LeBron James
LeBron James (33 points) n'a pas grand chose à se reprocher, mais les Cavs ont encore perdu | CHRISTIAN PETERSEN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

LeBron James rate son retour, Mo Williams sort le match de sa vie

Publié le , modifié le

Pour son retour à la compétition après deux semaines d'absence, LeBron James a échoué à relancer les Cavaliers de Cleveland, qui sont tombés (100-107) face aux Phoenix Suns d'un excellent Markieff Morris (35 points). Si Stephen Curry (27 points, 11 passes) et Monta Ellis (28 points, 10 passes) ont brillé avec Golden State et Dallas, vainqueurs cette nuit, la performance de la nuit est l'oeuvre de Mo Williams, auteur de 52 points (!) lors de la victoire de Minnesota à Indiana (110-101).

Le match de la nuit : Phoenix-Cleveland

Si LeBron James, de retour d'une blessure au genou, s'est rassuré en compilant 33 points, 7 rebonds et 5 passes pour son premier match de retour, il n'a pas réussi à remettre les Cavaliers sur les bons rails. Kevin Love (9 points) et Kyrie Irving (9 points) ont été bien trop maladroits pour empêcher la franchise de Cleveland de concéder cette nuit son sixième revers de rang. Elle affiche d'ailleurs désormais un bilan négatif (19 victoires, 20 défaites), indigne de l'effectif de l'Ohio et de ses ambitions cette saison. En Arizona, les hommes de David Blatt, plus contesté que jamais, sont tombés sur un os nommé Markieff Morris. Avec 35 points au compteur, l'ailier a battu son record en carrière, bien soutenu par les 18 points de Goran Dragic. Les Suns (23v-18d) s'accrochent à la huitième place à l'Ouest, sur les talons de San Antonio.

Le joueur de la nuit : Mo Williams

C'est sans doute, déjà, l'exploit le plus improbable de l'année en NBA. Le meneur des Wolves, qui n'avait jamais marqué plus de 25 points cette saison, a pris feu dans l'Indiana : en marquant 52 points, il a même battu le record du plus grand nombre de points inscrits en un match par un joueur de Minnesota! En réussisant 19 de ses 33 tirs, dont un joli 6/11 à trois points, le vétéran (32 ans) a sans aucun doute sorti le plus beau match de toute sa carrière. Les Wolves mettent ainsi fin à une série de 15 défaites d'affilée... mais restent bon derniers de la conférence Ouest (6v-31d). 

La contre-performance de la nuit : Kobe Bryant

Ça n'était pas sa soirée. Auteur d'un catastrophique 3/19 aux tirs, Kobe Bryant a plombé les Lakers cette nuit, défaits par Miami (75-78). Et comme si cela ne suffisait pas, c'est la star californienne qui a raté le tir de l'égalisation à deux secondes du buzzer. Quand ça ne veut pas... 

Le Français de la nuit : Kevin Séraphin

Washington n'avait plus battu San Antonio depuis 2005. Et si la franchise de la capitale a enfin réussi à un mettre un terme à cette terrible série, malgré les 14 points de Tony Parker (et les 8 de Boris Diaw), c'est notamment grâce ai troisième frenchie de la rencontre, Kevin Séraphin! John Wall (25 points, 8 passes) a encore brillé, mais c'est bien l'intérieur guyannais qui a fait la différence en réalisant une entrée décisive dans le quatrième quart-temps, où il a scoré 11 points, terminant la rencontre avec 17 points et 8 rebonds. Dans la foulée du Tricolore, les Wizards (26v-12d) prennent la deuxième place de la conférence Est. 

... et Rudy Gobert

Le Jazz n'a pas fait d'exploit face aux Warriors d'un Stephen Curry toujours aussi bouillant (27 points, 11 passes), mais Rudy Gobert en a profité pour confirmer qu'il était bien l'un des pivots les plus prometteurs de la ligue. Malgré la défaite d'Utah (105-116), le géant français a compilé 16 points, 11 rebonds, 4 passes et 3 contres, l'un de ses tous meilleurs matches en carrière. 

NBA