Paul George (Indiana Pacers) défend sur LeBron James (Miami Heat)
. | RON HOSKINS / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Le Heat reprend la main

Publié le , modifié le

Miami a repris la main dimanche face aux Indiana Pacers avec une victoire à l'extérieur 114-96 lui permettant de reprendre l'avantage du terrain dans la finale de la conférence Est. Dans le sillage d'un LeBron James auteur de 22 points, les champions en titre ont maîtrisé la rencontre de bout en bout pour passer en tête à 2-1 dans cette série au meilleur des sept matches.

Miami, surpris par  Indiana vendredi à domicile, a rendu aux Pacers la monnaie de leur pièce en  allant facilement s'imposer dimanche à Indianapolis (114-96) pour reprendre l'avantage du terrain avant le  match 4, qui aura lieu mardi à Indianapolis. LeBron James a fini meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points et  Dwyane Wade s'est fendu de 18 points, 8 passes, 4 rebonds et 2 contres mais les  champions en titre ont aussi reçu un bon coup de pouce de la part des  intérieurs Udonis Haslem -avec 17 points (8 sur 9 aux tirs) et 7 rebonds- et  Chris Andersen -avec 9 points (4 sur 4) et 9 rebonds-.

Le pivot Andersen, facilement reconnaissable à son corps entièrement bardé  de tatouages, reste sur 16 tirs réussis d'affilée et shoote à 85% de réussite  en play-offs. Indiana, réputé pour sa défense de fer, a explosé dès les premières minutes  de jeu et Miami comptait déjà 70 points au compteur à la mi-temps (70-56), un  record pour la franchise en play-offs, après une prestation offensive  magistrale (63% de réussite aux tirs). 

Hibbert imprécis

Les Pacers, qui n'ont jamais pu s'approcher à moins de 7 points de Miami,  n'ont pas pu compenser offensivement car ils se sont montrés trop maladroits  (39% de réussite aux tirs et seulement 68% aux lancers francs). Le Heat a marqué 52 points dans la raquette, contre seulement 36 pour  Indiana, et n'a commis que cinq pertes de balle, une misère. Les champions en  titre en avaient fait 15 lors du match 2, qu'il ont perdu à domicile.

Côté Indiana, David West a surnagé avec 21 points et 10 rebonds mais Roy  Hibbert n'a pu faire mieux que 4 sur 12 aux tirs (20 points), une faiblesse  compensée par ses 17 rebonds. Le Français Ian Mahinmi, qui joue peu, a encore  effectué une bonne sortie avec 4 points et 4 rebonds en 8 minutes. Ce n'est que la deuxième fois cette saison (en 48 matches) qu'Indiana  s'incline de plus de dix points dans sa salle. La vainqueur de cette série rencontrera San Antonio ou Memphis en finale  NBA, à partir du 6 juin. San Antonio mène 3 à 0 en finale de Conférence Ouest. 

AFP

NBA