Kawhi Leonard 30112016
L'ailier des Spurs, Kawhi Leonard. | RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : San Antonio voyage si bien, Rudy Gobert impressionne

Publié le , modifié le

Une saison sur l'autre, tout peut s'inverser. C'est notamment le cas à San Antonio. Impériaux à domicile lors de l'exercice précédent, les Spurs réalisent un début de saison en fanfare loin de leur base; Cette nuit, la franchise texane, privée de Tony Parker blessé, est allée chercher un treizième succès consécutif à Minnesota (105-91) grâce notamment à Kawhi Leonard. Le record des Warriors, à 14 victoires de suite la saison dernière, pourrait tomber rapidement. Par ailleurs, Rudy Gobert impressionne toujours autant avec Utah, vainqueur

►Le match de la nuit : les Spurs visent un record des Warriors

La saison dernière, les Spurs avaient enchaîné 39 victoires consécutives dans leur antre de l'AT&T Center et attendu fin avril puis la réception des impitoyables Warriors pour concéder leur seule défaite à domicile de la saison en saison régulière. Cette année, on remet tout à plat mais cette fois-ci, c'est loin de ses bases que San Antonio fait peur ! Cette nuit, malgré un back to back (deux matches en deux jours) toujours aussi peu apprécié par Gregg Popovich, les Spurs sont allés chercher leur 13e victoire de rang à l'extérieur, sur le parquet des Wolves (105-91). Une performance portée par le grand match, comme souvent, de l'infatigable Kawhi Leonard (31 points à 11/15 aux tirs, 4 passes et 2 interceptions) dont dix unités dans le seul troisième quart-temps. En l'absence de Tony Parker, blessé au genou gauche la nuit précédente face à Milwaukee, le rookie argentin Nicolas Laprovittola (10 points et 2 passes) et Patty Mills (15 points, 4 rebonds et 5 passes) ont parfaitement assuré l'intérim. Le record de Golden State qui date de l'an dernier (meilleur début de saison à l'extérieur de l'histoire avec 14 succès de suite) pourrait tomber dans la nuit de jeudi à vendredi où la franchise texane défie les Bulls dans leur salle. 

Vidéo : la performance de Kawhi Leonard face aux Timberwolves

►Les Français de la nuit : Rudy Gobert écrase tout

Il domine les raquettes chaque nuit. Face aux Suns, Rudy Gobert, le pivot de 2,17m a écoeuré le secteur intérieur de Phoenix. Avec 22 points (son record en carrière) à 6/8 aux tirs et 10/11 aux lancers, 11 rebonds et 4 contres, et un alley-oop renversé fantastique qui a scellé la victoire ses siens, le géant français a fait parler toute sa classe et sa puissance pour finalement mener Utah vers une nouvelle victoire logique (112-105). L'international des Bleus, qui avait signé un contrat record de 102 millions sur quatre ans il y a quelques semaines, n'en finit plus d'impressionner avec la franchise basée à Salt Lake City, meilleure défense de la Ligue et qui reste sur trois victoires consécutives. Avec un bilan de 14 succès pour 9 défaites, Utah pointe à la 7e place. Son coéquipier en club et en sélection, Boris Diaw, a enchaîné une deuxième jolie prestation de suite avec 13 points, 4 rebonds et 6 passes pour l'ancien intérieur de San Antonio.

Par ailleurs, le Magic d'Orlando, vainqueur sur le parquet de Washington (124-116) malgré John Wall (voir par ailleurs), n'a pas pu compter sur un grand Evan Fournier, très discret avec 10 points, 3 rebonds et 1 passe. Timothée Luwawu-Cabarrot poursuit sa progression avec Philadelphie, défait à Memphis (96-91), en compilant 7 points et 2 rebonds pour 16 minutes. En revanche, excellente et rassurante prestation du pivot des Knicks, Joachim Noah, auteur de 10 points, 10 rebonds et 2 passes en seulement 14 minutes, et bel artisan de la victoire de New York à Miami (114-104) !

Vidéo : le alley-oop destructeur de Rudy Gobert contre les Suns

►Le joueur de la nuit : John Wall, un récital pour rien

Il doit sans doute se mordre les doigts, et en vouloir particulièrement à ses coéquipiers... Mené de bout en bout ou presque par le Magic, Washington a logiquement cédé sur son parquet (124-116). Pourtant, l'homme de la nuit est le meneur des Wizards ! John Wall, pas forécement en grande forme ces derniers temps, a réalisé un match dantesque avec un record de carrière à la clé ! Avec 52 points (18/31 aux tirs), compilés aux 4 rebonds, 8 passes et 3 interceptions, Wall a tout simplement survolé la partie. Pas suffisant face à Elfrid Payton (25 points et 9 rebonds) notamment mais surtout face au collectif bien huilé d'Orlando qui place pas moins de sept joueurs à 10 points minimum...

Vidéo : les 52 points de John Wall, record en carrière

►Le Top 5 de la nuit

►Les résultats de la nuit

Miami - New York 103 - 114
Detroit - Chicago 102 - 91
Utah - Phoenix 112 - 105
Memphis - Philadelphie 96 - 91
Minnesota - San Antonio 91 - 105
Washington - Orlando 116 - 124

NBA