Derrick Rose Chicago New York
Derrick Rose a réussi son retour avec la tunique des Bulls. | ALEX GOODLETT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible: Les Chicago Bulls de Noah corrigent New York

Publié le , modifié le

En ouverture de la saison, Chicago n'a fait qu'une bouchée des New York Knicks (104-80) au Madison Square Garden. Les Bulls ont pu s'appuyer sur un banc très performant, à l'image d'un Taj Gibson rayonnant dans la raquette. Ils semblent déjà prêts à défier le Cleveland de LeBron James vendredi au United Center. Parmi les onze autres rencontres de la nuit, Miami désormais sans "King James" s'est défait Washington (107-95) tandis Russell Westbrook n'a pas réussi à porter OKC sur le parquet des Blazers de Nicolas Batum (106-89).

Le match de la nuit : Les Bulls laminent les Knicks

Cette année, il faudra compter sur Chicago pour le trophée Larry O'Brien. Pour leur premier match de la saison, les Bulls ont infligé une véritable correction aux New York Knicks (104-80). Les coéquipiers de Joakim Noah ont fait la différence en toute fin de premier quart-temps avant de dérouler tranquillement par la suite. Au Madison Square Garden, les troupes de Derek Fisher ont perdu pied lors des entrées remarquées de Brooks et surtout de Taj Gibson (22 points). Le banc des Knicks, trop léger qualitativement, n'a pas réussi à répondre à la déferlante adverse. 

Profitant de l'effet "rouleau compresseur" de son équipe, le coach Tom Thibodeau s'est montré sans pitié avec New York en permettant à Derrick Rose et Joakim Noah de lâcher prise en seconde période. Les Knicks, dépassés mercredi, n'auront pas le temps de cogiter puisqu'ils devront relever la tête dès ce soir face à un prétendant au titre, les Cavaliers de LeBron James.

L'homme de la nuit : Derrick Rose

Il disputait son premier match de NBA depuis le 22 novembre 2013. Et on peut parler logiquement d'un retour gagnant. Derrick Rose a largement contribué (13 points) au succès probant de Chicago au Madison Square Garden 13 points. "Je ne peux pas être satisfait de ces stats, je ne me suis pas encore complètement débarrassé de la rouille mais je m'en rapproche", a affirmé le MVP 2011. Sa performance contre les Knicks a toutefois permis d'entrevoir une montée en puissance.  

Le Français : Nicolas Batum

A l'instar de Parker dans la nuit de mardi à mercredi, Nicolas Batum n'a pas raté son entrée en scène avec Portland. L'ailier de l'équipe de France, bronzée au Mondial espagnol, a rendu une copie intéressante avec 16 points, 5 rebonds et 6 passes. Avec l'aide de ses coéquipiers, il a écoeuré OKC (106-89) dans le dernier quart-temps malgré un très bon Russell Westbrook.

Le fait de la nuit : 38

38, c'est le chiffre de la nuit. 38, c'est justement le nombre de points inscrits par Westbrook. Sa feuille de stats digne d'un Kevin Durant, victime d'une fracture d'un métatarse mi-octobre, n'a cependant pas permis à Oklahoma de s'imposer à Portland. Westbrook (11 sur 26 au shoot) devra élever son niveau pour combler l'absence longue durée du MVP de la saison passée.

Les résultats de la nuit :
Toronto - Atlanta : 109-102
Charlotte - Milwaukee : 108 - 106 (a.p.)
Miami - Washington : 107 - 95
New York Knicks - Chicago : 80 - 104
Memphis - Minnesota : 105 - 101
Boston - Brooklyn : 121 - 105
Indiana - Philadelphie : 103 - 91
Utah - Houston : 93 - 104
Denver - Détroit : 89 - 79
Phoenix - Los Angeles Lakers : 119 - 99
Sacramento - Golden Gate : 77 - 95
Portland - Oklahoma City : 106 - 89

Yohan Roblin @yohanroblin