LeBron James Cleveland Cavaliers
LeBron James toujours au sommet | Abbie Parr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA : Golden State malade, James boulimique

Publié le

Privés de leurs principaux cadres, les Warriors ont essuyé, face au Jazz de Rudy Gobert (15 points, 17 rebonds) une 5e défaite lors des huit derniers matchs (91-110). Tout va bien en revanche pour les Cavaliers chevauchés par un grand LeBron James (37 points) et vainqueurs de Brookyn (121-114).

Les Warriors ont tenu le choc pendant un petit quart-temps, avant de s'effondrer face au Jazz et de concéder 35 points en 2e période, puis 36 au retour des vestiaires.  Difficile pour l'entraîneur Steve Kerr de trouver des solutions de remplacement avec trois des meilleurs marqueurs de NBA, Stephen Curry, Kevin Durant et Klay Thompson blessés, sans oublier Draymond Green, malade.  "Cela nous permet de donner du temps de jeu à nos remplaçants et aux jeunes", a souri Kerr qui avait annoncé avant le match que Curry ne serait pas rétabli de son entorse du genou gauche pour le 1er tour des play-offs. Résultat, Golden State a perdu cinq de ses huit derniers matches et va devoir se contenter de la deuxième place de la conférence Ouest (54 v-19 d), derrière Houston.

60e victoire pour Houston 

Les Rockets ne se posent pas de question : pour la première fois dans leur histoire, ils ont atteint le chiffre des 60 victoires en saison régulière en écrasant Atlanta 118 à 99. L'inévitable James Harden a encore fait des étincelles avec son quatrième "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) de la saison avec 18 points, 15 passes décisives et 10 rebonds. Houston, toujours privé de Chris Paul (adducteurs) qui devrait fait son retour cette semaine, a remporté ses neuf derniers matches et n'entend pas lever le pied, en vue des play-offs.

Il y avait déjà un air de play-offs lors du choc entre Portland et Oklahoma City. Les Trail Blazers se sont imposés sur le parquet du Thunder 108 à 105 au terme d'un match houleux avec altercations et provocations.  Le duo CJ McCollum et Damian Lillard a fait la différence avec respectivement 34 et 24 points, tandis que Russell Westbrook a frôlé le "triple double" (23 pts, 9 passes, 8 rbds). Grâce à cette 45e victoire en 73 matches, Portland a consolidé sa 3e place, devant son adversaire du jour (4e, 44 v-31 d). "C'était un sacré match de basket, on a pu voir deux équipes qui voulaient vraiment gagner ce duel", a souligné  Terry Stotts, l'entraîneur de Portland.

San Antonio stoppé

A l'Ouest toujours, San Antonio a vu sa série de six victoires consécutives prendre fin à Milwaukee (106-103). LaMarcus Aldridge a marqué 34 points et a reçu le soutien très appréciable de Pau Gasol qui a inscrit 22 points en 24 minutes. Relégués à 15 points à huit minutes de la sirène après avoir concédé 41 points durant la 3e période, les Spurs sont revenus à trois longueurs des Bucks dans le final, mais n'ont pas réussi à égaliser.  Milwaukee l'a emporté grâce à son cinq majeur emmené par Giannis Antetokounmpo, de retour d'une blessure à une cheville, (25 pts) et Eric Bledsoe (23 pts). Les Spurs ont conservé la 6e place de la conférence Ouest (43 v-31 d), mais sont sous la menace de Minnesota (7e, 42 v-32 d), d'Utah (8e, 42 v-32 d) et plus grave de Denver (9e, 40 v-33 d).

James dans l'histoire avec Jordan et Malone

A l'Est, LeBron James continue de cimenter sa place dans l'histoire de NBA : il a conduit Cleveland à une cinquième victoire consécutive à Brooklyn (121-114) en marquant 37 points. "King James" qui tourne à une moyenne ahurissante de 30,1 points depuis le All Star Game, a atteint pour la dixième fois dans sa carrière le seuil des 2000 points inscrits en une saison régulière, comme seuls les légendaires Karl Malone et Michael Jordan avant lui.

France tv sport @francetvsport