K.J. McDaniels des 76ers au-dessus des Cavs
K.J. McDaniels des 76ers au-dessus des Cavs | AFP

Les 76ers désarçonnent les Cavs

Publié le , modifié le

Les 76ers de Philadelphie auront attendu 14 rencontres avant de renouer avec une victoire (95-92) sur une équipe de Cleveland privée de trois joueurs clés. Ailleurs, Chicago a eu raison de Houston (114-105), Portland en a fait de même avec les Lakers (98-94) et Golden State a corrigé Oklahoma City (117-91).

Le fait de la soirée: les 76ers ont gagné !

Maudite depuis le début de saison, la franchise de Philadelphie a finalement goûté à la victoire face aux Cavaliers après 14 revers d'affilée. Il est vrai que les absences de LeBron James, Kyrie Irving et Dion Waiters (blessés) ont facilité la donne, mais les 76ers ont notamment comblé un écart de 17 points. Peu en réussite sur les shoots longue distance (0/6), Tony Wroten s'est rattrapé avec un lay-up à 9 secondes du buzzer. Il a terminé la rencontre avec 20 points, soit le meilleur marqueur de son équipe. En face, Kevin Love était pourtant en feu avec 28 points et pas moins de 19 rebonds.

Le record de la ​soirée: Nowitski devant Moses Malone

A 36 ans, Dirk Nowitzki est devenu le 7e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA. Il dépasse Moses Malone qu'il avait égalé (avec un total de 27.409 points) durant le temps  réglementaire avant de rentrer un panier à trois points à moins de 35 secondes de la fin de la prolongation. Le joueur de Dallas compte à présent 27.412 points, ce qui le situe à 1.184 longueurs du 6e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA, Shaquille O'Neal (28.596 points).

Le Français de la soirée: Rudy Gobert

Ses statistiques ne sont pas encore exceptionnelles, mais sa progression ne fait pas l'ombre d'un doute. Rudy Gobert s'est une nouvelle fois appliqué dans le cinq des Jazz pour terminer son match face aux Pacers avec 11 points, 4 rebonds et 3 contres en 30 minutes de temps de jeu. En l'absence d'Enes Kanter, le joueur de 2,18 m commence à prendre une autre dimension sur les parquets de la NBA. Il n'a en revanche pas pu éviter la défaite de son équipe (101-105) contre Indiana.

Le joueur de la soirée

De son côté, Damian Lillard peut se vanter d'avoir des statistiques impressionnantes. Avec 39 points (12/21), mais aussi 6 rebonds, 5 passes décisives, 2 interceptions et même un contre, le meneur de jeu de Portland a donné du fil à retordre aux Lakers. C'est d'ailleurs lui qui a inversé le cours du jeu en plantant 16 points dans le dernier quart temps, laissant les Lakers de Jordan Hill (23 pts et 14 rebds) sur le flanc.

Résultats de la nuit :

Philadelphie-Cleveland 95-92
Chicago-Houston 114-105
Boston-Charlotte 95-104
Brooklyn-Dallas 88-96
Portland-LA Lakers 98-94
Memphis-NY Knicks 105-83
Minnesota-Denver 101-110
Nouvelle-Orléans-Washington 85-92
Utah-Indiana 101-105
Golden State-Oklahoma City 117-91
LA Clippers-Atlanta 98-107

Romain Bonte

NBA