Stephen Curry Golden State Warriors
Le joueur des Warriors, Stephen Curry | AFP - ROB CARR

La nuit NBA au crible : Stephen Curry est magique, Cleveland tombe à Charlotte

Publié le , modifié le

Stephen Curry a encore été exceptionnel avec Golden State. Le MVP de la saison 2015 a inscrit 51 points, dont 11 paniers à trois points, lors du succès des Warriors contre Washington (134-121). Les Californiens enregistrent leur 45e victoire de la saison en 49 matches et sont plus que jamais au sommet de la NBA. Les Spurs s'accrochent après leur succès contre New Orleans (110-97), mais Cleveland s'est fait surprendre contre Charlotte (97-106). A noter le buzzer beater de Kevin Durant qui a offert la victoire au Thunder contre Orlando (117-114).

Le match de la nuit : Golden State dit "merci Curry"

A la veille de se rendre à la Maison blanche pour rencontrer le président  américain Barack Obama, comme le veut la tradition pour le champion NBA en  titre, Stephen Curry a été royal. Déchaîné, le meneur des Warriors a fait pleuvoir les tirs primés et écoeuré  les Wizards pour rallier les vestiaires après les deux premières périodes avec  36 points à son compteur. A l'image de son équipe, le meilleur joueur de la saison 2014-15 a connu un  passage délicat en troisième période et laissé Washington revenir à deux points  (79-77). Il a fini la rencontre avec 51 points, à trois longueurs du son record  personnel (54 points contre les New York Knicks en février 2013), avec 19 sur  28 au tir, sept rebonds et deux passes décisives en 36 minutes de jeu.

Il a égalé son record de onze paniers à trois points réussis dans un match,  à une longueur du record NBA détenu depuis 2003 par Kobe Bryant, la star des  Los Angeles Lakers. Golden State affiche un bilan impressionnant de 45 victoires et quatre  défaites et reste en position d'égaler ou de battre le record des Chicago Bulls  de Michael Jordan, auteurs en 1995-96 de la meilleure saison régulière de  l'histoire (72 victoires-10 défaites). Curry n'est pas le seul à avoir enquillé les paniers. Draymond Green a réussi son 10e triple-double de la saison - record de la franchise - (12 points, 12 passes, 10 rebonds), Klay Thompson a inscrit 24 points. Chez les Wizards, John Wall a tout tenté mais ses 41 points et 10 passes décisives n'ont pas empêché un 26e revers - pour 21 victoires.

Vidéo : le match Washington-Golden State

Le joueur de la nuit : Russell Westbrook

OKC peut toujours compter sur son duo Russell Westbrook-Kevin Durant. Le premier a réalisé son troisième triple-double de rang face à Orlando avec 24 points, 19 rebonds et 14 passes tandis que le MVP 2014 a inscrit 37 points et surtout le trois points de la gagne au buzzer face à Orlando (117-114). Le Thunder signe son 12e succès en 13 matches et pointe au troisième rang à l'Ouest (38-13).

La décla de la nuit : John Wall écoeuré et admiratif

"Il ne ratait rien, c'était comme lorsque Kobe  Bryant) a marqué ses 81 points" contre Toronto en 2006, a admiré John Wall après le récital de Stephen Curry. "C'était marrant, tout s'enchaînait comme  dans un rêve, j'avais juste envie que cela ne s'arrête pas", a admis le meneur des Warriors après sa sensationnelle prestation contre Washington. Le MVP de la  saison 2014-15 a écoeuré les Wizards avec 25 points, dont 7 tirs primés sur 8 tentés (9/10 au tir au total), dans le seul premier quart-temps. A noter que Golden State a remporté son 8e match d'affilée.

Le chiffre de la nuit : 36

Arrivé cet été en provenance de Portland, LaMarcus Aldridge poursuit son acclimatation chez les Spurs. L'intérieur prend de plus en plus de place dans le collectif des Texans et partage le leadership du scoring avec Kawhi Leonard. Aldridge a confirmé sa bonne performance réalisé contre le Magic (28 points) en faisant encore plus fort contre New Orleans avec 36 points, 6 rebonds et 3 contres. C'est le plus gros score pour un joueur des Spurs et les 37 points de Parker en janvier 2014. Leonard en a lui inscrit 26. Les Spurs ont enchaîné un deuxième succès de rang contre les Pelicans (110-97) et restent dans le sillage des Warriors avec 41 victoires et 8 défaites. "LaMarcus se sent de plus en plus à l'aise au fil des matches", a analysé Gregg Popovich en saluant le match de son joueur. "Il a été magnifique de deux côtés du terrain. Anthony (Davis, ndlr) a mis que trois points dans le dernier quart-temps et LaMarcus a fait un super travail sur lui".

Les Français de la nuit : Rudy Gobert et les Jazz sur leur lancée

Depuis son retour sur les parquets, Rudy Gobert enchaîne bien. Face à Denver (victoire 85-81), le pivot d'Utah a marqué 12 points et capté cinq rebonds. C'est la quatrième victoire consécutive pour la franchise de Salt Lake City, revigoré depuis le  retour de blessure de son international français. Joffrey Lauvergne n'a pas marqué (0 sur 4 au tir), mais a capté quatre rebonds en 19 minutes de jeu. A  San Antonio, Tony Parker a rarement été aussi peu prolifique avec deux points marqués, mais il a distillé 8 passes décisives. Boris Diaw pris 2 rebonds et distribué 2 passes en 8 minutes et les Spurs ont diposé des Pelicans (110-97) où Alexis Ajinca a joué 6 minutes pour 4 points et une passe. Evan Fournier (7 points, 2 passes, un rebond) a joué 18 minutes lors de la défaite d'Orlando contre OKC (117-114). Nicolas Batum a compilé 10 points, 5 rebonds, 5 passes lors de la victoire de Charlotte contre les Cavs de LeBron James (106-97). Ian Mahinmi a manqué le match d'Indiana contre Brooklyn (114-100)

Les résultats de la nuit :

Charlotte-Cleveland : 106-97
Philadelphie-Atlanta : 86-124
Boston-Detroit : 102-95
Brooklyn-Indiana : 100-114
Washington-Golden State : 121-134
Oklahoma-Orlando : 117-114
Dallas-Miami : 90-93
San Antonio-New Orleans : 110-97
Utah-Denver : 85-81
Sacramento-Chicago : 102-107
Los Angeles Clippers-Minnesota : 102-108

NBA