Tony Parker, Manu Ginobili et Gregg Popovich
Tony Parker et Manu Ginobili attentifs aux consignes de Gregg Popovich | Darren Abate/AP/SIPA

La nuit NBA au crible: les Spurs invincibles à domicile, LeBron James domine Kobe Bryant

Publié le , modifié le

Opposé à des Bulls à la lutte pour les Playoffs à l'Est, San Antonio a remporté son 55e victoire de la saison (pour 10 revers) et enchaîné un 40e match sans défaite à domicile (109-101). Les Spurs ont pu compter sur Leonard, Aldridge et Parker dans un trio flamboyant. Pour leur dernier affrontement avant la retraite de Kobe Bryant, LeBron James et le leader des Lakers se sont livrés un superbe duel dont les Cavaliers sont sortis vainqueurs (120-106).

Le duel de la nuit: James-Bryant, une page se tourne

Aucune finale NBA n'a pas vu à l'oeuvre LeBron James ou Kobe Bryant depuis 2006 (Miami-Dallas). Avec la retraite du "Mamba", c'est une page de la NBA qui va se tourner en fin de saison. La nuit dernière, dans son antre de toujours le Staples Center, le célèbre numéro 24 accueillait LeBron James, "l'élu" auto-couronné, pour la dernière fois de leur histoire commune forte de 22 duels (16 victoires pour "King James"). Comme revigoré par cet alléchant duel, Kobe Bryant a livré une prestation de choix avec 26 points en 32 minutes (11 sur 16 au tir). Sous l'impulsion du MVP 2008, Los Angeles a pris les devants à la pause (42-41) avant que l'affrontement face à James ne monte dans les tours. Le quadruple MVP a enchaîné deux dunks rageurs, dont l'une sur une passe insolente de J.R. Smith avec l'aide de la planche, mais Bryant a répondu à chaque fois en déjouant le marquage de la star de Cleveland pour inscrire un de ses célèbres "fadeaways", puis un panier à trois points. Privés de leur star, ménagée pour une blessure à l'épaule, les Lakers ont finalement laissé filer les Cavaliers (120-106). "Même si on n'avait une nette avance, je voulais être sur le parquet le plus longtemps possible pour être une dernière fois face à l'un des plus grands de notre sport, à un compétiteur sans équivalent", a souligné James (24 points).

Lire aussi: Kobe Bryant, derrière le mythe

La forteresse imprenable de la nuit: l'AT&T Center de San Antonio

Voilà désormais 40 matches de suite que l'AT&T Center de San Antonio est une forteresse imprenable. Dans leur salle, les coéquipiers de Tony Parker n'ont plus chuté depuis le 12 mars dernier (contre Cleveland 128-125 après prolongation). Face aux Bulls (109-101), les Spurs ont misé sur leur hydre à deux têtes, Kawhi Leonard (29 points et 7 rebonds) et LaMarcus Aldridge (26 points et 10 rebonds) auquel est venu se greffer Tony Parker (20 points et 12 passes). Ce succès permet aussi aux Spurs de terminer une 19e saison à plus de 55 victoires, seuls les Lakers ont fait mieux (20) dans l'histoire de la Ligue. "L'objectif, c'est de gagner le titre NBA en fin de saison, a rappelé Parker. C'est bien, mais cela ne voudra pas dire grand chose si on ne va pas au bout: notre but ultime, c'est de gagner le titre et c'est tout ce qui nous préoccupe".

Le chiffre de la nuit: 15 000

Alors que les Spurs se sont encore régalés face aux Bulls (voir plus haut), Tim Duncan est entré encore un peu plus (oui c'est encore possible) dans l'histoire de la NBA. L'ailier fort formé à Wake Forest a capté trois rebonds dans la victoire des siens, ce qui lui permet de passer la barre symbolique des 15 000 rebonds en carrière que seuls six joueurs ont dépasse dans l'histoire de la NBA. Plus fort encore, le meilleur ailier fort de tous les temps rejoint Kareem Abdul-Jabbar dans le très fermé club des joueurs à plus de 25 000 points, 15 000 rebonds et 3 000 contres en carrière.

Le Français de la nuit: Toupane s'éclate

Alors que son premier contrat de dix jours s'achève (une franchise NBA peut offrir au maximum deux contrats de dix jours au même joueur avant de devoir le signer jusqu'à la fin de saison), Axel Toupane se montre. Auteur de ses premiers points il y a deux jours, le Français a fait mieux dans la victoire de Denver sur Phoenix (116-98) avec 10 points (à 3/7 dont 2/4 à trois points), 2 rebonds et 2 passes décisives en 15 minutes de temps de jeu. Une performance qui pourrait lui permettre de signer son second ten days contract avec les Nuggets où évolue aussi Joffrey Lauvregne (6 points et 2 rebonds la nuit dernière).

NBA