LeBron James retourne à Cleveland

LeBron James retourne à Cleveland

Publié le , modifié le

LeBron James a pris sa décision, il retourne à Cleveland. Après quatre ans passés à Miami, le quadruple MVP a décidé de retourner chez lui dans l'Ohio chez les Cleveland Cavaliers dont il était parti après un cirque médiatique qui avait créé la polémique. Avec Kyrie Irving et Andrew Wiggins, numéros un des drafts 2011 et 2014, les Cavaliers ajoutent à leur effectif le meilleur joueur du monde et sont désormais des candidats déclarés au titre dès la saison prochaine.

Le suspense devait durer trois jours. Il n'en aura finalement duré qu'un seul. Après sa réunion avec Pat Riley, le président et directeur général du Heat, à Las Vegas, LeBron James avait déclaré vouloir se donner du temps avant de prendre une décision sur son avenir. Tout le monde était suspendu à ses lèvres et l’attendait. King James a mis fin au suspense ce vendredi en annonçant son retour à Cleveland, chez lui dans l’Ohio. C'est sur le site internet du magazine Sports Illustrated dans une longue tribune que le joueur a annoncé sa décision. Après quatre saisons passées à Miami et autant de finales pour deux titres, il revient dans l’équipe où il a débuté sa carrière en NBA en 2003 où il avait été drafté en position de numéro 1. Le passé est désormais oublié. Le départ avec pertes et fracas, "la lettre de Dan Gilbert (président des Cavs), les huées des fans de Cleveland, les maillots brûlés : Voir tout ça a été dur pour ma femme et ma mère (...) Tout le monde fait des erreurs. J'en fais aussi", a assuré James.

Le tweet de Sports Illustrated

 

 

LeBron James sous le maillot des Cavaliers
LeBron James sous le maillot des Cavaliers

L'amour de l'Ohio

Contrairement à son départ de Cleveland pour Miami, LeBron James a cette fois fait plus sobre. Pas d'émission de télé, pas de mise en scène grandiloquente, juste une tribune donc où il explique les raisons d'un retour qui était dans l'air du temps depuis qu'il avait annoncé son envie de tester le marché cet été. Sur les réseaux sociaux aussi, il a fait sobre en twittant simplement le lien vers le communiqué de "Sports Illustrated".

Le tweet de LeBron James

La raison de ce retour dans la 10e équipe de la Conférence Est l'année dernière? L'amour tout simplement. En 2010, il avait déclaré vouloir "exporter son talent à South Beach", là c'est le coeur qui a parlé. "Ma relation avec l'Ouest de l'Ohio est plus grande que le basket, je ne l'ai pas réalisé il y a quatre ans", a-t-il déclaré. Malgré les rendez-vous de Rich Paul, son agent, avec de nombreuses franchises NBA, James n'a jamais envisagé d'autres options. C'était Cleveland ou Miami. Rien d'autre. Il a aussi pensé en bon père de famille. L'enfant d'Akron (Ohio), père de deux garçons et bientôt d'une petite fille a "pensé à l'endroit où je voulais voir grandir ma famille". Cet endroit c'était chez lui, là où il a explosé aux yeux du monde sous le maillot des Cavaliers. Durant sept ans, il a collectionné les récompenses individuelles (MVP 2009 et 2010, Rookie de l'année en 2004, MVP du All-Star Game 2006 et 2008), sans jamais soulever le trophée ultime. Ce sont ces échecs répétés notamment en finale 2007 face aux Spurs qui l'avaient poussé à partir.

En mission

"Quand je suis parti de Cleveland, j'étais en mission. Mon objectif était d'être champion et nous l'avons été deux fois. Mon but est toujours de gagner le plus de titres possibles, mais c’est qui est le plus important pour moi, c’est de ramener un trophée à Cleveland", a-t-il expliqué. James c'est cinq finales - dont quatre d'affilée avec Miami - pour deux titres (2012 et 2013). Cette année, les Spurs ont empêché les rêves de "Three-Peat" du Heat, une défaite qui aura sonné la fin des Tres Amigos (Wade, Bosh et James). A 30 ans, LeBron James est donc à l'aune d'un plus grand défi encore que lors de son arrivée à Miami : offrir un premier titre à Cleveland. "Le plus important pour moi, c'est de ramener un trophée à Cleveland". 

Une nouvelle mission qui va être difficile. Il le sait et il a tenu à prévenir les fans. "Je ne promets pas un titre, je sais combien c’est dur de le conquérir, nous ne sommes pas encore prêts aujourd’hui. Bien sûr je voudrais gagner la saison prochaine mais je suis réaliste, ça va être un long processus, beaucoup plus long qu’en 2010. Ma patience va être testée". Pourtant avec la signature du meilleur joueur du monde, plus deux futures grandes stars de la Ligue Kyrie Irving et le nouveau phénomène Andrew Wiggins (numéro 1 de la draft 2014) - toutefois le sort du dernier cité n'est pas très clair puisque selon les rumeurs, il pourrait être échangé avec Kevin Love (Minnesota) - , Cleveland apparaît comme un postulant très sérieux au titre en 2015. Cette annonce du retour de l'enfant du pays est énorme, les attentes seront au moins au même niveau.

Le tweet de LeBron James

Benoit Jourdain @BenJourd1