James Harden Houston
Le joueur des Rockets James Harden | AFP - CHRISTIAN PETERSEN

La nuit NBA au crible: Les Rockets confirment malgré Gobert

Publié le , modifié le

Grâce à un deuxième succès d'affilée, cette fois sur le Jazz d'Utah (103-94), les Rockets de Houston ont conforté leur précieuse septième place dans la Conférence Ouest, pour compter deux succès d'avance sur leur adversaire du soir. Rudy Gobert qui était blessé depuis plus d'un mois, a joué quelques minutes. Dans les autres rencontres de la soirée, les Kings ont résisté aux Lakers (118-115), les Hawks ont corrigé les Sixers (126-98), et les Bulls ont signé une sixième victoire d'affilée sur les Celtics (101-92).

La bonne affaire: les Rockets confirment

Rien n'est encore fait pour les play-offs, mais tout va beaucoup mieux pour l'équipe de James Harden. Avec ses 33 points et 8 rebonds en 34 minutes, "The Barber" a fait oublier l'absence de son collègue Dwight Howard, blessé au dos. Tout s'est joué lors du troisième quart temps remporté 33-22 par les joueurs locaux. Vainqueurs (103-94), les Rockets comptent à présent deux victoires d'avance sur le Jazz, et se rapprochent même de la sixième place occupée par Memphis.

Le grand retour: Rudy Gobert était là

Si cette défaite n'était pas du goût de Rudy Gobert, l'international français avait toutefois la satisfaction d'avoir pu reprendre la compétition. Ecarté des parquets depuis le 2 décembre en raison d'une blessure à un genou, le pivot du Jazz a en effet disputé 15 minutes avec un rendement réduit (6 points, 3 rebonds). En son absence, Utah avait perdu onze matches sur 18. Il s'agissait d'ailleurs de la 20e défaite du Jazz en 35 rencontres, sachant qu'avant la blessure de Gobert, son bilan était de huit victoires et huit défaites.

L'équipe en forme: une 6e victoire des Bulls

Lui aussi blessé, Joakim Noah devrait quant à lui revenir prochainement. Son équipe affiche par contre un bilan bien plus positif de 22 victoires et 9 défaites. Opposés aux Celtics, les Bulls ont ainsi enregistré une sixième victoire consécutive (101 à 92). Bousculée lors des deux premiers quarts, la franchise de Chicago a fait la différence au retour des vestiaires, prenant d'emblée dix points d'avance. Pau Gasol y est allé de son "double double" (17 points et 18 rebonds), et Jimmy Butler s'est encore montré irrésistible avec 19 points et pas moins de dix passes décisives. Solides deuxièmes de la Conférence Est, les Bulls peuvent se targuer d'avoir inscrit au moins 100 points lors de leurs neuf derniers matches, ce qui représente une première depuis 1995.

Le joueur en forme: Bryant comme au bon vieux temps

Auteur de 28 points en 31 minutes face à Sacramento, Kobe Bryant a régalé les amoureux de la balle orange avec un alley-oop qui rappellait ses plus beaux exploits. A 37 ans, Bryant a sans doute réussi l'un de ses meilleurs matches depuis le début de la saison, mais n'a pu empêcher la défaite des Lakers (118-115). Toutefois, Bryant peut être heureux d'avoir dépassé le chiffre symbolique de 33.000 points, lui qui prendra sa retraite au printemps. Avec désormais 33.010  points au compteur, il occupe toujours la troisième place au classement des meilleurs marqueurs de l'histoire de la NBA, derrière les légendaires Kareem Abdul-Jabbar (38.387 pts) et Karl Malone (36.928 pts).

La leçon des Hawks face aux Sixers en vidéo

Romain Bonte

NBA