Damian Lillard (Portland Trail Blazers)
Damian Lillard (Portland Trail Blazers) | ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA : Portland ne s'arrête plus

Publié le , modifié le

L'équipe en forme du moment en NBA n'est pas Houston, encore moins Golden State, mais Portland qui a décroché dimanche une 13e victoire de suite face aux Clippers (122-109), tandis que Toronto a vu sa série de onze succès consécutifs prendre fin face à Oklahoma City (132-125).

Pour la troisième fois dans son histoire et pour la première fois depuis 2007, Portland a enchaîné 13 victoires de suite. Les Trail Blazers, 3e avec 44 victoires en 70 matches, ont toujours fait la course en tête face aux Clippers grâce une nouvelle fois à son duo Damian Lillard et CJ McCollum, 44 points à eux deux. Mais la réussite de Portland ne se résume pas seulement aux points marqués par Lillard/McCollum: contre les Clippers, les cinq joueurs de l'équipe de départ ont marqué au moins dix points. Il ne leur manque plus que trois victoires pour égaler la plus longue série d'invincibilité (16 en 1991) de l'histoire de la franchise.

5e 'triple' de suite pour Westbrook 

A Toronto, le meneur d'Oklahoma City Russell Westbrook a stoppé net les Raptors: il a mis fin à la série de onze victoires consécutives de la franchise canadienne en marquant 37 points lors de la victoire du Thunder (132-125). Westbrook a enchaîné un cinquième "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus), le 102e de sa carrière avec 37 points, 13 rebonds et 14 passes décisives. Dans un match indécis jusqu'au bout, le meilleur joueur (MVP) du Championnat 2016-17 a fait la différence dans le final en marquant huit points. Il a bien été épaulé par Paul George (22 pts) et Carmelo Anthony qui, avec ses 15 points et son total de 25.289 points, est devenu le 19e meilleur marqueur de l'histoire, devant Reggie Miller (25.279 pts).

Houston secoué 

Enfin, Houston a été chahuté par Minnesota, mais s'est imposé 129 à 120. Les Rockets semblaient se diriger vers une victoire aisée à Minneapolis: après la pause, ils menaient de 25 points (83-58), mais les Timberwolves se sont rebellés dans une ambiance digne d'un match de play-offs avec une violente altercation entre les deux équipes en 4e période. Ils ne comptaient plus que cinq points de retard (115-110) à quatre minutes de la sirène.

Ce sursaut a été alimenté par Jeff Teague (23 points) et Karl-Anthony Towns (20 pts, 18 rebonds), mais aussi Derrick Rose, recruté par son ancien entraîneur à Chicago Tom Thibodeau après un retentissant échec à Cleveland, qui a marqué 14 points en 19 minutes de jeu. Mais James Harden a douché les espoirs de Minnesota en redonnant de la marge à son équipe avec ses 34 points, dont onze dans les six dernières minutes.

AFP