La nuit NBA : Houston et Harden plus forts que Cleveland et James

La nuit NBA : Houston et Harden plus forts que Cleveland et James

Publié le , modifié le

Le choc de la nuit opposait les Rockets aux Cavaliers en NBA et ce sont les coéquipiers de James Harden qui ont empoché leur 9e succès en 12 matches cette saison (117-113). Le meneur des Texans, en l'absence de Chris Paul, a encore été au four et au moulin avec 35 points, 11 rebonds, 13 passes et 5 interceptions. En face, LeBron James a été égal à lui-même mais trop esseulé avec 33 points, 4 rebonds et 7 passes.

L'un sourit, l'autre enrage. James Harden et LeBron James vivent décidément un début de saison diamétralement opposé. Avec ce nouveau succès, Houston reprend les commandes de la conférence ouest, laissées à Golden State la nuit dernière, avec neuf victoires et trois défaites. De leur côté, les finalistes en titre restent sur six revers lors de leurs huit dernières sorties et affichent le piètre bilan de cinq victoires pour sept défaites, ce qui les place à la 11e position à l'est !

Capela, le héros

A huit minutes de la pause, l'affaire semblait entendue entre Houston et Cleveland puisque les Rockets menaient de 17 points (53-36). Ils ont néanmoins connu une fin de première période catastrophique jusqu'à voir Cleveland regagner les vestiaires avec l'avantage au score (67-65) sous l'impulsion de James (33 points) et de Jeff Green, le seul à aider le "King" comme il se doit, avec ses 27 unités. Rebelote en deuxième période quand les Texans menaient de 13 points à sept minutes du buzzer final avant de connaître un passage à vide terrible qui a permis aux Champions 2016 de revenir sur leurs talons. Mais à Houston, il y avait une star et un héros, Clint Capela (19 points, 13 rebonds, 4 contres). L'ailier fort suisse a inscrit dans le "money time" deux paniers cruciaux qui ont eu raison des Cavaliers, d'abord un dunk sur une passe d'Harden, agrémenté d'un lancer franc réussi, puis en s'y reprenant à deux fois à dix secondes de la sirène.

Le résumé de Houston-Cleveland en vidéo

A Cleveland, rien ne va plus

A l'intersaison, Cleveland semblait avoir construit une armada capable de concurrencer les Golden State Warriors qui les avaient dominés en finale en 2017, comme en 2015. Les arrivées de Jae Crowder, dans l'échange pour Isaiah Thomas, de Jeff Geen ou encore de Dwyane Wade et de Derrick Rose, encore absent la nuit dernière, laissaient espérer des jours heureux dans l'Ohio. Oui mais voilà, la mayonnaise ne prend pas et l'entraîneur Tyronn Lue est de plus en plus menacé. Après 12 matches, sur 82 à jouer cette saison, il est encore temps de réagir mais il ne faudra pas trop tarder : en tête Boston cartonne et compte déjà cinq succès d'avance sur les Cavaliers.

Les résultats ​de la nuit

Houston 117-113 Cleveland
Washington 111-95 Los Angeles Lakers
Toronto 122-118 Nouvelle-Orléans
Sacramento 109-108 Philadelphie
Denver 102-94 Oklahoma City

Christophe Gaudot @ChrisGaudot