Warriors
Golden State a gagné cette nuit, comme San Antonio et Houston. | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Les Clippers doutent, Isaiah Thomas dans l'histoire

Publié le , modifié le

Les leaders ont tenu leur rang cette nuit en NBA : Golden State et San Antonio se sont imposés, tout comme les Rockets qui infligent aux Clippers leur 5e défaite de rang. A l'est, la soirée a été marquée par la performance historique d'Isaiah Thomas (52 points) dans la victoire de Boston contre Miami. Dans le sillage de Joel Embiid les Sixers ont gagné, au contraire des Bulls de Chicago qui n'y arrivent toujours pas.

► Le match de la nuit : Les Clippers en plein doute

Cela faisait 5 ans que ça ne leur était pas arrivé. En perdant cette nuit face à Houston (140-116), les Clippers on enchaîné leur cinquième défaite de suite, pour la première fois depuis 2010-2011. Sans Blake Griffin, blessé à un genou, ni Chris Paul, ménagé, les Californiens n'ont rien pu faire face à des Rockets désormais solidement accrochés à la troisième place de la conférence ouest. Dans le sillage de James Harden, sur les bases d'une saison de MVP et auteur de son septième triple double de la saison, Houston a dominé sans trembler. A noter le bel apport de Montrezl Harrell, 29 points en sortie de banc. 

► Le joueur de la nuit : Isaiah Thomas dans l'histoire

Personne ne l'avait fait dans l'histoire pourtant riche des Celtics. Contre Miami, le meneur de poche (1,75) de Boston a explosé les compteurs, terminant le match sur un quatrième quart temps de folie : il a inscrit 29 points sur les 35 de son équipe ! Au total, Isaiah Thomas termine le match avec 52 points au compteur et rejoint Larry Bird, dernier Celtic a avoir inscrit 50 points. Alors qu'ils sortaient d'un match perdu de peu contre Cleveland la veille, les Celtics se sont imposés face à Miami 117-114 et confortent leur troisième place de la conférence est. 

"Lors du quatrième quart-temps, j'avais l'impression que j'étais seul sur le terrain et que j'étais à l'entraînement, tous mes tirs rentraient, c'était vraiment spécial"

"Lors du quatrième quart-temps, j'avais l'impression que j'étais seul sur le terrain et que j'étais à l'entraînement, tous mes tirs rentraient, c'était vraiment spécial"

► Le Français de la nuit : Tony Parker sans faire de bruit

San Antonio est une franchise discrète. Chaque année, les Texans font leur chemin loin des projecteurs, sans trop attirer l'attention. Mais chaque année, ils dominent leurs adversaires et enchaînent les victoires. Dans le sillage de Tony Parker et sans Kawhi Leonard, malade, les Spurs ont dominé Portland (110-94) au terme d'un match laborieux. Le Français termine avec 18 points et 5 passes décisives et sans faire de bruit, les Spurs vont terminer l'année à la 2e place de la conférence ouest. 

Youmni Kezzouf @YoumniK