Kobe Bryant et Stephen Curry
Kobe Bryant et Stephen Curry vont illuminer la dernière nuit de saison régulière | AFP

Le record des Warriors, l'ultime match de Bryant, la course aux Playoffs, les enjeux de la nuit NBA

Publié le , modifié le

Jamais dans son histoire la NBA ne s'est préparée à vivre une nuit comme celle qui arrive. Lors de la dernière nuit de la saison régulière, les Golden State Warrios vont jouer pour leur 73e victoire de la saison et battre le record des Bulls de Jordan et Kobe Bryant va dire adieu à sa carrière de basketteur. Le tout sur fond de course aux Playoffs pour certaines franchises.

Le record des Warriors​

A 4h30 (heures françaises), vers quel match les yeux vont-ils se river ? Vers la dernière sortie de Kobe Bryant ou vers le possible record des Golden State Warriors sur leur parquet face à Memphis. Après leur succès devant San Antonio dimanche soir, les coéquipiers du génie Steph' Curry se sont mis en position parfaite pour battre le mythique record des Bulls de Jordan en 95-96 (72 victoires pour 10 défaites). L’équation est simple : un succès et les joueurs de la Baie de San Francisco effacent des tablettes la plus belle équipe de l’histoire (au moins au point de vue des statistiques). Gare cependant à la déconcentration à quelques jours du début des Playoffs et face à une équipe des Grizzlies décimée, sans notamment Mike Conley et Marc Gasol mais qui se battra pour accrocher la 6e place à l’ouest.

La nuit de Kobe

#MambaDay est déjà l’une des tendances les plus en vogue sur Twitter. Et pour cause, la nuit prochaine face à Utah, la NBA va dire adieu à l’un des meilleurs joueurs de son histoire, à son plus féroce compétiteur et à son visage depuis une vingtaine d’années : Kobe Bryant. Après 1346 rencontres et plus de 48 000 minutes passées sur les parquets NBA, le "Black Mamba" se retire après l’une des saisons les plus compliquées de sa carrière. Qu’à cela ne tienne, Kobe Bryant dit adieu à la scène et en soi cette information suffit à remplir le cœur des fans de basket de tristesse et de nostalgie. Si les Warriors ne jouaient pas pour un record historique, Kobe serait l’attraction principale de la nuit. Il parvient seulement à faire de l’ombre à Curry et sa bande, déjà une performance. Jamais la ligue n’a connu une telle nuit dans son histoire. Jamais.

Lire aussi: Notre long-format - Kobe Bryant, derrière le mythe

La course aux Playoffs et aux positions​​

A l’heure qu’il est, à une nuit de la fin de la saison régulière, 15 équipes sont assurées de participer aux Playoffs mais Golden State (1er à l’ouest), San Antonio (2e à l’ouest), Oklahoma City (3e à l’ouest), les Los Angeles Clippers (4e à l’ouest), Celevand (1er à l’est), Toronto (2e à l’est), Indiana (7e ) l’est) et Detroit (8e à l’est) connaissent leur position et le duel Cavaliers-Pistons est le seul déjà programmé. Pour le reste, évacuons d’entrée le duel entre Houston et Utah. Les Rockets se qualifieront s’il gagne leur match à domicile face à Sacramento ou si Utah chute devant les Lakers pour la dernière de Kobe. Les coéquipiers de Rudy Gobert, absent la nuit prochaine et probablement en Playoffs s’il devait y en a avoir pour sa franchise, doivent l’emporter et espérer un revers de Houston.

A l’ouest, Portland, Dallas et Memphis se disputent les positions de 5 à 7 et Portland a pour le moment les cartes en main. S’ils l’emportent face à Denver, les Blazers termineront 5e et affronteront les Clippers au premier tour des Playoffs, même chose si Dallas chute face à San Antonio. Pour les Mavs, il s’agit de remporter leur match en espérant que Portland cède devant les Nuggets. Troisième larron dans cette histoire, Memphis ne peut espérer que la 6e place s’il bat les Warriors à la surprise générale et que Dallas perd face aux Spurs.

A l’est, ils sont quatre (Miami, Boston, Atlanta et Charlotte) à se jouer les places de 3 à 6 derrière le duo Cleveland-Toronto et devant Indiana et Detroit. Miami tient la corde et si le Heat bat Boston, il finira 3e et Atlanta 4e laissant Boston 5e et Charlotte 6e. Dans le cas ou Miami perd devant Boston et Charlotte face à Orlando, et que Atlanta bat Washington, ce sont les Hawks qui finissent 3e, Boston 4e, Miami 5e et Charlotte 6e. Atlanta ne peut finir au-delà de la quatrième place et y sera s’il chute ou que Miami l’emporte. Ultime cas de figure, Miami peut reculer jusqu’au 6e rang en cas de défaite face à Boston et de victoires conjuguées d’Atlanta et Charlotte.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot