Le Miami Heat de James et Wade
Le V de victoire pour LeBron James et Dwyane Wade avec Miami | AFP - GETTY IMAGES

Le Miami Heat à la douzaine dans la douleur

Publié le , modifié le

Pour conquérir son 12e succès de rang, Miami a été contraint de disputer deux prolongations pour vaincre Sacramento (141-129) dans le sillage de LeBron James (40pts, 16 passes, 8rbds) et de Dwyane Wade (39pts, 8rbds, 7 passes). La surprise de la nuit est venue de la défaite à domicile de Chicago face à Cleveland (101-98), ce que les Cavaliers n'avaient plus fait depuis 3 ans.

Sacramento, dernière équipe de la Conférence Ouest, Sacramento, qui restait sur cinq défaites d'affilée, Sacramento, en déplacement chez le champion en titre, Miami. Malgré tout cela, les Kings ont bien failli réaliser un énorme exploit. Il a fallu que les champions passent par deux prolongations pour qu'ils sortent vainqueurs d'un match qui leur semblait promis. Et pour rester avec seulement trois défaites à domicile, et ajouter une douzième victoire consécutive, le Heat a dû puiser dans ses réserves, et faire appel à ses deux grandes stars. C'est d'ailleurs la plus longue série depuis 2010 et l'arrivée du Big Three (James, Wade, Bosh) est en Floride, et la deuxième de l'Histoire de la franchise. Dans cette rencontre très tendue, LeBron James a été le grand artilleur, raflant 40pts, 16 passes et 8 rebonds, suivi de très près par Dwyane Wade (39pts, 7 passes, 8rbds), tandis que Chris Bosh (15pts, 8rbnds) s'est fait voler la vedette du troisième homme par Ray Allen (21pts à 5/10 à 3pts, 3 passes, 4rbds).

Wade et James ont d'ailleurs réalisé, après deux prolongations, leur record de points en saison, tandis que le Heat n'avait plus marqué autant de points dans un match depuis 1991. Et comme James aime bien faire correctement les choses, il est devenu le premier depuis avril 1994 à inscrire 40pts et 16 passes dans un match NBA. Le dernier s'appelait Kevin Johnson, qui jouait alors pour Phoenix et qui est désormais le maire démocrate de... Sacramento. Un joli clin d'oeil donc... Et si les Kings ont pu pousser Miami dans ses retranchements, ils le doivent beaucoup à Marcus Thornton qui, à 25 ans, a inscrit 36 points soit le meilleur score d'un joueur n'ayant pas débuté dans le cinq majeur cette saison. C'est lui qui a permis à Sacramento d'arracher la première prolongation en rentrant plusieurs paniers à trois points (8/12 au total). Mais à l'arrivée, l'équipe demeure avec son unique victoire en 18 matches depuis mars 2004 contre le Heat.

La septième défaite de Chicago lors des 10 derniers matches

La surprise ne venant pas de Floride, c'est de Chicago qu'elle est arrivée. A domicile, l'équipe de Joakim Noah (9pts, 9rbds, 5 passes) a enregistré une deuxième défaite consécutive en s'inclinant contre Cleveland (101-98). Pourtant, les Cavaliers n'avaient plus réussi à battre les Bulls depuis le départ de James à Miami. Cela faisait donc trois ans et 12 matches qu'ils sortaient perdants du parquet. Cette victoire presque historique, pour une formation dont c'est le 19e succès cette saison, a trouvé sa source dans la raquette, où Cleveland a dominé légèrement (39 rebonds contre 34) une équipe généralement intraitable dans ce domaine, et dans les 25pts de Waiters, les 15 de Livingston, les 10 et 8rbds de Thompson. Malgré l'absence de Irving, c'est un bel exploit qui maintient Chicago dans une spirale négative. Sur les dix derniers matches, les Bulls ont perdu 7 matches. "Nous devons faire face à l'adversité", a reconnu Tom Thibodeau, le coach. "Vous ne pouvez pas vous en sortir sans un effort singulier. Les équipes qui y parviennent lorsqu'elles ne sont pas au mieux sont celles qui parviennent au succès." Les 26pts, 7rbds et 5 passes de Deng, les 27pts, 5rbds et 4 passes de Boozer et malgré le retour de Hinrich (11pts, 11 passes, 6rbds), Chicago s'enfonce et pourrait être mis sous pression par Boston, son premier poursuivant dans la Conférence Est.

Mahinmi et Turiaf vainqueurs

Le gros score de la soirée est venu de Stephen Curry, auteur de 38 points avec Golden State qui s'incline néanmoins chez les Pacers (108-97) où Paul George réalise un double-double (21pts, 11rbds) et Ian Mahinmi ramène 7pts et 6rbds en 20 minutes. Idem pour Ronny Turiaf (3pts, 7rbds) lors du succès des Clippers sur Charlotte (106-84) alors que Mickaêl Gelabale (2pts, 4rbds) est tombé à Phoenix (84-83).

Résultats de la n​uit​

Phialdelphie - Orlande 84-98
Indiana - Golden State 108-97
Miami - Sacremnto (141-129 (a. 2 p.)
Chicago - Cleveland 98-101
New Orleans - Brooklin 97-101
Dallas - Milwaukee 90-95
Phoenix - Minnesota 84-83 (a.p.)

NBA