La nuit NBA au crible : San Antonio enfonce le Thunder, Miami peut rêver aux playoffs

La nuit NBA au crible : San Antonio enfonce le Thunder, Miami peut rêver aux playoffs

Publié le , modifié le

San Antonio termine très fort cette saison régulière avec un 8e succès d'affilée. Les Spurs ont dominé le Thunder (113-88) et peuvent encore espérer décrocher la deuxième place à l'Ouest derrière Golden State battu par New Orleans (103-100). Le "Big Three" des Spurs a signé au passage un nouveau record. A l'Est, Miami se rapproche de la 8e et dernière place qualificative pour les playoffs suite à sa victoire contre Charlotte (105-100). Enfin, Atlanta a battu le record de victoires de la franchise avec un 58e succès contre Phoenix (96-69).

Le match de la nuit : New Orleans s'offre le leader

Les matches se suivent et se ressemblent pour Golden State. Battus par San Antonio, les Warriors se sont à nouveau inclinés sur le parquet des Pelicans. Stephen Curry (25 points) et Draymond Green (24 points) ont bien essayé de leur voler dans les plumes, les Pelicans ont fait le dos rond malgré les 12 points de retard à la pause (55-43). Ils ont pu compter sur Anthony Davis qui s'est réveillé au retour des vestiaires. L'intérieur des Pelicans, qui a pris 10 rebonds, a inscrit 25 de ses 29 points et a été décisif dans le money time en rentrant notamment ses deux lancers-francs à 9 secondes du terme. Avec ce succès, New Orleans (42 victoires-35 défaites) récupère la 8e place à l'Ouest au détriment du Thunder (42-36). 

L'homme de la nuit :

Les Kings n'ont plus rien à jouer mais Rudy Gay a brillé quand même face à une autre équipe mal en point à l'Ouest, Minnesota. L'intérieur de Sacramento a compilé 33 points, 7 rebonds et 5 passes lors du succès des siens contre les Timberwolves (116-111). 

Le chiffre de la nuit : 730

Le "Big Three" des Spurs s'est offert un nouveau record cette nuit. A l'occasion du déplacement des Spurs sur le parquet d'Oklahoma, Tony Parker, Tim Duncan et Manu Ginobili ont disputé leur 730e match ensemble dépassant celui des Celtics (Larry Bird, Kevin McHale et Robert Parish). Cette barre symbolique a été dignement fêtée par des Spurs qui poursuivent leur irrésistible montée en puissance avec un 8e succès consécutif marqué de l'empreinte de Kawhi Leonard. L'aillier, MVP des dernières finales, a égalé son record de points en carrière (26) et ajouté 9 rebonds et 4 contres à sa collection. Et le Big Three? Tim Duncan a frôlé double-double (12 points, 9 rebonds), Ginobili a inscrit 10 points alors que Tony Parker (2 points) n'a joué que 16 minutes et n'a pas terminé le match à cause d'une douleur au tendon d'Achille. Les trois hommes peuvent rêver de battre un autre record : celui du nombre de victoires appartenant à la triplette de Boston (536 contre 540).

La phrase de la nuit :

"Ce n'est pas notre but. C'est une des choses sur le chemin de notre but ultime, ça arrive, mais on peut en être fier". Kyle Korver n'a pas voulu en rajouter sur le nouveau record de victoires de la franchise d'Atlanta. Un 58e succès - pour 19 défaite - conquis tranquillement face aux Suns (96-69) au cours duquel Jeff Teague a inscrit 16 points et Al Horford (14 points).

Les Français de la nuit : petite nuit 

ALors que Tony Parker a été ménagé contre les Spurs, Boris Diaw a été appliqué lors du 52e succès des Spurs - pour 26 défaites - cette saison. "Babac" a joué 26 minutes pour 6 points, 6 passes et 4 rebonds. Autre Français sur les parquets, Alexis Ajinca a peu joué lors du succès de New Orleans contre Golden State. L'intérieur tricolore s'est contenté de 5 minutes pour  4 points, 1 contre.

Les résultats de la nuit : 

Atlanta-Phoenix : 96-69
Miami-Charlotte : 105-100
New Orleans-Golden State : 103-100
Oklahoma City-San Antonio : 88-113
Sacramento-Minnesota : 116-111
Los Angeles Clippers-Los Angeles Lakers : 105-100

Benoit Jourdain @BenJourd1