Kawhi Leonard, Cleveland-Spurs
Kawhi Leonard, inarrêtable face à Cleveland | USA Today Sports

La nuit NBA au crible : les Spurs à l'arraché face à Cleveland, Gobert et Batum se distinguent

Publié le , modifié le

Malgré les absences de Pau Gasol et de Tony Parker, les Spurs s’en sont remis à un Kawhi Leonard éblouissant (41 points, record en carrière) pour s’imposer à l’arraché après prolongation sur le parquet de Cleveland (118-115). Les Frenchies ont également brillé cette nuit puisque Nicolas Batum et Rudy Gobert ont grandement contribués aux victoires des Hornets sur les Nets (112-105) et du Jazz face à Indiana (110-109).

Le match de la nuit : Leonard crucifie Cleveland et marche sur les traces de Duncan

Rude semaine pour les Cavaliers. Humiliés à l’Oracle Arena face aux Warriors mardi (126-91), LeBron James et son escadron ont subi cette nuit la loi des Spurs, un autre prétendant au titre. Pourtant privé de Pau Gasol, opéré après s’être fracturé la main gauche, et de Tony Parker, en délicatesse avec une cheville, San Antonio a pu encore une fois compter sur un Kawhi Leonard en feu. Omniprésent, le All-Star améliore son record de points en carrière (41 pts, 6 rbs, 5pds) et enchaîne un sixième match de suite à plus de 30 points, imitant Tim Duncan, le seul joueur à avoir réussi une telle série auparavant sous le maillot de la franchise texane.

C’est pourtant les Cavaliers qui avaient pris ce choc par le bon bout, maintenant des Spurs maladroits (9/24 au tir, 0/5 à 3-points) à +11 après le premier quart-temps (33-22). Mais sous l’impulsion de Leonard et d’un très bon Dejounte Murray (14 pts à 7/10 au shoot), San Antonio passe la seconde, infligeant même un 17-2 en milieu de deuxième quart-temps pour finalement pointer à un point des Cavs à la pause (58-57).

Distancé de cinq points (107-102) à deux minutes du terme, Cleveland a arraché la prolongation grâce à LeBron James (29 pts, dont 10 en 4e période), auteur d’un 3-points salvateur à 30 secondes de la sirène pour envoyer les deux équipes en prolongations (107-107). Mais "King James" a perdu pied ensuite, avec deux ballons perdus (pour un total de sept), avant que Kevin Love – loin de son meilleur niveau cette nuit – ne se manque totalement sur la dernière mise en jeu qui aurait permis à Cleveland d’arracher une deuxième prolongation.

Le MVP de la nuit : Batum écœure Brooklyn

Auteur de 16 points, 9 rebonds et six passes face aux Nets malgré une certaine maladresse au tir, Nicolas Batum a attendu les derniers instants du match pour faire vibrer les spectateurs du Spectrum Center de Charlotte. A un peu plus de trois minutes de la sirène, alors que son équipe était menée d'un point (98-97), l’international français a sorti le grand en jeu en inscrivant 7 points en 50 secondes. D’abord grâce à un tir primé avec la faute avant de faire mouche de nouveau derrière l’arc sur l’attaque suivante pour distancer définitivement les Nets (112-105). Ajoutez à ça quatre interceptions dont trois dans la dernière période et vous tenez le sauveur d’Hornets bien mal embarqués.

Les Fran​çais de la nuit : Gobert et le Jazz confirment

Le Jazz ne s’arrête plus. Face à Indiana, George Hill (30 pts) et ses partenaires ont enchainé une sixième victoire consécutive (110-109), la 29e de la saison. Au lendemain de son match phénoménal contre Dallas (27 pts, 25 rebonds), Rudy Gobert a marqué 19 points et capté onze rebonds, soit son 30e match de suite avec au moins dix rebonds. Boris Diaw en a profité également pour inscrire 6 points, capter 3 rebonds et distribuer 4 passes en 19 minutes.

Joakim Noah, de retour après avoir manqué deux matches, a fait la loi dans la raquette avec ses 15 rebonds, mais les Knicks se sont inclinés face à Phoenix (107-105), soit leur treizième défaite en seize matches.

Timothé Luwawu a eu 21 minutes à se mettre sous la dent et marqué 10 points lors de la défaite de Philadelphie, privé de Joël Embiid, laissé au repos, face à Atlanta (110-93).

L’image de la nuit : « C’est ton heure Isaiah »

Isaiah Thomas a encore justifié son surnom de "King in the fourth". Malgré la défaite des Celtics face à Portland (127-123), IT a inscrit 41 points dont 21 lors de la dernière période et en prolongation. Un quatrième quart-temps dont il a fait sien depuis le début de saison et que son papa, présent dans les gradins, n’a pas manqué de rappeler au moment où le fiston dégaine à 3-points à 80 secondes du terme.

Les résultats de la nuit

Portland - Boston 127 - 123
Washington - Detroit 112 - 113
Philadelphie - Atlanta 93- 110
Brooklyn - Charlotte 105 - 112
Milwaukee - Miami 97 - 109
Phoenix - New York Knicks 107 - 105
Houston - Memphis 119 - 95
San Antonio - Cleveland 118 - 115
Los Angeles Clippers - Denver 98- 123

Sacramento - Chicago 99 - 102
Indiana - Jazz 100 - 109


 

Mathieu Aellen

NBA