Stephen Curry Golden State Warriors
La star des Warriors, Stephen Curry | AFP - EZRA SHAW

La nuit NBA au crible : San Antonio et Golden State prennent leur revanche

Publié le , modifié le

Près d'une semaine après son unique défaite de la saison contre Milwaukee, Golden State a souffert mais a pris sa revanche face aux Bucks (121-112) lors d'un succès où Stephen Curry et Draymond Green ont frôlé le triple-double. Les Spurs, eux éliminés l'an dernier au premier tour des playoffs par les Clippers, ont fait mordre la poussière aux joueurs de Doc Rivers (115-107) et signé au passage leur cinquième succès consécutif. Enfin Detroit est venu à bout de Chicago après quatre prolongations (147-144).

Le match de la nuit : Golden State a eu très chaud

Un air de revanche flottait dans l'Oracle Arena vendredi soir. Golden State n'avait pas oublié que les Bucks avaient mis fin à leur série de 24 succès d'affilée samedi dernier et les Bucks voulaient être les premiers à faire tomber le champion en titre dans sa salle cette saison. Et ils ont failli réussir leur pari confirmant leur réputation de poil à gratter pour les Californiens. Les Warriors - qui portaient bien leur nom ce vendredi soir - s'en sorti avec la rage et l'orgueil du champion blessé. Avec le talent de ses stars aussi évidemment. Un temps distancés de douze points, ils ont été menés jusqu'à trois minutes du terme de la rencontre, mais ont su trouver les ressources pour arracher un 26e succès cette saison, le 30e de rang dans leur salle. Avec 26 points, 10 rebonds et 9 passes décisives, Stephen Curry a été le grand artisan de ce succès bien aidé par les 27 points de Klay Thompson, meilleur marqueur de la rencontre, et les 21 points, 9 rebonds, 8 passes de Draymond Green. Avec sept joueurs à 10 points ou plus, les hommes de Jason Kidd sont passés tout près de signer un deuxième exploit retentissant.

Vidéo : le résumé de Golden State-Milwaukee

Le joueur de la nuit : Andre Drummond

Andre Drummond est bien une terreur de la peinture. Lors du succès après une rencontre fleuve de Detroit sur Chicago (147-144), l'intérieur des Pistons, a signé une performance énorme : 33 points, 21 rebonds, 3 passes, 3 interceptions et 2 contres. Il est devenu le premier joueur des Pistons depuis Dennis Rodman, en 1990-91, à marquer 30 points et à capter 20 rebonds dans un match.

Le chiffre de la nuit : 4

Les Bulls et les Pistons ont été au bout de la nuit pour se départager. Il a fallu quatre prolongations pour désigner un vainqueur dans ce choc qui sentait bon les années 90. Ce sont finalement les Pistons qui se sont imposés 144-147. C'est la  première fois depuis 2012 qu'un match s'est décidé après 68 minutes de jeu, la  neuvième fois seulement depuis 1963. Durant ce match remporté par les Pistons,  Pau Gasol, Jimmy Butler et Derrick Rose ont tous trois marqué plus de 30  points : ils ont rejoint Michael Jordan, Scottie Pippen et Toni Kukoc, le seul  autre trio des Bulls à avoir réussi un tel exploit, en 1996. 

Vidéo : le résumé de Chicago-Detroit

La décla de la nuit : Poppovich rend hommage aux Clippers et Doc Rivers

"Les Clippers sont une sacrée équipe. Très expérimentée, très bien coachée, ils sont disciplinés et ils ont l'habitude de gagner". Gregg Poppovich a tenu à rendre hommage à sa victime du soir, Doc Rivers. Les Spurs ont battu les Clippers (115-107) et pris leur revanche après leur élimination au premier tour des playoffs l'an dernier (4-3 au terme de la série). San Antonio a fait la différence dans le 4e quart-temps grâce notamment aux dix points, pour un total de 21, de son meneur français Tony Parker. LaMarcus Aldrige, recruté cet été, a fait également la différence avec ses 26 points et 13 rebonds alors que Kawhi Leonard a ajouté 19 points et 9 rebonds. Les Spurs ont signé leur cinquième victoire consécutive, leur 23e en 28 matchs, et sont les seuls pour le moment à pouvoir rivaliser avec le champion NBA en titre Golden State. L'équipe dirigée par Gregg Popovich est toujours invaincue dans sa salle cette saison en quinze matchs.

Vidéo : le résumé de San Antonio - Los Angeles Clippers

Les Français de la nuit : Parker décisif, Noah mis de côté

Tony Parker a été décisif dans le dernier quart-temps en inscrivant 10 de ses  21 points lors du succès des Spurs contre les Clippers. Le meneur français a ajouté 3 passes et 1 rebond. Boris Diaw a joué 10 minutes et a été utile avec 3 points, 2 interceptions, 5 passes et 4 rebonds. Joffrey Lauvergne a rendu une belle copie (12 points, 13 rebonds, 1 passe) mais Denver a perdu contre Utah (88-97). Signe qu'il a changé de statut à Chicago, Joakim Noahn'a pas participé aux trois dernières périodes de prolongation lors du match au couteau contre Detroit perdu 144-147 après 4 prolongations. Celui qui avait été élu meilleur défenseur de NBA en 2013-14 n'est plus incontournable aux yeux de  son entraîneur Fred Hoiberg : il a terminé la rencontre avec 6 points, 11 rebonds et 4 passes décisives en 26 minutes de jeu. Ian Mahinmi a compilé 10 points, 9 rebonds, 2 passes, 1 contre en 25 minutes lors du succès d'Indiana contre Brooklyn (104-97). Avec le même temps de jeu que son compatriote, Evan Fournier a été moins en réussite : 2 points (1/7), 4 passes, 2 interceptions, 1 rebond lors de la victoire d'Orlando contre Portland (102-94). Alexis Ajinca (New Orleans) et Damien Inglis (Milwaukee Bucks) n'ont pas joué.

Les résultats de la nuit :

Phoenix - La Nouvelle-Orleans 104 - 88
Miami - Toronto 94 - 108
Golden State - Milwaukee 121 - 112
Dallas - Memphis 97 - 88
Boston - Atlanta 101 - 109
Utah - Denver 97 - 88
Chicago - Detroit 144 - 147 4 a.p.
Minnesota - Sacramento 99 - 95
San Antonio - LA Clippers 115 - 107
Indiana - Brooklyn 104 - 97
Orlando - Portland 102 - 94
Philadelphie - New York 97 - 107

NBA