Golden State Warriors Cleveland
A l'image de James et Thompson, la bataille a été rude entre les Cavs et les Warriors. | AFP

La nuit NBA : les Warriors trop forts pour Cleveland, Houston fait chuter San Antonio

Publié le , modifié le

Les Golden State Warriors ont remporté le remake de la dernière finale NBA face aux Cavaliers de Cleveland (89-83), leur 28e victoire de la saison. Dans l'autre choc de la soirée, les Houston Rockets de James Harden ont mis fin à la série de sept victoires de Tony Parker et les San Antonio Spurs (88-84). Autres rencontres : le Heat a su s’imposer face aux Pelicans après une prolongation (94-88), Chicago a battu Oklahoma City (96-105) et les Clippers ont remporté le derby de Los Angeles contre les Lakers (94-84)

25 décembre, jour du réveillon de Noël mais aussi du grand remake de la dernière finale : les Cavaliers de Lebron James face aux Golden State Warriors de Curry. Un match qui en fait savourer d'avance plus d'un passionné. L'équipe de Steph Curry et Klay Thompson a pris le dessus dès le premier quart temps (28-19) en partie grâce à un monstrueux Draymond Green (12pts, huit rebonds et une interception à la pause). Les Cavs se rebiffent et reviennent au contact de leurs adversaires, qui manquent de réussite face à l'impact défensif de Cleveland. A la pause, les Warriors ne mènent plus que 45 à 42.

Le troisième quart-temps est à l'image des deux premiers : serré entre deux équipes qui se sont affrontées en finale l'an passé. Cleveland devient malgré tout la première équipe cette saison à maintenir les coéquipiers de Curry sous la barre des 70 points à ce stade de la rencontre. Les Cavs, malgré leur niveau de jeu, ne parviennent pas à renverser la tendance. Les Golden States Warriors l'emportent  89 à 83, et poursuivent leur impressionnante marche en avant. Curry et compagnie sont en effet toujours invaincus à domicile et les statistiques sont toujours aussi impressionnantes : 28 victoires, pour seulement une défaite.

Houston stoppe San Antonio

Annoncé comme un des principaux adversaires de Golden State et Cleveland dans la course au titre, les Spurs n'ont pas réussi à enchaîner une huitième victoire de suite cette nuit. Les Houston Rockets, portés par James Harden (20 points) et son banc (41 points dont 14 pour Terrence Jones et 12 pour Jason Terry), se sont imposés 88-84. La différence s'est faite dans le troisième quart-temps, alors que les Spurs étaient rentrés aux vestiaires avec un avantage de cinq points (38-43). Kawhi Leonard (20 points) et LaMarcus Aldridge ont été au rendez-vous mais Tony Parker a réalisé une toute petite soirée avec seulement deux points et trois passes en 29 minutes.

Miami s'impose dans la douleur 

Dans son antre de l’American Airlines Center, Miami Heat a dû batailler pour s’offrir son 14e succès à domicile (94-88). Il aura fallu attendre la prolongation et un excellent Chris Bosh  (30 points dans la partie) pour que la victoire se dessine. Le Heat menait pourtant de 11 points à l’entame du dernier quart-temps (63-52), mais a dû faire face au retour des New Orleans Pelicans, bien aidés par leur arrière Eric Gordon, qui pour le jour de son 27e anniversaire a marqué 16 points.

Cette défaite des Pelicans est la 20e de la saison pour les coéquipiers de Davis. Ils restent 14e de la Conférence Ouest, juste devant les Lakers. Le Heat profite de cette nouvelle victoire pour doubler au classement les Raptors, et monter sur le podium de la Conférence Est.

Chicago surprend Oklahoma City​

Du côté de Chicago, les Bulls ont remporté la rencontre face à Oklahoma. Ils mettent ainsi fin à une série de trois défaites de rang, ce qui leur permet de remonter à la 5e place de la Conférence Est. Le troisième quart-temps s’est avéré décisif et a permis à Chicago, pourtant privé de Joakim Noah, de prendre le dessus sur leur adversaire du jour (32-16). Les 55 points du duo infernal Durant-Westbrook n’a pas suffi pour qu’Oklahoma prenne le dessus. Face à eux, Gasol (21 points) et Butler (23 points) se sont montrés décisifs. Suffisamment en tout cas pour faire chuter pour la 10e fois de la saison le Thunder, qui venait pourtant d'enchaîner trois victoires consécutives.

Nouvelle défaite pour les Lakers

Pour le dernier "Christmas Day" de Kobe Bryant avant sa retraite, certains espérait en cadeau une performance digne de ses meilleures années. Mais face aux rivaux des Clippers, le miracle de Noël n'a pas eu lieu. Les Lakers se sont inclinés 94-84 avec douze points de Kobe Bryant, qui n'a pas joué du quatrième quart-temps. Le meneur des Clippers Chris Paul a terminé meilleur marqueur de la patrie avec 23 points, 5 rebonds et 6 passes. Les Lakers restent derniers de la conférence Ouest avec cinq victoires en 30 matchs. 

NBA