Kobe Bryant LA Lakers
Kobe Bryant (LA Lakers) | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le chemin de croix des Lakers

Publié le , modifié le

Face à Golden State, Los Angeles a subi son quatrième revers en autant de matchs (127-104). Pour les Lakers la saison risque d'être longue, très longue. Dans les autres rencontres de la nuit, Chicago, sans Derrick Rose, l'a emporté sur le fil à Minnesota (105-106). Memphis et Houston sont toujours invaincus (trois victoires en trois matchs) alors qu'Oklahoma, privé de ses deux stars (Durant et Westbrook) a bien réagi contre Denver (102-91).

Le match de la la nuit : Série noire à Los Angeles

On se doutait que la saison allait être compliquée pour les Lakers mais, à ce rythme elle sera cataclysmique. Minée par les blessures longues durée (Nash, Randle), à peine renforcée durant l'intersaison, la franchise californienne est "bien" partie pour réaliser la pire campagne de son histoire. Sachant que le plus mauvais exercice des Lakers en NBA remonte à l'année dernière... Face aux Warriors emmenés par leur redoutable duo Thompson (41 points)-Curry (31 points), les Angelinos en enchaîné une quatrième défaite de rang pour signer leur pire départ depuis 1957 ! A cette époque, les Lakers étaient encore basés à Minneapolis et avaient commencé par un 0-7... Autant dire qu'il ne faudra pas se louper lors de la réception de Phoenix, lors du prochain match au Staples Center. "On a plutôt  bien joué pendant 40 minutes, mais il faut qu'on soit plus agressif", a  regretté Byron Scott, le nouvel entraîneur des Lakers. Astre isolé dans le trou noir, Kobe Bryant a bien empilé 28 points mais, à 36 ans, le Black Mamba ne peut pas résoudre tous les problème par le seul venin de son shoot. 

Golden State-Warriors-Los Angeles Lakers en vidéo : 

L'homme de la nuit : Derrick Rose

Encore une fois, le meneur des Bulls a brillé... par son absence. Laissé au repos pour affronter les Timberwolves, Rose a assisté de loin au court succès de Chicago sur le parquet de Minnesota (105-106). La star des Bulls enchaîne les blessures graves et n'a joué que douze matches depuis son titre de MVP en 2011... Rien de  grave cette fois, il s'agit d'une mesure de précaution après le match de  vendredi contre Cleveland (défaite 114-108) durant lequel il s'est tordu les  deux chevilles, ce qui n'a pas manqué d'agiter les réseaux sociaux toujours  prompts à se moquer de la fragilité de "D-Rose" !

La victoire de Chicago à Minnesota en vidéo : 

Les Français : Fournier prend sa chance

Déjà brillant face à Washington (21 points), Evan Fournier continue de marquer les esprits... et des points. Contre Toronto, l'ancien Poitevin a scoré 18 unités (à 6/10 aux shoots et en seulement 23 minutes). Ce qui s'appelle saisir sa chance. Hélas, comme face aux Wizards, l'effort offensif du Tricolore n'a pas suffi puisqu'Orlando s'est de nouveau incliné (95-108). De son côté, Joakim Noah s'est surtout signalé par son abattage défensif avec 11 rebonds captés au nez et à la barbe des Timberwolves. Belle moisson également pour Rudy Gobert (8 prises) lors de la victoire d'Utah contre Phoenix (118 - 91). En revanche, Kevin Seraphin (Washington) et Alexis Ajinça (Nouvelle-Orléans) n'ont pas disputé la moindre minute de jeu. Inquiétant. 

Le fait du jour : Le coup de sang de Garnett

Il a beau être avec 19 saisons  NBA à son actif le joueur le plus expérimenté en activité, Garnett s'est comporté comme un "rookie" pour son premier match à domicile avec les  Washington Wizards, sa nouvelle équipe. En toute fin du 2e quart-temps, celui qui est surnommé "The Truth" (la vérité), 37 ans, a violemment contesté une  décision de l'arbitre qui l'a aussitôt exclu. Mais le champion NBA 2008 avec les Celtics ne s'est pas arrêté là: en signe de mécontentement, il s'est assis  sur le banc de Milwaukee avant de regagner le vestiaire à la demande de son  entraîneur livide.

Le chiffre : 3

Comme le nombre de succès de Houston et Memphis qui réalisent tous les deux le départ parfait. Pour la première fois de leur histoire, les Grizzlies ont remporté leurs trois premiers matches d'une saison.  Emmenés par l'Espagnol Marc Gasol (22 pts, 8 rebonds), ils se sont imposés à  Charlotte 71 à 69. Les Houston Rockets sont également toujours invaincus et ont  signé leur 3e succès face aux Boston Celtics 104 à 90.

La surprise du jour : sans Durant ni Westbrook, Oklahoma peut quand même gagner : 

Les résultats    

    Nouvelle-Orléans - Dallas    104 - 109
    Charlotte - Memphis    69 - 71
    Orlando - Toronto    95 - 108
    Philadelphie - Miami    96 - 114
    Washington - Milwaukee    108 - 97
    Atlanta - Indiana    102 - 92
    Détroit - Brooklyn    90 - 102
    Houston - Boston    104 - 90
    Minnesota - Chicago    105 - 106
    Oklahoma City - Denver    102 - 91
    Utah - Phoenix    118 - 91
    Golden State - Los Angeles Lakers    127 - 104

Julien Lamotte

NBA