La joie des Bulls
Le bonheur de Pau Gasol et E'Twaun Moore | AFP - GETTY IMAGES

Les Bulls encornent Westbrook et le Thunder

Publié le , modifié le

Avec 21pts et 12rbds de Pau Gasol, ainsi que 13pts dans le seul 4e quart temps de E'Twaun Moore, Chicago a arraché la victoire sur Oklahoma City (108-105). Avec les 12rbds de Joakim Noah (qui a passé le cap des 5000 en carrière), la performance n'est pas mince puique les Bulls ont dû faire face à un Russell Westbrook intenable, auteur de 43pts, 7 passes et 8rbds. Dans l'autre match de la nuit, Portland a décroché son 5e succès de rang en dominant Dallas (94-75), avec un double-double de Nicolas Batum (12rbds, 15pts, 6 passes).

Le match de la nuit: Chicago - Oklahoma City

Même en l'absence de Kevin Durant du côté d'Oklahoma City et de Derrick Rose du côté de Chicago, l'affrontement entre les deux équipes a tenu ses promesses. Le deuxième de la Conférence Est a eu bien du mal à se défaire du 8e de l'Ouest (108-105), mené encore une fois fois par le suppléant de la star du Thunder, Russell Westbrook. Il a marqué 43 points (14 sur 32 au tir), pris huit rebonds et distillé  sept passes, manquant de peu un cinquième "triple double" de suite. La veille, le meneur du Thunder, dont le visage est protégé par un masque  après une fracture de la pommette droite, avait inscrit 49 points et était  devenu le premier joueur depuis Michael Jordan en 1989 à enchaîner quatre  "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de  suite. Mais cela n'a pas suffi. Les Bulls, qui ont compté jusqu'à dix points de retard dans la 4e période, ont dû leur salut à pau Gasol (21pts, 12rbds) et aussi à E'Twaun Moore, auteur de 13 de ses 19pts dans le 4e quart-temps, et notamment d'un tir primé à 2" du terme du match. Joakim Noah, auteur de 4pts mais 12 rbds et 9 passes, a franchi une énorme barre, celle des 5000 rebonds pris en carrière. Il en est désormais à 5001 depuis 2007. Il est seulement le sixième joueur de  Chicago à dépasser ce chiffre symbolique.

Vidéo: Chicago - Oklahoma City

Le joueur de la nuit: Russell Westbrook.

A lui seul ou presque, en l'absence  de Durant, il a propulsé OKC à la 8e place de la conférence Ouest. Sous son  impulsion, le Thunder a remporté neuf de ses douze derniers matches et affiche  un bilan de 34 victoires et 28 défaites, honorable pour une équipe qui a été  privée en début de saison pendant six et quatre semaines de Durant et  Westbrook. Depuis février, Westbrook est sur un nuage. Il a enchaîné quatre  "triple-double", sa série a certes pris fin contre les Bulls jeudi soir, mais  ses statistiques sur les huit derniers jours sont affolantes: 37 points, 13,5  rebonds et 10,5 passes par match! Westbrook refuse toutefois d'être comparé à  Michael Jordan, le dernier à avoir réussi une telle série --il avait enchaîné  sept "triple-double"--, en 1989: "Je suis loin de tout ce qu'a accompli Michael  durant sa carrière, il est le plus grand joueur de l'histoire." Le meneur d'OKC  fait désormais figure de prétendant sérieux au titre de MVP que peuvent aussi  légitimement viser LeBron James (Cleveland), James Harden (Houston) ou Stephen  Curry (Golden State).

Le chiffre de la​ nuit: 75

C'est le nombre de points inscrits par Dallas à Portland, lors de la défaite (94-75). Jamais les Mavs n'avaient été aussi faibles offensivement cette saison. Ils n'ont vraiment pas été en réussite face aux Blazers avec 37,5% au tir et 12,5% à trois points. La franchise  texane a perdu trois de ses quatre derniers matches.

Le Français du jour: Nicolas Batum

Lors de la venue de Dallas, Nicolas Batum a sorti une prestation habituelle: 6 passes, 12 rbds et 15 points. Le Français a donc activement participé au 5e succès de rang de son équipe des Blazers, tenant compagnie à LaMarcus Aldridge (17pts, 12rbds). Ses tirs ont été à l'origine des 19 derniers points de son équipe.

NBA