Nikola Vucevic
Nikola Vucevic (à gauche) a inscrit le shoot de la gagne face aux Lakers | SAM GREENWOOD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Les Warriors déchaînés, les Lakers assommés

Publié le , modifié le

Encore porté par un Stephen Curry omniprésent (28 points, 5 rebonds, 5 passes, 5 interceptions), Golden State a signé cette nuit un neuvième succès de rang face à Memphis (100-84). En revanche, tout va toujours aussi mal pour les Lakers, battus par Orlando sur un shoot au buzzer de Nikola Vucevic (99-101), et pour Philadelphie qui a perdu son huitième match d'affilée contre Toronto (103-119). On notera enfin le retour gagnant de Lamarcus Aldridge (San Antonio) à Portland (113-101) et celui, raté, de DeAndre Jordan (L.A Clippers) à Dallas (108-118).

Le match de la nuit : Orlando-L.A Lakers

Qui l'eut cru? Dans cette nuit riche en beaux duels, c'est le duel de mal-classés entre le Magic et les Lakers qui décroche la palme du match de la nuit, et grâce à un buzzer beater de Nikola Vucevic (18 points). Le pivot monténégrin, qui sortait du banc pour la première fois de sa carrière après avoir manqué trois matches pour une blessure au genou, a signé son retour d'un shoot fantastique. Alors que Lou Williams avait manqué l'occasion de donner l'avantage aux siens, c'est en effet Vucevic, d'un tir très compliqué déclenché à une seconde et demie de la sirène, qui a finalement offert la victoire à la franchise floridienne. "Celui-là, c'est de la chance plus que du talent, a admis l'intérieur. J'ai tenté de shooter le plus haut possible pour éviter le contre de Roy Hibbert, et c'est rentré". Avec ce nouveau revers, le septième de la saison, les Lakers sont bons derniers de la conférence Ouest (1v-7d). Côté Magic, on notera la belle perf' (encore) d'Evan Fournier : 16 points, 5 rebonds, 6 passes. 

Le chiffre de la nuit : 9

Pulvérisés par ces mêmes Warriors une semaine plus tôt (défaite de 50 points!), Memphis a offert un peu plus de résistance cette nuit à domicile. Mais cela n'a pas suffi à contenir Stephen Curry (28 points), Andre Iguodala (20 points), Harrison Barnes (19 points) et le reste de l'intouchable effectif de Golden State, qui s'est facilement imposé dans le Tennessee (100-84). Cette victoire, la neuvième en neuf matches cette saison, permet aux Californiens de réaliser le meilleur début de saison de leur histoire. Les pensionnaires d'Oakland deviennent également les premiers champions en titre à enchaîner neuf succès de rang en entame de saison depuis les Bulls de Michael Jordan en 1996-97. 

L'homme de la nuit : Dirk Nowitzki

Alors que tous les regards étaient tournés vers DeAndre Jordan, copieusement sifflé par le public de Dallas après avoir agité l'été texan (il s'était engagé avec les Mavs avant de revenir sur sa décision), l'éternel Dirk Nowitzki en a profité pour réaliser son meilleur match de la saison. Avec 31 points, dont un tir décisif à une minute du buzzer, l'Allemand est devenu à 37 ans le joueur plus âgé de l'histoire à finir une rencontre à plus de 30 points et plus de 10 rebonds. Logiquement défaits (108-118), les Clippers n'ont pu se reposer sur un Chris Paul très moyen (11 passes mais 2/11 aux tirs). Autre performance notable : le triple-double de Rajon Rondo (14 points, 11 rebonds, 15 passes) qui a permis à Sacramento de battre les Pistons d'Andre Drummond (14 points, 17 rebonds). 

La première de la nuit : Brooklyn

Philadelphie, battu par Toronto (119-103), est la dernière franchise à ne pas avoir remporté le moindre match cette saison. Son compagnon en bas de tableau, Brooklyn, a en effet décroché à Houston (106-98), après sept revers de suite, son premier succès depuis la reprise. L'homme du match : le remplaçant croate Bojan Bogdanovic (22 points, 9 rebonds), qui a parfaitement répondu à James Harden (23 points, 9 rebonds, 6 passes). Autre première : celle de Lamarcus Aldridge à Portland sous un autre uniforme que celui des Blazers. Pour son grand retour dans l'Oregon, où il a été chaleureusement accueilli après y avoir passé neuf saisons, le Spur s'est montré impitoyable : 23 points, 6 rebonds et la victoire (113-101). 

Le "dommage" de la nuit : Kristaps Porzingis

Le duel entre Charlotte et New York aurait pu être l'un des finishs les plus fous de l'année. Suite au panier de Cody Zeller à 4 dixièmes du buzzer, les Knicks ont en effet trouvé le moyen de déclencher un dernier shoot, par l'intermédiaire de leur jeune rookie letton Kristaps Porzingis... et ce dernier l'a inscrit, un mètre derrière l'arc! Mais après vérification vidéo, les arbitres ont estimé que le jeune phénomène de 20 ans avait jeté la balle après la sirène. Les Hornets s'en sortent donc au forceps (95-93) grâce à un Nicolas Batum des grands soirs (24 points, 5 rebonds). 

Tous l​es résultats de mercredi:

Atlanta - New Orleans 106 - 98
Boston - Indiana 91 - 102
Denver - Milwaukee 103 - 102
Dallas - LA Clippers 118 - 108
Houston - Brooklyn 98 - 106
Memphis - Golden State 84 - 100
Charlotte - New York 95 - 93
Orlando - LA Lakers 101 - 99
Philadelphie - Toronto 103 - 119
Sacramento - Détroit 101 - 92
Portland - San Antonio 101 - 113

NBA