Kawhi Leonard et Manu Ginobili
Les deux joueurs des Spurs, Kawhi Leonard et Manu Ginobili | SIPA - DARREN ABATE

La nuit NBA au crible : les Spurs finissent en trombe, Boston se replace

Publié le , modifié le

Les champions en titre poursuivent leur sans-faute à l'approche de la fin de la saison régulière. Après Golden State, les Spurs ont battu Houston, un autre prétendant au titre NBA, 110-98 grâce notamment aux 27 points de Tony Parker. Les hommes de Gregg Popovich en sont à neuf victoires consécutives. A l'Est, la guerre fait rage pour la 8e place qualificative pour les playoffs. Boston a réussi une belle opération en dominant Detroit 113-103. Avec les Celtics, ils sont encore trois - Indiana, Miami et Brooklyn - à se disputer les deux derniers strapontins.

Le match de la nuit : Les Spurs s'offrent le derby texan

Tout simplement inarrêtables ces Spurs! Depuis neuf matches, les champions en titre ne perdent plus et comme Golden State, Houston, l'autre cador qui a dominé la Conférence Ouest toute la saison, a fini par mordre la poussière. Les coéquipiers de James Harden (22 points) ont tenu une mi-temps - ils étaient menés 57-53 à la pause - avant de craquer. Dans le sillage d'un Kawhi Leonard (20 points, 3 rebonds et 2 passes) et d'un Tony Parker étincelant (27 points à 13/18 aux tirs, 4 passes),  le collectif de San Antonio a fait la différence avec 5 joueurs à 10 points ou plus. Ils pourront enchaîner un 10e succès de rang et dépasser les Rockets au classement avec le match "retour" qui se profile face à eux vendredi. Pour l'instant, les Rockets sont 3e de la Conférence Ouest (53-25) et San Antonio 5e (53-26).

Vidéo : la rencontre Houston-San Antonio

L'homme de la nuit : Isaiah Thomas

Si au sommet de la Conférence Est, les choses sont claires (Atlanta 1er, Cleveland 2e), pour les tickets restants à valider pour les playoffs, c'est la foire d'empoigne. Boston, Brooklyn, Indiana, Miami et dans une moindre mesure Charlotte se disputent les derniers billets. Et dans cette course où le moindre faux-pas peut coûter cher, les Celtics ont réalisé une belle opération en dominant Detroit (113-103) éliminant du même coup les Pistons. L'homme de ce succès est Isaiah Thomas qui a réussi sa meilleure performance en carrière avec 34 points (10/17 aux tirs dont 4/8 à trois points), 6 passes et 3 rebonds. D'autant plus fort qu'il était sur le banc au coup d'envoi.

Le chiffre de la nuit : 4

Il ne reste que 4 matches à jouer à New Orleans et à Oklahoma pour se départager dans la course au dernier ticket pour les playoffs à l'Ouest. Mais les Pelicans ont manqué l'occasion de se concevoir un petit matelas en concédant une seconde défaite en trois matches face à Memphis (110-74). Un large revers au cours duquel la jeune star Anthony Davis n'a pas brillé (12 points, 5 rebonds) contrairement au trio Jeff Green, Marc Gasol, Zach Randolph, auteur de 45 points à eux trois. Pour obtenir leur premier billet pour les play-offs depuis 2011, ils devront encore affronter deux grosses écuries de la conférence Ouest déjà qualifiées :  Houston et les champions en titre San Antonio. Parallèlement au difficile agenda de La Nouvelle-Orléans, Oklahoma va au contraire jouer trois de ses quatre derniers matches de la saison régulière face à des équipes au bilan négatif : Sacramento (27 victoires, 51 défaites),  Indiana (35-43) et Minnesota (16-62). Avant cette dernière ligne droite, Pelicans et Thunder sont à égalité parfaite (42-36).

La phrase de la nuit 

"Je me suis senti bien. Je crois que c'était bien. Plus je jouerai, plus ça ira, mais je m'améliore chaque semaine. Ca prendra du temps mais j'y arriverai". Derrick Rose se voulait optimiste après son retour  à la compétition pour la rencontre entre Chicago et Orlando. La première après avoir manqué 20 matches depuis le 25 février. Il avait annoncé qu'il ne pouvait jouer que 20 minutes - en tant que titulaire -, il n'a donc joué que 19'24'' le temps d'inscrire 9 points, de distribuer 2 passes et prendre 2 rebonds. Un retour rempli de promesses mais qui s'est terminé par une défaite au buzzer (105-103) face à un Magic inspiré emmené par un très bon Victor Oladipo (23 points), auteur du tir décisif. Avec cette défaite, Chicago laisse le titre de champion de la Division Central à Cleveland, vainqueur de Milwaukee (104-99).

Vidéo : la rencontre Orlando-Chicago

Les Français de la nuit : Parker et Diaw en chef de file

Tony Parker et Boris Diaw se sont régalés cette nuit contres les Rockets. Le premier a inscrit 27 points, mais le deuxième n'a pas été en reste avec 15 points (7/14), 9 rebonds et 2 passes. Lors du succès d'Indiana contre New York (102-86), Ian Mahinmi a joué 20 minutes pour 4 points et 5 rebonds. Nicolas Batum a, lui, une nouvelle fois fait admirer sa polyvalence lors du succès de Portland contre Minnesota (116-91) avec 11 points, 5 passes et 6 rebonds. Joffrey Lauvergne a été efficace avec Denver qui s'est imposé contre les Lakers (119-101) avec 5 points, 2 rebonds et 1 passe en 5 minutes. Rudy Gobert a réalisé un double-double (12 points, 10 rebonds 3 passes et 2 contres) avec Utah contre Sacramento (103-91). Battu avec les Bulls, Joakim Noah n'a pas pu empêcher Victor Oladipo d'inscrire le panier décisif à la dernière seconde. Le Français a compilé 4 points, 11 rebonds et 4 passes. Lors de cette rencontre, Evan Fournier a fait son retour après 17 matches manqués en raison d'une blessure à la hanche et son bilan a été bon (11 points, 2 passes). Enfin Kevin Séraphin a inscrit 12 points (6/8) et pris 6 rebonds lors du succès de Washington contre Philadelphie (119-90).

Les résultats de la nuit :

Charlotte-Toronto : 74-92
Orlando-Chicago : 105-103
Philadelphie-Washington : 90-119
Detroit-Boston : 103-113
Brooklyn-Atlanta : 111-114
New York-Indiana : 86-102
Memphis-New Orleans : 110-74
Milwaukee-Cleveland : 99-104
San Antonio-Houston : 110-98
Los Angeles Lakers-Denver : 101-119
Utah-Sacramento : 103-91
Dallas-Phoenix : 107-104
Portland-Minnesota : 116-91

NBA