Rudy Gobert sort sur blessure
Rudy Gobert sort sur blessure | Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

L'écran noir pour Rudy Gobert, blessé après 17 secondes

Publié le , modifié le

Rudy Gobert attendait beaucoup de ses premiers playoffs NBA. Malheureusement pour le pivot français, sa découverte a tourné court. 17 petites secondes avant de s'écrouler sur le parquet, victime d'une entorse du genou.

C'était un simple écran comme il en a fait des milliers. Gobert s'est planté pour protéger son coéquipier Gordon Hayward. Genou gauche en hyper-extension, il a croisé la route de l'ailier camerounais des Clippers Luc Mbah a Moute. Un choc puis la chute sur le parquet du Stapples Center. L'international français a tenté de se relever et s'est traîné sur quelques mètres, avant d'être relevé par deux soigneurs qui l'ont accompagné dans les vestiaires. Gobert y est resté jusqu'au bout, le genou et le moral en vrac. Peu avant la fin du premier quart-temps, son club a annoncé qu'il souffrait d'une entorse du genou gauche et qu'il ne reviendrait pas sur le parquet pour ce match N.1 du premier tour.

VIDEO : la blessure de ​Rudy Gobert

Diaw n'avait jamais vu ça

"Cela fait bizarre", a expliqué son coéquipier Boris Diaw. "Perdre un joueur comme Rudy après dix-sept secondes sur blessure, non, je ne pense pas avoir jamais connu ça. Cela nous a sonné pendant les deux premières minutes, cela fait bizarre, mais en même temps, on a eu des blessures tout au long de la saison, on a dû jouer toute la saison sans tel ou tel joueur, on s'est servi de cela aussi", a rappelé le pivot du Jazz.

Pas de blessure grave

Pièce maîtresse du Jazz, Gobert saura dimanche s'il est apte à rejouer lors de ce premier tour des playoffs. Un premier examen avait révélé qu'il ne souffrait pas d'une blessure grave aux ligaments croisés. "On ne sait pas encore si Rudy va rejouer, on préférerait bien sûr qu'il rejoue, mais qu'il joue ou qu'il ne joue pas, cela ne va rien changer à ce qu'on doit faire", a indiqué Diaw. Et le Jazz l'a bien fait en s'imposant sur un tir au buzzer de Joe Johnson (97-95). "C'est une victoire importante, mais il en faut quatre de victoires pour passer, a rappelé Diaw, champion avec les Spurs en 2014. Rien n'est encore décidé, même si c'est bien de surprendre l'équipe adverse en gagnant le premier match." Chaque succès d'Utah offrira une chance supplémentaire à Gobert  de faire son retour en playoffs cette saison.

Xavier Richard @littletwitman