Tony Parker
Tony Parker, le meneur des Spurs, s'est repris après son match raté face à Golden State | Ronald Cortes / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible: Les San Antonio Spurs de Parker s'offrent un record

Publié le , modifié le

En obtenant sa 40e victoire de la saison à domicile, pour une seule défaite, devant Oklahoma City (102-98 a.p.) San Antonio a égalé le record du nombre de succès à la maison tenu par les Boston Celtics de Larry Bird en 85-86. Long à se dessiner, le succès des Spurs est dû à de très bons Leonard (26 points) et Parker (20 unités). Dans les autres matches, Miami fait la bonne opération en dominant Detroit (99-93).

L'équipe de la nuit : Les Spurs dans l'histoire

Ils sont passés à un rien de la saison parfaite dans leur antre de l'AT&T Center, les Texans de San Antonio doivent se "contenter" d'un bilan de 40 victoires pour 1 défaite. Battus par Golden State dimanche, les coéquipiers de Tony Parker (20 points) ont eu bien du mal à se mettre dans le rythme face à une équipe d'Oklahoma City privée de ses trois joueurs majeurs, Kevin Durant, Russell Westbrook et Serge Ibaka. Les Spurs ont compté jusqu'à 18 points de retard (41-23) avant de se réveiller dans le sillage d'un Kawhi Leonard qui confirme son statut de joueur all-star (26 points, 5 rebonds et 5 passes). Bien épaulé par Parker, avec qui il a inscrit les neuf points de San Antonio en prolongation, l'ailier des Spurs offre la 66e victoire (pour 15 défaites) de la saison à son équipe (102-98 après prolongation), assurée de finir deuxième à l'ouest dans le sillage des Warriors.

Le joueur de la nuit: Joe Johnson rajeunit à Miami

Est-ce l'air de la plage qui fait du bien à Joe Johnson ? L'ancien arrière-ailier de Brooklyn connaît une seconde jeunesse depuis son transfert vers South Beach. La nuit dernière, il a été le grand artisan du succès plus que précieux de Miami devant Detroit (99-93). Auteur d'un superbe 10/15 aux tirs (dont 2/3 de loin), Johnson a surtout fait plier Detroit dans les dernières minutes. Cette victoire permet à Miami de grimper à la troisième place de la conférence est alors que Detroit affrontera Cleveland au premier tour des Playoffs. Le revers de la nuit dernière, couplé au succès d'Indiana sur New York (102-90) condamne les Pistons à la huitième place et à un premier tour très compliqué.

L'autre Français de la nuit: Ian Mahinmi confirme

S'il y a un Français qui réussit une excellente saison sans faire de bruit, c'est bien Ian Mahinmi. Champion NBA en 2011 avec Dallas, le pivot des Pacers a été installé dans le cinq majeur par Franck Vogel, son coach, après les départs à l'intersaison de Roy Hibbert et de David West. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien des Spurs a saisi sa chance. Excellent en défense, bon rebondeur, Mahinmi en profite aussi pour claquer quelques belles performances offensives, comme la nuit dernière face à la pauvre raquette des Knicks. Le Français s'est fendu de 14 points pour aller avec ses 8 rebonds dans le succès des siens sur leur parquet (102-90).

Les résultats de la nuit

Indiana - New York 102 - 90
Détroit - Miami 93 - 99
Toronto - Philadelphie 122 - 98
San Antonio - Oklahoma City 102 - 98 (a.p.)
LA Clippers - Memphis 110 - 84

NBA