Nicolas Batum (Hornets-Blazers)
Nicolas Batum semble trouver sa place dans le collectif des Hornets | Chuck Burton/AP/SIPA

La nuit NBA au crible: OKC chute, Batum cartonne

Publié le , modifié le

Troisième de la conférence ouest, Oklahoma City a été battu la nuit dernière sur son parquet par la surprenante équipe de Boston (100-85). Les Celtics, emmenés par un excellent Marcus Smart (26 points, 8 rebonds), remportent leur cinquième succès de la saison et infligent au Thunder son quatrième revers. Opposé à son ancienne équipe de Portland, Nicolas Batum a lui brillé dans le succès des siens (106-94). L'ailier français s'est fendu de 33 points, 5 rebonds et 6 passes décisives.

Le match de la nuit : Oklahoma City - Boston

Qui aurait prédit avant le début de saison qu'à la mi-novembre, Boston et Okahoma City ne seraient séparés que par une victoire aux bilans ? C'est pourtant le cas depuis le succès des Celtics, la nuit dernière, sur le parquet du Thunder (100-85). Un seul être vous manque et tout est dépeuplé dit le proverbe, en l'absence de Kevin Durant, "OKC" a peiné et ce malgré les 27 points d'un Russell Westbrook scandaleusement maladroit (5/20 dont 2/10 à trois points rattrapés par un 15/17 aux lancers). Les 16 points et 10 rebonds de Serge Ibaka n'ont pas pesé bien lourd face au duo Marcus Smart/Isiah Thomas, respectivement 26 et 20 points. Ce succès permet à Boston d'avoir un bilan positif de cinq victoires pour quatre défaites. Le Thunder en est à six succès pour quatre revers.

L'homme de la nuit : DeMarcus Cousins

Le joueur à retenir aurait pu être Kobe Bryant, dont l'odyssée en NBA touche à sa fin, avec ses 17 points, 8 rebonds et 9 passes décisives dans le succès de LA sur Detroit (97-85) mais la performance de mammouth de DeMarcus Cousins surpasse celle de son voisin californien. Dans la victoire de Sacramento sur une pâle formation de Toronto (107-101), l'intérieur fantasque a inscrit 36 points et gobé 10 rebonds, soit un double-double plus que costaud. Cette victoire n'est que la quatrième cette saison pour les Kings (pour sept défaites) mais Cousins est pour le moment parfait avec 28 points et 11 rebonds de moyenne.

Le chiffre de la nuit : 50 000

Soit le cap passé par Kevin Garnett la nuit dernière. L'ailiers du Minnesota a passé plus de 50 000 minutes sur les parquets NBA ce qui en fait le cinquième joueur de l'histoire (avec Kareem Abdul-Jabbar, Karl  Malone, Jason Kidd et Elvin Hayes) à dépasser cette barre symbolique. Malheureusement pour lui, ses Timberwolves ont chuté face à Memphis (114-106).

Le Français de la nuit : Nicolas Batum

Il était cahin-caha jusqu'ici, faisant parler sa polyvalence mais peinant à trouver réellement sa place dans le collectif des Hornets. Depuis trois matches, Nicolas Batum est lancé. Auteur de 24 points face à New-York puis de 28 contre Chicago, le Français a encore brillé la nuit dernière, face à son ancienne équipe de Portland (106-94). Pour ce match en forme de retrouvailles, Batum a inscrit 33 points (à 11/19 dont 5/10 de loin) tout en captant cinq rebonds et en distribuant six passes). Ce succès permet aux Hornets de présenter un bilan équilibré de cinq victoires et cinq défaites et permet à "Batman" de confirmer qu'il est bien un atout précieux pour Charlotte.

Kévin Séraphin, qui arborait une coiffure pour rendre hommages aux victimes des attentats en France, a été très bon dans la victoire de New York sur la Nouvelle-Orléans (95-87). l'intérieur français a inscrit 14 points. De son côté, Rudy Gobert a réalisé un double-double (11 points, 11 rebonds mais aussi 3 contres et 2 interceptions) dans le court succès de Utah sur Atlanta (97-96).

NBA