LeBron James tout sourire en conférence de presse après avoir remporté le titre NBA 2016
LeBron James tout sourire en conférence de presse après avoir remporté le titre NBA 2016 | Thearon W. Henderson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

LeBron James: "Ce titre est pour ceux qui ne croient toujours pas en moi"

Publié le , modifié le

LeBron James n'a pas caché que son troisième titre NBA remporté avec Cleveland face à Golden State dimanche, lui avait aussi offert une revanche personnelle: "Ce titre est pour ceux qui ne croient toujours pas en moi", a déclaré "King James".

Que ressentez-vous après avoir offert le titre que vous aviez promis en revenant à Cleveland il y a deux ans?
LeBron James: "Ce titre est pour notre ville, pour l'Ohio, pour toute la population locale après tout ce qu'elle a vécu dans le sport lors des cinquante dernières années. Les Cavs avaient déjà disputé deux finales, on avait été balayé 4-0 (par San Antonio) en 2007, on a été battus 4-2 l'an dernier (par Golden State). Nos supporters ont continué à nous soutenir, à croire en nous, c'est fort d'avoir mis fin à cette attente, ils méritent le titre. J'ai hâte de rentrer à Cleveland leur présenter ce trophée de champion, je crois que la parade dans les rues de la ville va être l'une des plus grandes fêtes, pardon la plus grande fête de l'histoire de Cleveland. Je suis revenu pour une raison: apporter le titre de champion à cette ville, je savais que j'en étais capable avec ce que j'avais appris (lors des quatre années passées à Miami). Je l'avais en moi, je savais que j'avais tous les ingrédients pour y parvenir, pour aider cette équipe à atteindre un niveau qu'elle n'avait jamais atteint, je suis tellement content pour cette ville. Être une source de motivation pour ma ville, participer à sa construction est important pour moi"


Vous n'avez jamais douté lors de cette finale 2016 où vous avez pourtant été au bord de la défaite?
L.J. : "Quand on est revenu à Oakland après le match N.4 (perdu à Cleveland), j'ai dit à mes coéquipiers: 'Il faut juste qu'on prenne les actions les unes après les autres, les matches les uns après les autres, pourquoi ne pas essayer de prolonger cette série d'un match?' C'est vraiment ce que en quoi je croyais, mes coéquipiers ont cru en moi, en ce que je leur répétais chaque jour, je suis leur leader, j'y croyais, personne d'autres ne croyaient en nous en dehors de mes coéquipiers, de notre staff et de nos fans. Tout le monde répétait que Golden State était invincible dans sa salle et rappelait qu'ils avaient remporté 73 matches lors de leur saison régulière, mais dans un match N.7 d'une finale, je ne crains personne, je n'ai peur d'aucune équipe, car je sais ce dont je suis capable".


Y-a-t-il un sentiment de revanche personnelle?
L.J. : "Les gens ne croyaient pas en nous, pas en moi, depuis treize années, je n'ai rien fait d'autre que de me consacrer corps et âme à notre sport et les gens avaient encore des doutes sur ce dont j'étais capable. C'est un peu la cerise sur le gâteau effectivement pour moi de leur montrer que j'ai tenu parole, que ce titre est le résultat de beaucoup, beaucoup de travail. Ce titre est pour ceux qui ne croient toujours pas en moi".

AFP