Moses Malone, Julius Erving, Maurice Cheeks
De gauche à droite, trois légendes de Philadelphie: Julius Erving, Maurice Cheeks et Moses Malone lors de la commémoration du titre de 1983 des Sixers, en 2003 | REUTERS

Le légendaire Moses Malone est décédé à l'âge de 60 ans

Publié le , modifié le

Trois fois élu MVP de la NBA, Moses Malone est décédé à l'âge de 60 ans, dans son sommeil. Il fut l'un des premiers joueurs à passer directement du lycée à la NBA, où il a passé 19 saisons. Il fait partie de la liste des 50 meilleurs joueurs de l'histoiire de la NBA. Le pivot a été coéquipier de Julius Erving sous le maillot des Sixers, avec lequel il a remporté le titre en 1983, alors qu'il avait atteint la finale avec les Houston Rockets en 1981. Ces deux clubs ont retiré son numéro à la fin de sa carrière, le 24 pour la franchise texane, et le 2 pour Philadelphie. All Star à douze reprises dans sa carrière, il avait été admis au Hall of fame en 2001.

C'est une véritable légende qui vient de s'éteindre. A 60 ans, Moses Malone est décédé. Il a effectué ses premiers pas au plus haut niveau dans l'American Basketball Association (ABA), avant que celle-ci ne fusionne avec la National Basketball Association (NBA), où il a passé 19 saisons.  Les Houston Rockets (de 1976 à 1982), les Philadelphie Sixers (de 1982 à 1986), les Washington Bullets (de 1986 à 1988), les Hawks d'Atlanta (de 1988 à 1991), les Bucks de Milwaukee (de 1991 à 1993), un retour chez les Sixers (1993-1994) avant de finir chez les San Antonio Spurs (1994-1995), le géant de 2.08m aura beaucoup voyagé. Il aura surtout marqué son sport, finissant sa carrière avec 27 409 points au compteur, soit une moyenne de 20.6pts par match.

De Julius Erving à David Robinson

Elu MVP en 1979, 1982 et 1983, il a remporté le titre avec Julius Erving (MVP en 1981) à ses côtés lors de son dernier titre de meilleur joueur de la Ligue. Les deux hommes permettent aux Sixers, lors de cette année 1983, d'établir un record pour cette franchise avec 65 victoires pour 17 défaites. Ils font plier en finale les Los Angeles Lakers de Kareem Abdul-Jaabbar, que Malone a dominé en finale (où il est sacré MVP de la finale), devenant le troisième joueur à doubler MVP de la saison et MVP de la finale. Après "Dr J" à ses débuts, il terminera avec un autre joueur de référence, David Robinson chez les Spurs en 1995, avant de mettre un terme à sa carrière suite à une blessure au tendon. Le signe d'une longévité extraordinaire au plus haut niveau.

Il est le premier joueur à avoir été élu MVP de la saison avec deux franchises différentes sur deux saisons consécutives (seuls Kareem Abdul-Jabbar et LeBron James ont réalisé une telle performance depuis). Meilleur rebondeur de la NBA à six reprises, et il établit même un record toujours valable de 37 rebonds en un match (en 1979). "Il est difficile d'exprimer à quel point son rôle, aussi bien en tant  qu'ami que joueur, a été important pour nous, la ville de Philadelphie et ses  fidèles supporteurs", a déclaré le président des 76ers, Scott O'Neil dans un  communiqué. "Moses a une place particulière dans nos coeurs, il restera dans nos  mémoires comme une véritable icône et un pilier de l'époque la plus faste de l'histoire des Philadelphia 76ers"..

NBA