LeBron James
LeBron James, ici face à Paul George, a repris les commandes à l'Est | ISSAC BALDIZON / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Le Heat et les Spurs en patrons

Publié le , modifié le

San Antonio s'est assuré la première place de la conférence Ouest en battant Phoenix (112-104) dans la nuit de vendredi à samedi. A cinq jours de la fin de la saison régulière, les Texans ne peuvent plus être rattrapés et conserveront l'avantage du terrain pendant tous les playoffs. Dans le même temps, Miami a aussi frappé les esprits en matant son poursuivant Indiana (98-86).

Privé de Dwyane Wade pour le neuvième match de suite, le Heat s'est logiquement reposé sur LeBron James (36 points) pour battre les Pacers (98-86) et reprendre les commandes de la conférence Est. Le "King", auteur d'un gros match offensif, s'est visiblement testé à l'approche des playoffs, ne délivrant qu'une seule passe décisive pour provoquer individuellement l'une des défenses les plus solides de la ligue. Car si Indiana est en perte de confiance (12 défaites sur ses 20 derniers matches), l'affiche reste une très probable future finale de conférence... 

Le duel entre San Antonio et Phoenix, lui, pourrait bien être rejoué lors du premier tour des playoffs, la semaine prochaine. Il faudrait pour cela que les Suns décrochent l'un des deux derniers billets encore vacants à l'Ouest, places que se disputent également Memphis et Dallas. Or, les joueurs de l'Arizona se sont compliqués la tâche cette nuit en gâchant une avance de 21 points contre les Spurs, qui ont remporté leur 62e succès de la saison (112-104). En l'absence de Tim Duncan, laissé au repos, Tony Parker -de retour- a inscrit 18 points en 24 minutes et a été bien épaulé par son compatriote Boris Diaw (11 pts, 8 rbds, 6 passes). Si les Suns (47v-32d) restent au coude à coude avec les Mavericks (48-32) qu'ils affrontent la nuit prochaine, et avec les Grizzlies (47-32) qu'ils jouent dans trois jours, les Spurs s'envolent pour de bon : ils ne peuvent désormais plus être délogés de la première place. 

51 points pour Corey Brewer!

En effet, Oklahoma City, vainqueur de New Orleans (116-94) avec 27 points de Kevin Durant et 24 de Russell Westbrook, ne peut mathématiquement plus rattraper San Antonio. Le Thunder devra se contenter de la 2e place, probablement devant les Clippers (3e) et les Rockets (4e). Ces derniers sont d'ailleurs tombés cette nuit sur un os nommé Corey Brewer : l'ailier de Minnesota a réalisé le match de sa vie en enquillant 51 points lors de la victoire des Wolves (112-110), devenant le 5e joueur de la saison a franchir le seuil des 50 unités. 

Les Golden State Warriors ont eux assuré leur place en playoffs en s'imposant sur le parquet des Lakers (112-95), dans le sillage d'un excellent Stephen Curry qui a réalisé le quatrième triple-double de sa saison (30 points, 10 rebonds, 12 passes). A l'Est, Atlanta en a presque fait de même : en s'imposant à Brooklyn (93-88), les Hawks ont fait un pas décisif vers la 8e place finale de la conférence. Ils affichent désormais deux victoires d'avance sur les Knicks -et bénéficient d'un calendrier plus facile- alors qu'il ne leur reste plus que trois matches de saison régulière à jouer. Les coéquipiers de Carmelo Anthony, qui ont pourtant battu Toronto (108-100), peuvent donc commencer à préparer leurs vacances anticipées... 

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer