LeBron James sur le marché

LeBron James sur le marché

Publié le , modifié le

Quelques jours après avoir été vaincu et dominé par san Antonio en finale, LeBron James a annoncé à ses dirigeants de Miami qu'il faisait jouer l'option lui permettant de devenir "free agent" à partir du 1er juillet. La star du Heat se libère ainsi des deux dernières années de son contrat, afin de tester le marché et connaître l'équipe qui fera la meilleure offre. Cela n'implique pas forcément qu'il quitter la Floride: "Nous nous attendions complétement à cette décision, ce n'est pas une surprise. Nous avons hâte de nous asseoir à la table des négociations avec LeBron et ses représentants pour parler de notre future ensemble", a indiqué Pat Riley, le président de la franchise.

C'est l'annonce qui va donner la fièvre à toute la NBA. A 29 ans, LeBron James a décidé de se remettre sur le marché. Après quatre finales consécutives, dont deux perdues, la star de Miami va sonder l'état du marché et sa côte d'amour auprès des différents clubs de NBA, en devenant "free agent" au 1er juillet. Avec Carmelo Anthony, lui-aussi free agent lors de cet été, les deux hommes vont attiser les convoitises. Arrivé à Miami en 2010, James avait un contrat qui courait jusqu'en 2016, avec des revenus annuels atteignant les 20 millions de dollars. Il ne sera donc pas à portée de toutes les bourses. Et surtout, le Heat n'est pas exclu des discussions, bien au contraire: "Nous nous attendions complétement à cette décision, ce n'est pas une  surprise. Nous avons hâte de nous asseoir à la table des négociations avec  LeBron et ses représentants pour parler de notre future ensemble", a d'ailleurs déclaré Pat Riley, le président du club.

En fait, cette décision permet juste à l'agent du joueur, Richie Paul, de discuter avec tout le monde. Et donc de faire monter les enchères. Y compris à Miami. La décision de renoncer à ses deux dernières années pourrait être une façon  de donner de la marge de manoeuvre à Miami, dont les dépenses sont plafonnées,  comme pour toutes les autres équipes. Miami aura ainsi les moyens d'attirer le grand ami de James, Carmelo  Anthony, qui s'est déclaré lui aussi "free agent" et libéré de sa dernière  année de contrat avec les New York Knicks. Et selon le réglement de la NBA, c'est la seule qui peut lui offrir un contrat  de cinq ans pour un montant maximum de 127 millions de dollars alors que les  autres équipes ne peuvent que lui proposait un contrat d'une valeur de 95  millions de dollars.

Quadruple MVP de la saison régulière (2009, 2010, 2012, 2013), ayant fini la saison avec une moyenne de 27.1 points, 6.9 rebonds et 6.4 passes par match, LeBron James a surtout été le seul à Miami à surnager lors de la finale contre les Spurs. Avec un Dwyane Wade clairement décevant dans cette finale et un Chris Bosh tout juste à son niveau, Miami ambitionne de retrouver sa couronne l'année prochaine. Sans James, ce sera impossible.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze