LeBron James (Miami Heat)
LeBron James (Miami Heat) | NED DISHMAN / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Le Heat se refroidit, Indiana brûlant

Publié le , modifié le

Miami, double champion NBA en titre, a été surpris a domicile samedi par Boston alors qu'Indiana a prolongé son début de saison parfait avec une septième victoire, aux dépens de Brooklyn.

Le Heat a été battu 111-110 par les Celtics sur un tir à trois points en  coin de Jeff Green à la sonnerie finale, le même genre de tir qui avait permis  à Ray Allen d'éviter que Miami ne perdre le titre de champion en juin lors du  match N.6 de la finale NBA contre San Antonio. Avec ses 24 points et ce shoot victorieux inespéré devant LeBron James,  Green a coupé l'herbe sous le pied du "King", auteur de 25 points, 10 passes et  8 rebonds lors de la première défaite de Miami à domicile cette saison. Le Heat, pourtant adroit aux tirs (58% de réussite), s'est incliné sur une  bévue aux lancers francs de Dwyane Wade à moins de deux secondes de la fin. Il  raté le premier lancer et a ensuite volontairement manqué le second -pour que  le temps (1 sec 6/10) s'écoule- mais le ballon n'a pas touché le cercle, une  violation qui a donné la balle à Boston à mi-terrain. D'une longue passe  transversale, Gerald Wallace a trouvé Jeff Green dans le coin alors que la  dernière seconde expirait.

Indiana force 7

Indiana a renforcé sa place en tête de la Conférence Est avec un succès  important à Brooklyn (96-91), une équipe qui était supposée être un ténor de la  Conférence mais qui affiche un bilan décevant (2v-4d). Les Pacers, qui ont déjà  battu Chicago cette saison et s'affirme maintenant comme l'équipe à battre à  l'Est, n'avaient jamais débuté la sur un bilan de 7v-0d. L'ailier Paul George a de nouveau été un des grands artisans du succès  d'Indiana avec son septième match à plus de 20 points (24 pts, 6 rbds). Il a  terminé cinq fois meilleur marqueur du match depuis le début de saison et  affiche des stats de MVP en puissance. Le pivot Roy Hibbert a ajouté 15 points  et 11 rebonds pour les Pacers.

Gobert perd encore

A Cleveland, Kyrie Irving a servi le +show+ face à Philadelphie pour finir  avec 39 points, 12 passes décisives, 5 rebonds et le panier de la victoire  après deux prolongations (127-125). Le rookie Michael Carter-Williams, le  joueur surprise du début de saison en NBA, s'est encore démené pour les 76ers  avec 21 points, 13 passes décisives et 7 rebonds. Cleveland est encore invaincu  à domicile. En revanche, le débutant français Rudy Gobert est lui toujours  en quête d'une première victoire en NBA après la défaite samedi de son équipe  d'Utah à Toronto (115-91). Gobert, 21 ans et drafté au 1er tour en juin, a gratté 7 rebonds, fait 2  contres et marqué 2 points (1 sur 3 aux tirs) en 16 minutes de jeu mais les  Jazz ont encaissé leur septième défaite consécutive depuis le début de saison  (la 5e à l'extérieur). Le pivot formé à Cholet (2,16 m) ne démérite pas depuis le début de saison  (5,5 rebonds et 1 contre en 13 minutes de jeu en moyenne) mais il commet un peu  trop de fautes (2,8 par match, soit une toutes les cinq minutes de jeu). Comme  lui, sa jeune équipe peine à se montrer à la hauteur des exigences quotidiennes  de la NBA.

Les résultats d​e la nuit en NBA

Milwaukee - Dallas 83 - 91
Atlanta - Orlando 104 - 94
Brooklyn Nets - Indiana 91 - 96
Cleveland - Philadelphie 127 - 125 2 a.p.
Miami - Boston 110 - 111
Sacramento - Portland 85 - 96
Houston - LA Clippers 94 - 107
Memphis - Golden State 108 - 90
Toronto - Utah 115 - 91

AFP

NBA