Nick Young et Jordan Clarkson des Lakers de Los Angeles NBA 112016
L'arrière des Lakers, Nick Young (à gauche), ici félicité par son coéquipier Jordan Clarkson | Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Nick Young et les Lakers crucifient le Thunder de Westbrook

Publié le , modifié le

Peu de match mais quel suspense ! Avec seulement quatre rencontres cette nuit en NBA, sans véritables cadors, la plus grande ligue professionnelle au monde de basket a encore été le théâtre d'un sacré spectacle. Après deux saisons catastrophiques, les pires de leur histoire, les Los Angeles Lakers vivent un début d'exercice 2016-2017 bien plus prolifique (8 victoires et 7 défaites). Cette nuit, Nick Young leur a permis de remporter une victoire au "quasi" buzzer (111-109) face au Thunder de Russell Westbrook, grâce à un shoot à trois points complètement fou... Dans les autres matches, les Knicks et New Orleans ont enchaîné alors que Denver a surpris Chicago (110-107).

►La perf' de la nuit : "Swaggy P" envoie les Lakers au septième ciel

"Nick a pris ses responsabilités, il aime se retrouver dans ce genre de situation et nous a offert une belle victoire". Bien sûr, Luke Walton, le manager des Lakers, était en admiration. Son arrière, Nick Young (17 points) ou le "Swaggy P" pour les plus avisés du basket américain, a en effet rentré un de ces fameux shoots complètement improbables. Un panier qui vient symboliser le début de saison aussi bon que surprenant de Los Angeles (8 victoires pour 7 défaites). Déjà auteur d'un tir primé au buzzer de la mi-temps, l'arrière de la célèbre franchise californienne a récidivé à cinq secondes seulement du terme ! Mené 109 à 108 par le Thunder de Russell Westbrook, encore énorme malgré une certaine maladresse (34 points à 43%, 8 rebonds et 13 passes), Los Angeles remet le cuir en jeu et bien que la passe de Brandon Ingram ne lui soit pas destinée, Young intercepte avant de s'élever un mètre derrière la ligne à trois points et en total déséquilibre pour faire exploser un Staples Center en ébullition ! Au final, victoire 111 à 109 pour des Lakers septièmes de conférence Ouest...

Dans cette défaite d'Oklahoma City, il faut tout de même noter la nouvelle belle performance du Français Joffrey Lauvergne. L'intérieur international des Bleus a compilé 13 points (5/9), 7 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 contre pour 23 minutes de jeu seulement. Aucun autre français n'a joué cette nuit.

EN VIDÉO - Le panier incroyable mais victorieux de Nick Young 

►Le joueur de la nuit : Porzingis, toujours plus haut

Une autre franchise revit également, les New York Knicks. Dans un Madison Square Garden plein à craquer, la franchise new-yorkaise a réussi à se sortir du piège tendu par Portland (107-103) et Dam Lillard (22 points, 5 rebonds et 6 passes). Un homme fort et en grande forme a permis aux siens d'aller chercher ce septième succès de la saison : Kristaps Porzingis. Le jeune (21 ans) intérieur letton des Knicks s'impose comme l'un des meilleurs joueurs de la Ligue depuis le début de la saison et cette nuit encore, il a offert un vrai récital avec 31 points (13/23 aux tirs), 9 rebonds, 1 passe et 1 contre. Une performance décisive qui a été bonifiée par les solides prestations de Carmelo Anthony (17 points et 6 rebonds) et Derrick Rose (18 points, 4 rebonds et 5 passes). Ce deuxième succès consécutif permet à New York, toujours privé de Joakim Noah malade, de connaître son meilleur bilan (7 victoires et 7 défaites).

EN VIDÉO - L'énorme match de Kristaps Porzingis dans la victoire des Knicks

►Les résultats de la nuit

LA Lakers - Oklahoma City 111 - 109

New York - Portland 107 - 103

Atlanta - La Nouvelle-Orleans 94 - 112

Denver - Chicago 110 - 107

NBA