Kevin Durant
Kevin Durant lors du match Golden State Warriors - Los Angeles Lakers | JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La victoire mais la crispation pour les Golden State Warriors

Publié le , modifié le

Petite nuit sur les parquets nord-américains mais il y avait de l’agitation du côté des champions en titre mardi. Les Golden State Warriors ont failli se faire surprendre par les modestes Atlanta Hawks (110-103), et ont dû faire sans Draymond Green, suspendu pour mauvaise conduite. Houston a pris le pas sur Denver et Charlotte a volé en éclats à Cleveland.

Golden State gagne mais tout n’est pas rose dans la Baie. Les Warriors ont dominé mardi soir les Atlanta Hawks mais ont dû cravacher face à une équipe pourtant dans les bas-fonds de la Conférence Est. Déjà privés de leur star Stephen Curry blessé, les champions en titre ont aussi dû composer avec la suspension de leur couteau suisse Draymond Green. L’intérieur all-star paie son attitude lors de la fin de match contre les Los Angeles Clippers lundi, lors de la défaite des siens en prolongation.

En cause, son altercation avec l’autre vedette de l’équipe Kevin Durant quant à la gestion de la fin de match contre le voisin californien. Selon plusieurs médias américains, les noms d’oiseau auraient volé entre les deux joueurs dans les vestiaires après la rencontre et les dirigeants des Warriors ont qualifié la réaction de Green disproportionnée et "néfaste pour l’équipe", lui coûtant un match de suspension sans salaire.

Avec un cinq de départ forcément remanié, les Dubs ont peiné contre des Hawks venus à l’Oracle Arena le couteau entre les dents. La formation de Géorgie a même mené à la pause avec un Vince Carter en grande forme. Mais comme (très) souvent, les hommes de Steve Kerr ont fait la différence dans le troisième quart-temps pour s’échapper et ne plus être rejoints. Kevin Durant a terminé à 29 points et 6 rebonds, Klay Thompson a ajouté 24 unités. Les Warriors restent en tête de la Conférence Ouest avec un bilan de 12 victoires contre 3 défaites et se déplaceront à Houston jeudi.

Les Rockets décollent enfin, les Hornets de Batum et Parker s’écrasent

La franchise texane semble enfin lancer sa saison, et confirme avec une victoire sur le parquet des Denver Nuggets (99-109). L’homme fort des Rockets James Harden s’est montré décisif avec 22 points, dont 11 de rang dans le dernier quart-temps pour assurer le succès des siens. Plus encore que la performance de son MVP, c’est tout le collectif de Houston qui a tourné à plein régime avec cinq joueurs à plus de 10 points.

La dernière rencontre de la nuit a tourné à la correction, mais pas forcément dans le sens imaginé. Les Hornets de Charlotte, pourtant convaincants depuis le début de l’exercice sont passés totalement à côté de leur match à Cleveland, s’inclinant dans les grandes largeurs (113-89). Les Cavaliers signent là leur deuxième victoire – seulement – de la saison et ont profité du non-match de Kemba Walker en face (7 points à 2/16 au tir). Les Tricolores Nicolas Batum (11 points et 5 rebonds) et Tony Parker (9 points en 16 minutes) n’ont pas pu renverser la tendance.

Loris Belin @LorisBelin