Dallas face à San Antonio
Boris Diaw plante un panier à 3pts devant Dirk Nowitzki | AFP - GETTY IMAGES

Le ticket à Miami, l'espoir aux Spurs

Publié le , modifié le

Au prix d'un énorme Manu Ginobili (23pts) et notamment d'un panier à 3 pts dans la dernière minute de Boris Diaw (17pts, 4 passes, 4rbds), San Antonio a arraché la victoire en fin de match sur le terrain de Dallas (93-89) lors du match 4 des play-offs. Les Spurs égalisent ainsi à (2-2), et s'offrent l'espoir de se qualifier. La qualification est déjà dans la poche du champion en titre, Miami, vainqueur à Charlotte (109-98). le Heat est le premier qualifié pour les demi-finales de conférence. Les Hawks ont de nouveau gagné à Indiana (107-97) pour mener désormais (3-2) avant le 6e match à Atlanta.

Il avait été la grande victime du match 3, perdu à domicile par les Spurs. C'est face à Manu Ginobili que Vince Carter avait planté un shoot impossible à 3pts dans les ultimes secondes de la rencontre, offrant un succès plein d'espoirs aux Mavs sur le parquet adverse. Mais pour ce match 5, l'Argentin a remis les compteurs à zéro, en étant l'arme préférée de l'équipe de Gregg Popovich qui a rendu la monnaie de sa pièce en l'emportant à Dallas (93-89). Et San Antonio reprend l'avantage du terrain avant de revenir à la maison pour le match 5.

San Antonio n'avait pas fière allure avant ce match 4 d'une série qui leur semblait promise face au rival traditionnel, Dallas. La saison régulière n'avait pas été du même acabit pour les deux formations, les Spurs caracolant en tête (62 victoires, 20 défaites) alors que Dallas était poussif (49 victoires, 33 défaites). Mais les deux défaites consécutives, dont l'une à San Antonio, avait sacrément rééquilibré les débats, et même placé les coéquipiers de Tony Parker dos au mur. Et en champions, ils ont réagi. Ils se sont pourtant compliqués la vie, après avoir atteint un avantage de 20 points (58-38) au début du 3e quart-temps. Mais cet épais matelas s'est volatilisé, pour offrir une fin de match au couteau. 

Diaw en défense et en attaque

La fin de match, c'est des paniers ratés par Monta Ellis, pourtant meilleur marqueur de son équipe avec 20 pts et 4rbds, et un Manu Ginobili qui finit le travail avec trois lancers-francs rentrés dans les dernières secondes. Mais en ratant l'un d'eux, l'Argentin avait laissé à Ellis la chance de planter un nouveau tir à 3pts, comme Carter au match précédant. Le N.11 de Dallas a raté le cercle... Mais si San Antonio a pu décrocher cette victoire, outre l'apport indéniable de Ginobili (meilleur marqueur du match avec 23pts, 5 passes et 3rbds), l'équipe doit beaucoup à Boris Diaw, toujours très impliqué en défense face à Dirk Nowitzki (qui finit avec moins de 20 points pour le 4e match de suite en play-offs pour la 1ère fois depuis 2011), et précis en attaque, avec un tir à trois points dans la dernière minute et des lignes statistiques impressionnantes (17pts à 3/6 à 3pts, 4 passes et 4 rebonds). Et si Tony Parker n'a pas été transcendant (10pts, 3 passes), le trio Leonard (7pts, 12 rbds) - Duncan (14pts, 10rbds) - Splitter (10pts, 12rbds) a fait jeu égal au rebond avec les Mavs où Dalembert a fait une grosse moisson (15rbds). 

Témoin de la tension dans cette série: l'expulsion d'un ancien des Spurs, DeJuan Blair (12pts, 11rbds), pour un coup de pied sur Splitter, alors que Dallas n'était qu'à un point (83-82), permettant à Ginobili de redonner de l'air aux siens (85-82).

Les temps forts de Dallas - San Antonio

Le sweep du Heat

Il y avait beaucoup plus de sérénité du côté de Miami, qui a pris sa qualification en décrochant une nouvelle victoire sur le parquet de Charlotte (109-98). Pas de suspense dans cette série, raflée en quatre matches par le champion en titre, avec encore une fois un LeBron James des grands soirs (31pts, 9 passes, 7 rbds), soutenu par ses deux habituels complices All Stars Chris Bosh (17pts, 8rbds) et Dwyane Wade (15pts). "Le plus important dans ces séries, c'est de progresser à chaque match. Nous sommes meilleurs et les avoir sorti va nous aider pour la suite", s'est réjoui la star du Heat à l'issue de la rencontre. Si les Bobcats avaient réussi à détenir le record du plus petit nombre de pertes de balles par match en saison régulière (12.3), l'équipe a offert 16 ballons à leur adversaire qui a capitalisé dessus 22 points. Mais sans Al Jefferson, leur tâche était impossible, malgré les 29pts, 5 passes et 5rbds de Kemba Walker.

Les Floridiens peuvent désormais se reposer et se préparer à leur demi-finale de Conférence. Et ils ont le temps puisque Toronto et Brooklin sont à (2-2). Le vainqueur de ce duel sera leur prochain adversaire.

Résumé de Charlotte - Miami

Les Pacers proche​s de la sortie

Deux partout, c'était également le score entre Indian et Atlanta avant ce match 5. Et au Bankers Life Fieldhouse d'Indianapolis, les Hawks ont sans doute pris leur envol vers les demi-finales, en s'imposant (107-97). Jamais dans leur histoire les Pacers n'ont en effet remporté une série après avoir été menés (3-2). Dix fois ils se sont retrouvé dans cette situation, dix fois ils ont été éliminés. Un peu à l'image du duel entre Dallas et SA, cette rencontre semblait déséquilibrée entre Indiana et ses 56 victoires et 26 défaites en saison régulière face aux 38 victoires et 44 défaites d'Atlanta. Mais en remportant un deuxième match sur le parquet adverse, les coéquipiers de Paul Millsap (18pts, 8rbds sur ce match) ont renversé les pronostics. Et les voilà à un succès de la qualification, avant le match 6 à domicile.

Avec cinq paniers à 3pts dans le second quart-temps, Mike Scott (17pts) a été l'un des bourreaux des Pacers, sorti du banc comme Shelvin Mack (20pts, 5 passes), meilleur marqueur de la rencontre. A signaler également les 16pts et 9rbds de Kyle Korver. Du côté d'Indiana, malgré le double-double de Paul George (26pts, 12rbds, 6 passes) et les 16pts, 7rbds et 7 passes de David West, c'est la soupe à la grimace. Un peu à l'image des 16 minutes passées par Ian Mahinmi, pour 0 point et 2 rebonds.

Résultats

. Conférence Est
Indiana - Atlanta 97-107
Atlanta mène la série 3-2
   
Charlotte - Miami 98-109
Miami remporte la série 4-0 et se qualifie pour les demi-finales de  conférence
   
. Conférence Ouest
Dallas -  San Antonio 89-93
Dallas et San Antonio a égalité 2-2

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze