La nuit NBA au crible : Toronto impressionne, Houston se rassure

Publié le , modifié le

Auteur·e : Mathieu Aellen
Serge Ibaka, meilleur marqueur des Raptors face aux Clippers
Serge Ibaka, meilleur marqueur des Raptors face aux Clippers | Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Opposés à l’une des bonnes surprises de ce début de saison, les Toronto Raptors n’ont pas fait de détails face aux Los Angeles Clippers cette nuit (123-99). En battant Portland (111-103), les Houston Rockets s’offrent un peu d’air en mettant fin à une série de trois défaites.

Toronto en patron

No Kawhi, no problem. Sans Kawhi Leonard, blessé à la hanche, les Toronto Raptors se sont facilement imposés cette nuit face aux Los Angeles Clippers (111-103). Rapidement devants (13 points d’avance après le premier quart) face à des Clippers dépassés, les Canadiens ont pu compter sur Kyle Lowry (21 points, 7 posses) et Serge Ibaka (25 points, 9 rebonds, 3 contres) et sur les 14 passes de Fred VanVleet - record en carrière pour le meneur - pour rebondir après deux défaites consécutives face à Brooklyn et Milwaukee. Avec 22 victoires pour 7 défaites, Toronto poursuit son cavalier seul en tête de la conférence Est. Les Clippers sont eux 4es à l’Ouest (17v-10d).

Houston repart de l’avant

Houston respire. Après trois défaites de rang, Mike d’Antoni et ses joueurs ont relancé la machine sur leur parquet du Toyota Center en s’imposant face à Portland (111-103). Portés par James Harden (29 points) et un Chris Paul en triple-double (11 points, 11 rebonds, 10 passes), c’est surtout par son collectif ques les Rockets ont fait la différence avec 7 joueurs – dont trois en sortie de banc – à plus de dix points. "On a réussi à être compétitifs et à jouer dur", s'est félicité Harden. "C'est ce qu'il nous fallait: jouer dur et leur rentrer dedans. On a été un peu plus agressifs. Quand on joue dur, ça produit des résultats", a ajouté l'arrière de Houston.

Si elle a mis fin à sa série de défaites, la fusée Houston ne décolle toujours pas au classement. Les hommes de Mike d’Antoni conservent un bilan négatif (12v-14d) et restent englués à la 14e place de la Conférence Ouest. Malgré les 34 points de Damian Lillard et les 22 de CJ McCollum, Portland continue de dégringoler à l’Ouest. Les Blazers, qui n’ont gagné que 3 de leurs 10 derniers matches, sont désormais huitièmes à l'Ouest (15v-12d).

Toujours au Texas mais un peu à l'ouest, San Antonio a écrasé Phoenix (111-86), l'équipe qui compte le pire bilan de la ligue, en s'appuyant notamment sur Bryn Forbes, auteur de son premier double-double en carrière (24 points, 11 rebonds) et LaMarcus Aldridge (18 points). Grâce à ce succès, l'entraîneur des Spurs Gregg Poppovich est devenu le 4e coach le plus victorieux de l'histoire de la NBA (1211 victoires), derrière Don Nelson, Lenny Wilkens et Jerry Sloan. San Antonio affiche un bilan à l'équilibre (14v-14d), mais stagne à la 10e place de la conférence Ouest.
 

Avec AFP