karl anthony towns mason plumlee portland minnesota
Le joueur de Minnesota Karl-Anthony Towns (en blanc) face à Mason Plumlee de Portland (en noir et rouge) | Hannah Foslien / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Minnesota stoppe Portland

Publié le , modifié le

Minnesota a mis fin à la série de victoire de Portland dans l'unique match NBA de la nuit.

Le match de la nuit 

Exception cette nuit, le principal match de basket ne concernait pas la NBA. Le vrai choc était en championnat universitaire qui, après sa fameuse March Madness (surnom de la phase finale), jouait sa finale. North Carolina a remporté son sixième titre face à Gonzaga (71-65), l'équipe du Français Kilian Tillie, frère des deux internationaux Kim (basket) et Kevin (volley). Un an après sa finale perdue contre Villanova (74-77), les Tar Heels tiennent enfin leur sacre universitaire. 

Le joueur de la nuit 

En raison de la finale, il n'y aurait pas dû avoir de match professionnel. Mais la NBA n'a pas trouvé d'autre date pour recaser le match reporté entre Minnesota et Portland. Un parquet gonflé par l'humidité avait poussé à l'annulation de leur affrontement début mars. Le pivot des Timberwolves Karl-Anthony Towns en a profité pour s'illustrer avec 34 points et 12 rebonds. De quoi mettre fin (110-109) à la série de six victoires de Portland, dont le meneur Damian Lillard (25 points, 6 passes décisives) a vu le panier de la gagne échouer sur le cercle. Outre KAT, Minnesota a également pu compter sur Andrew Wiggins (29 points, 3 rebonds). 

Hugo Monier @hgo_mon