Russell Westbrook du Thunder 28112016
Russell Westbrook, le meneur exceptionnel du Thunder. | Michael Reaves / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Russell Westbrook s'amuse encore, San Antonio réagit

Publié le , modifié le

Il dépasse chaque jour les limites de l'exceptionnel. Il monopolise aussi, à raison, toutes les louanges... Si son équipe reste irrégulière, Russell Westbrook affiche actuellement une forme toujours aussi stratosphérique. La nuit dernière, c'est lui encore une fois qui a porté le Thunder vers un succès presque inespéré (126-115, ap.) face aux Wizards. Au buzzer et à trois points, il avait déjà égalisé pour amener Oklahoma City jusqu'en prolongation. Un "overtime" qu'il a littéralement survolé avec 14 des 21 points de son équipe. Au final, c'est son 4e "triple double" consécutif, son 9e cette saison et son 46e en carrière ! Une vraie machine...

►La perf' : Russell Westbrook s'enflamme et punit Washington

Comme chaque nuit où le Thunder joue, le refrain est le même depuis le début de saison régulière : quelles ont été les prouesses statistiques réalisées par Russell Westbrook ? Face à Washington (126-115, ap.), dernière victime du meneur d'Oklahoma City, il s'est encore amusé comme jamais ! Malgré une adresse défaillante (12/35 aux tirs), avec 35 points, 14 rebonds et 11 passes, le N°0 a enchaîné un quatrième "triple double" consécutif, portant sa franchise vers une douzième victoire (huit défaites). Ce 9e TD de la saison, plus que tout le reste de la NBA, lui permet d'être le 6e meilleur joueur de "triple double" de l'histoire. Avec 46 unités, il a encore dépassé LeBron James (45), et voit Larry Bird (59) à portée... Le record d'Oscar Robertson (37) lors de la saison 1961-1962, à première vue intouchable, pourrait bien être battu par Russell Westbrook s'il continue sur ce rythme...

En vidéo : le 9e "triple double" de la saison de Russel Westbrook

►La stat : 11-0 pour San Antonio

A défaut de se montrer impérial à domicile comme l'an dernier, San Antonio affiche un bilan exceptionnel loin de ses terres : 11 victoires pour aucun revers ! Défaits la nuit précédente face à Orlando (83-95), les Spurs ont parfaitement réagi en "back to back" sur le parquet des inquiétants Mavericks de Dallas (94-87). Ce 15e succès (4 défaites) permet à San Antonio de consolider sa place de dauphin derrière les Warriors (16v, 2d). Comme souvent, c'est le meilleur défenseur de la Ligue, Kawhi Leonard (21 pts, 7 rbds, 2 pd, 2 int), qui a permis à la franchise texane de s'imposer. Patty Mills (23 pts) l'a bien épaulé, notamment derrière la ligne à trois points (5/6). Le Français Tony Parker, ainsi que Manu Ginobili et Pau Gasol avaient été mis au repos par Gregg Popovich.

►Le duel de la nuit : Kristaps Porzingis face à Karl-Anthony Towns

Des titans. Les deux pépites de 21 ans se sont livrés un duel de dingue la nuit dernière. Si les Knicks de Porzingis ont réussi à s'imposer sur le fil (106 à 104) face aux Wolves de Towns, c'est bien l'intérieur de Minnesota qui est ressorti vainqueur du duel statistique. Avec 47 points (15/22 aux tirs), 18 rebonds et 3 contres, Karl-Anthony Towns a clairement sorti la meilleure copie de sa jeune et déjà belle carrière. Seule la victoire des siens manquaient à la fête. Kristaps Porzingis, la sensation de ce début de saison, a encore une fois réalisé une performance de haute volée... Un cran en-dessous de son homologue des Wolves mais toute de même impressionnante avec 29 points, 8 rebonds, 4 passes et 2 contres.

En vidéo : le duel Prozingis-Towns

►Le Top 10 de la nuit

►Les résultats de la nuit

Dallas - San Antonio 87 - 94
Boston - Detroit 114 - 121
Toronto - Memphis 120 - 105
Portland - Indiana 131 - 109
Denver - Miami 98 - 106
Phoenix - Atlanta 109 - 107
Chicago - LA Lakers 90 - 96
Oklahoma City - Washington 126 - 115 a.p.
Minnesota - New York 104 - 106

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet