La nuit NBA au crible: Oklahoma City et San Antonio voyagent bien

La nuit NBA au crible: Oklahoma City et San Antonio voyagent bien

Publié le , modifié le

Le Thunder et les Spurs l'ont emporté la nuit dernière en NBA respectivement sur le parquet du Heat et celui des Nuggets. OKC a fait la différence en deuxième période dans un match qui sentait bon les Finales 2012 (94-86). Kevin Durant a été maladroit (9/24, 19 points) mais il a bien été épaulé par Jackson (16 points) et Westbrook (19 points). Côté Spurs, on a pu compter sur Kawhi Leonard complet (17 points, 15 rebonds, 3 passes et 2 interceptions) pour vaincre Denver (109-99).

Le match de la nuit: Oklahoma se remémore 2012

Bien sûr Miami n'est plus le Heat de 2012. le départ de LeBron James a évidemment changé la donne mais quand le Thunder se déplace en Floride, il y a toujours un parfum particulier. Le match a été très accroché et les coéquipiers de Chris Bosh étaient encore devant à la mi-temps. C'était avant le réveil d'OKC qui s'impose finalement (94-86). Les deux équipes n'ont pas tout à fait brillé par leur adresse (45% pour le Thunder dont 23% à 3 points et 36% de loin pour Miami). Le collectif du Thunder a fait la différence avec cinq joueurs à dix points ou plus.

Le joueur de la nuit: Kawhi Leonard en mode MVP

Il a longtemps manqué aux Spurs, 18 matches en tout. Son absence, plus que celle de Tony Parker, est pour beaucoup dans la mauvaise passe de San Antonio depuis le début de saison. Dans la victoire des Spurs sur les Nuggets (109-99), Leonard a été partout. Surtout aux rebonds, avec ses 15 prises il est, de loin le meilleur rebondeur des Texans (33% du total). Gregg Popovich attend de son ailier qu'il apporte des deux côtés du terrain. Ce qu'a fait Leonard la nuit dernière.

La stat de la nuit:OKC est en positif

La victoire d'Oklahoma City sur le parquet de Miami n'est pas anodine. Il permet aux coéquipiers de Kevin Durant de posséder désormais un bilan de 21 victoires pour 20 défaites. Pourtant, les joueurs de Scott Brooks ont encore du boulot pour accrocher un sport en Playoffs. Phoenix marche fort et est à trois victoires devant (25-18).

Christophe Gaudot @ChrisGaudot