Les Spurs avec Aldridge et Green
Le collectif des Spurs fait merveille | Jason Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Les Spurs marquent les Cavaliers au fer rouge

Publié le , modifié le

A trois semaines du début des play-offs, le champion NBA en titre Cleveland a vécu une soirée cauchemardesque à San Antonio (103-74) lundi, tandis que Russell Westbrook a étourdi Dallas (92-91) et affolé une nouvelle fois les statistiques.

Le match de la nuit : Les Spurs corrigent Cleveland

LeBron James, agacé, a préféré rejoindre les vestiaires avant même la fin de la rencontre. La superstar de Cleveland a passé une mauvaise soirée: David Lee lui a donné un coup de coude involontaire dans le dos durant le 3e période et les Spurs ont donné une leçon à ses Cavaliers. Les champions en titre n'ont même pas tenu un quart-temps face à la franchise texane qui, après la première période, comptait déjà dix points d'avance. La rencontre était déjà décidée avant même la pause, grâce à Kawhi Leonard (25 pts) et en raison de l'inefficacité de Cleveland au tir (37,3%, 15,4% à trois points) et d'une nouvelle catastrophique prestation en défense.

Conséquence, avec cette neuvième défaite en quinze matches en mars, Cleveland (47 v-26 d) a abandonné la première place de la conférence Est à Boston (48 v-26 d) qui ne jouait pas lundi. "Plus que cette première place, ce qui m'inquiète, c'est qu'on ne joue pas mieux au basket, je veux qu'on joue mieux", a reconnu James qui a fini la rencontre avec 17 points en 30 minutes. Mais le triple champion NBA reste confiant: "Je ne suis pas inquiet, car lorsqu'on joue notre basket, ce basket estampillé Cleveland, plein d'intensité, on peut battre n'importe qui", a estimé "King James". Le meneur français de San Antonio Tony Parker (2 pts en 20 min) s'est refusé à tirer des conclusions trop hâtives de la lourde défaite de Cleveland et de la cinquième victoire de suite des Spurs. "C'était un grand rendez-vous, mais au final, ce n'est qu'un match dans la saison, ce n'est qu'une victoire. C'est clairement une surprise de voir un tel score, mais cela peut arriver dans une saison, c'est long et je suis sûr qu'ils vont rebondir", a prévenu "TP".

Si San Antonio reste 2e de la conférence Ouest, l'optimisme est de mise avant les play-offs: les Spurs ont battu à deux reprises cette saison Cleveland et Golden State et affichent un bilan impressionnant de onze victoires en douze matches face aux cinq meilleures équipes du Championnat 2016-17.

VIDEO : San Antonio vs Cleveland

Le joueur de la nui​t : Russell Westbrook

Le meneur d'Oklahoma City Russell Westbrook a encore frappé les esprits lundi avec son 37e "triple double" de la saison et un dernier quart-temps étourdissant qui a offert la victoire à son équipe à Dallas (92-91). Westbrook a fini la rencontre avec 37 points, 13 rebonds et 10 passes décisives. Il ne lui manque plus que quatre "triples" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) pour égaler le record d'Oscar Robertson qui, lors de la saison 1961-62, en avait réussi 41 sous le maillot des Cincinnati Royals. Avec neuf matches de saison régulière encore à disputer, Westbrook semble en mesure d'égaler, voire d'améliorer, le vieux record de Robertson: il vient d'enchaîner trois "triples" consécutifs et en a collectionné sept sur ses neuf derniers matches. Plus important encore à ses yeux, Oklahoma City, surclassé la veille par Houston (137-125), a renoué avec la victoire (42 v-31 d) et peut encore viser la 5e place de la conférence Ouest, occupée par les Clippers (44 v-31 d). Westbrook, candidat au titre de meilleur joueur de la saison (MVP), a été décisif dans la dernière période que le Thunder a pourtant abordée avec 13 points de retard: il a étourdi la défense des Mavericks avec ses 19 points, dont le panier de la victoire à sept secondes de la sirène.

Le Frenchie de la nuit : Rudy Gobert

On ne voit que lui pour l'instant ! Par la taille et les feuilles de statistiques, Rudy Gobert porte le Jazz à bouts de bras. Privé pourtant de son meilleur marqueur Gordon Hayward, Utah (45 v-29 d) a pris ses distances avec les Clippers et OKC en dominant La Nouvelle-Orléans (108-100) grâce à son pivot français. En grande forme, il a conforté ses ambitions sur le titre de meilleur défenseur de la saison avec ses 20 points, 19 rebonds et 5 contres.

Les résultats de la nuit

Dallas - Oklahoma City 91 - 92
Toronto - Orlando 131 - 112
New York - Detroit 109 - 95
San Antonio - Cleveland 103 - 74
Utah - La Nouvelle-Orléans 108 - 100
Sacramento - Memphis 91 - 90

AFP

NBA