Joël Embiid dans la défense de Milwaukee
Joël Embiid dans la défense de Milwaukee | Aaron Gash/AP/SIPA

Le choc pour les Sixers, les chiffres pour Giannis Antetokounmpo

Publié le , modifié le

Dans un choc que l'on pourrait retrouver en Playoffs, Philadelphie a dominé Milwaukee la nuit dernière (130-125). Joël Embiid a porté les siens vers la victoire alors (40 points, 15 rebonds) mais la ligne de statistique de la partie est pour Giannis Antetokounmpo et ses 52 points, 16 rebonds et 7 passes décisives.

Si le match entre Philadelphie et Milwaukee n'est qu'un hors d'oeuvre, on peut avoir très hâte d'être en Playoffs. Quarante-huit minutes durant, les deux équipes se sont rendu coup pour coup avec une victoire finale qui a finalement échoué dans les mains des joueurs ds Sixers. Mieux lancés dans ce choc de la conférence est (31-28 après un quart-temps, 62-53 à la pause), les coéquipiers d'un Joël Embiid stratosphérique (40 points, 15 rebonds, 6 passes) ont résisté au retour des Bucks. Une équipe de Milwaukee dans laquelle joue le futur MVP de la saison, Giannis Antetokounmpo. S'il n'est pas parvenu à faire gagner son équipe, le Grec a réalisé des chiffres impressionnants : 52 points, 16 rebonds et 7 passes décisives. Insuffisant néanmoins pour offrir la victoire aux siens.

"C'est un joueur difficile à stopper, il joue dur, il défend bien", a admis Antetokounmpo à propos de Embiid. L'intéressé ne cachait pas sa satisfaction: "Les Bucks sont la meilleur équipe NBA, ils sont leaders de notre conférence et il fallait qu'on envoie un message fort", s'est-il félicité

Houston toujours en forme, cauchemar pour James

Onzième succès en douze matches pour les Rockets tombeurs la nuit dernière de Minnesota (117-102) malgré un James Harden diminué par une douleur cervicale et limité à 20 points. Heureusement pour les Texans, Chris Paul a pris le relais et fini meilleur marqueur de la rencontre avec 25 points, dont six paniers à trois points. La franchise texanne occupe plus que jamais le troisième place de la conférence ouest (44 victoires-26 défaites).

Ils ne sont pas encore officiellement éliminés de la course aux play-offs (11e, 31 v-39 d), mais ils accusent désormais neuf victoires de retard sur la 8e place, la dernière qualificative pour la phase finale. Les coéquipiers de Lebron James menaient pourtant de six points (122-116) à deux minutes de la fin du temps réglementaire, mais les Knicks ont alors profité de fautes personnelles à répétition pour les doubler.

Tout un symbole, "King James" pouvait donner la victoire à son équipe sur la dernière possession de balle, mais le triple champion NBA s'est fait contrer par Mario Hezonja.
 

Les résultats de la nuit

New York - LA Lakers 124 - 123
Miami - Charlotte 93 - 75
Milwaukee - Philadelphie 125 - 130
Detroit - Toronto 110 - 107
Orlando - Atlanta 101 - 91
Sacramento - Chicago 129 - 102
Houston - Minnesota 117 - 102
LA Clippers - Brooklyn 119 - 116