la série,, sans oublier les 15 points individuels pour David Lee et Klay Thompson. A Los Angeles, seul Blake Griffin a tenu son rang (21pts, 6rbds), mais il a été dépassé par Jamal Crawford, sorti du banc avec 26pts. Chris Paul finit avec 16pts, 6 passes et 5rbds tandis que DeAndre Jordan termine avec un zéro pointé aux points, et six rebonds.

Le résumé de Warriors-Clippers

Magic, Jordan et Obama

Les paroles de leur président lors d'une conversation téléphonique avec sa petite amie continuent à ébranler tout le pays. "Sur ton Instagram de merde, tu n'as pas à te montrer à côté de noirs (...)   N'amène pas des noirs à mes matches", avait-il notamment lancé à la jeune  femme, elle-même d'origine mexicaine et noire américaine. Magic Johnson, présent sur la photo incriminée par Sterling, a espéré qu'il "n'ait plus le droit d'être propriétaire d'une  franchise NBA". Michael Jordan, propriétaire de l'équipe de Charlotte, a déclaré dans un communiqué: "Je  suis dégoûté qu'un autre propriétaire d'équipe puisse avoir des idées aussi  offensantes et blessantes (...) En tant qu'ancien joueur, je suis totalement  scandalisé. Il n'y a pas de place en NBA et nullement ailleurs pour cela." Le président Obama lui-même a pris part au débat: "Lorsque des personnes ignorantes se vantent de leur ignorance, il n'y a  pas grand chose à faire sinon de les laisser parler", a-t-il déclaré, évoquant  des propos "incroyablement offensants" et "racistes", lors d'une visite  officielle en Malaisie.

Batum et Aldridge proches de la "qualif"

La sérénité n'a pas non plus prévalu à Portland, pour des raisons bien différentes. Pour le match 4 face à Houston, tout s'est joué pour la troisième fois en prolongation. Et pour la première fois, les Blazers se sont imposés à domicile dans cette série, prenant un net avantage (3-1) avant de retourner au Texas pour le match 5. Mais tout s'est joué à un cheveu, avec d'énormes prestations de LaMarcus Aldridge (29pts, 10rbds), de Nicolas Batum (25pts, 6rbds, 6 passes), de Damian Lillard (23pts à 5/7 à 3pts, 8 passes). Un dunk rageur de Dwight Howard avait offert l'égalisation à (106-106) à 3 secondes de la fin du temps réglementaire, et Mo Williams n'avait pas trouvé la cible à trois points. Dans la prolongation, à 8"9 du terme de la rencontre, le score était de 121-120 pour Portland. Deux derniers lancers-francs de Williams et les Blazers pouvaient savourer leur 3e succès dans cette série. Chez les Rockets, les 28pts, 6 passes et 4 rebonds de James Harden (à 3/11 à 3pts) et les 25pts et 14rbds de Dwight Howard se sont révélés insuffisants, mais de très peu. A un match de la sortie, Houston revient à domicile.

A Brooklyn, les Nets ont perdu l'occasion de faire un pas décisif vers la qualification, s'inclinant contre les Raptors (87-79). Et c'est à Toronto que le match 5 se disputera. Le seule franchise canadienne de NBA a fait la différence dans le premier  quart-temps qu'elle a bouclé largement en tête 35 à 22. Les Nets de Jason Kidd  qui ont compté jusqu'à 17 points de retard ont refait leur retard  progressivement pour débuter la quatrième et dernière période à hauteur des  Raptors (67-67), mais ils ont sombré dans la dernière période face au duo DeMar  DeRozan et Kyle Lowry, 46 points à eux deux, alors que Kevin Garnett (10 pts)  et surtout Joe Johnson (7 pts alors qu'il avait inscrit une moyenne de 23  points dans les trois premiers matches) ont souffert face à la défense des  Raptors.

Résultats

. Conférence Est
Washington - Chicago 98-89
Washington mène la série 3 victoires à une

Brooklin - Toronto 79-87
Toronto et Brooklyn à égalité deux victoires partout

. Conférence Ouest
Golden State - Los Angeles Clippers 118-97
Golden State et Los Angeles Clippers à égalité deux victoires partout

NBA