spurs bulls  LaMarcus Aldridge duncan 122015
LaMarcus Aldridge reçoit une passe de Tim Duncan | AFP

La nuit NBA au crible: San Antonio tombe, Golden State souffre

Publié le , modifié le

Le choc de la soirée entre les Bulls et les Spurs de San Antonio s'est conclu par une courte victoire de la franchise de Chicago (92-89), l'équipe de Tony Parker voyant donc sa série de cinq victoires d'affilée s'arrêter net. En revanche, l'incroyable série de Golden State se poursuit. Même si les coéquipiers de Stephen Curry ont eu du mal à dompter Utah (106-103), les Warriors comptent à présent 19 succès de rang, soit le meilleur début de saison de l'histoire de la NBA.

Le choc de la nuit: Bulls - Spurs

Sur le parquet de Chicago, San Antonio n'a jamais vraiment pu inverser la tendance face aux Bulls, enregistrant une quatrième défaite de la saison. Irrésistibles en défense, les coéquipiers de Joakim Noah (huit  points, onze rebonds et sept passes décisives) ont notamment résisté dans les deux dernières minutes en encaissant aucun point. L'incontournable Paul Gasol a signé un "double double" avec 18 points et 13 rebonds, tandis que quatre des cinq titulaires des Bulls ont inscrit au moins dix points. Kawhi Leonard et LaMarcus Aldrige ont marqué respectivement 25 et 21 points  pour les Spurs, Tony Parker a donné neuf passes décisives en plus de ses 13  points, mais Tim Duncan (6 pts, 12 rbds) et les remplaçants à l'image de Manu  Ginobili (4 pts, 1 sur 4 au tir) sont passés à côté de leur match. Chicago s'est replacé à la 3e place de la conférence Est, tandis que son adversaire texan conserve sa 2e place de la conférence Ouest avec 14 victoires.

Le chiffre de la nuit: 23

Golden State compte en effet 23 succès de suite si on  ajoute aux 19 de cette saison les quatre de la fin de la saison régulière 2014-15. Il s'agit de la troisième plus longue série de victoires jamais réalisée en NBA, derrière les 27 victoires de Miami en 2012-13 et les 33 des Lakers en 1971-72. Petite fausse note tout de même, la franchise  d'Oakland n'a jamais réussi à distancer son adversaire qui s'est toujours tenu en embuscade à six longueurs la plupart du temps, à l'exception d'un brève mauvais passage dans le 3e quart-temps (61-50). Utah, distancé de six points (83-77), a débuté la dernière période tambour  battant et a pris l'avantage (88-87) après cinq minutes de jeu. Mais Stephen Curry, MVP de la saison 2014-15 s'est réveillé, inscrivant six de ses 26 points dans le final.

La "stat" de la nuit: 10.002

Les paniers inscrits par Dirk Nowitzki depuis  ses débuts en NBA sont au nombre de 10.002. L'emblématique ailier fort de Dallas a inscrit cinq paniers  contre Sacramento (défaite 112-98) pour devenir le 13e joueur de l'histoire à  dépasser le chiffre symbolique des 10.000 paniers.

La phrase de la nuit: signée de Kevin Durant

"Vous, les journalistes, vous l'avez traité cette  saison comme de la m...de. C'est une légende, mais tout ce qu'on a pu lire ou  entendre sur lui, c'est qu'il jouait mal", s'est emporté Kevin Durant, à propos  de Kobe Bryant. Le joueur-vedette d'Oklahoma City a présenté Bryant, qui mettra  un terme à sa carrière en fin de saison après vingt ans sous le maillot des  Lakers, comme "notre Michael Jordan"

Les résultats de la nuit:
Detroit - Houston 116-105
Miami - Boston 95-105
Chicago - San Antonio 92-89
Atlanta - Oklahoma City 106-100
Milwaukee - Denver 92-74
Utah - Golden State 103-106
Sacramento - Dallas 112-98
LA Clippers - Portland 102-87

NBA