LeBron James
La star de Miami, LeBron James, s'est donné trois jours avant de prendre une décision sur son avenir | AFP - JESSE D. GARRABRANT

LeBron James, le compte à rebours a commencé

Publié le , modifié le

LeBron James a rencontré ses dirigeants mais aucune décision n'a été prise à la suite de cette réunion. Le quadruple MVP se donne encore trois jours de réflexion avant de se décider sur son avenir. Celui-ci pourrait s'écrire du côté de la Floride ou de Cleveland et il ouvrirait un jeu de dominos dans toutes les franchises.

La NBA retient son souffle. Il ne reste désormais que trois jours avant la déflagration, à savoir la décision de LeBron James. Comme il y a quatre ans au moment d'annoncer son départ à la télévision lors d'un show, "The Decision", qui lui avait valu bien des moqueries et des critiques, "King James" joue avec les nerfs de toutes les franchises, puisque de sa décision dépendent beaucoup de futures transferts. A commencer par ceux de ses actuels dirigeants à Miami. Comme prévu, le joueur et son agent Rich Paul ont rencontré à Las Vegas, Pat Riley, président et directeur général du Heat, et Andy Elisburg, membre du front-office du club floridien. De cette réunion, dont était absent Dwayne Wade prévu au départ, qui a duré une heure, aucune décision officielle n'a été annoncée. On sait juste que le joueur a demandé un temps de réflexion. Mais à en croire certains spécialistes dont Chris Sheridan, ancien journaliste d'ESPN et suiveur de la Ligue depuis de nombreuses années, les jeux sont faits. Lebron James retournerait à Cleveland, quatre ans après son départ chaotique. "James va retourner à Cleveland" a assuré Sheridan sur Twitter se basant sur les dires d'une source qui a voulu rester anonyme.

Le tweet de Chris Sheridan

Cleveland, Miami ou rien

De cette réunion de Las Vegas, rien n'a vraiment filtré. Mais la présence de Andy Elisburg laisse à croire que les hommes ont parlé "gros sous" et transferts puisque ce dernier est spécialiste du Salary Cap au sein de la franchise floridienne. Cette réunion était un mini-évènement outre-Atlantique puisque c'était la première fois que LeBron James se déplaçait en personne à un rendez-vous pour évoquer son avenir. Avant, son agent Rich Paul avait assisté seul aux rencontres avec les dirigeants de Cleveland,  Houston, Phoenix, Dallas et des Lakers. Politesse envers ses dirigeants, preuve du vrai intérêt de James? Pour l'instant, rien n'est sur. La seule chose qui intéresse LeBron James est de remporter un troisième titre NBA après les deux conquis avec Miami et visiblement les chances seraient plus élevés du côté de Cleveland que de Floride. Avec Kyle Irving et Andrew Wiggins, numéro 1 des drafts 2011 et 2014, le potentiel est plus important dans l'Ohio quand Floride ou Wade et Bosh ont affiché leurs limites lors de la dernière finale perdue face aux Spurs.

Attente

Quoiqu'il en soit, pendant trois jours, les rumeurs vont aller bon train. Et les autres "free agent" vont encore patienter avant d'être fixer sur leur sort. Carmelo Anthony, le premier. La star des Knicks n'a toujours pas annoncé sa destination et attendrait le choix de James avant de se prononcer, son rêve étant d'être associé avec son ami. Mais on imagine mal une franchise faire chauffer la planche à billets pour se payer les deux all-stars. Chris Bosh lui aussi est en salle d'attente. L'intérieur de Miami, arrivé en même temps que James en Floride, est en pourparlers avec les Houston Rockets mais lui aussi joue la montre. Si James reste, il reste. Dans le cas contraire, il rejoindrait le Texas, Dwight Howard et James Harden pour quatre ans et 96 millions de dollars. Autre joueur majeur à patienter gentiment, Pau Gasol. L'Espagnol des Lakers est courtisé par les Knicks où Phil Jackson rêve de l'associer à "Melo", mais là aussi le transfert est encore dans les cartons. En résumé, LeBron James a les clés de la future NBA dans les mains. Et pour l'instant, il joue avec. 

Benoit Jourdain @BenJourd1