LeBron James Cleveland
La star des Cavs, LeBron James | AFP - JASON MILLER

La nuit NBA au crible : Les Cavs et les Spurs chutent, nouveaux records pour Curry et les Warriors

Publié le , modifié le

Sale soirée pour San Antonio et Cleveland. Les Spurs ont chuté à Indiana (91-99) tandis que Memphis a réussi un gros coup avec une équipe bis en s'imposant sur le parquet des finalistes de l'an dernier (106-103). Les Warriors, eux, sont loin de tout ça et ont su rebondir après leur défaite surprise contre les Lakers la nuit dernière. Les hommes de Steve Kerr ont signé un 45e succès consécutif à domicile - nouveau record - en battant Orlando (119-113). Stephen Curry en a profité pour passer la barre des 300 trois points réussis en une seule saison.

Le match de la nuit : Cleveland surpris

Les Cleveland Cavaliers se sont fait surprendre à domicile (106-103) par les Memphis Grizzlies, pourtant décimés. Ils ont concédé leur 18e défaite de la saison, la sixième à domicile, et elle pourrait laisser des traces, car Memphis était privé de quatre titulaires et n'avait que huit joueurs disponibles. LeBron James a pourtant répondu présent avec ses 28 points, neuf rebonds et cinq passes décisives, mais Kyrie Irving (27 points) a perdu, à lui seul, sept ballons. "Même contre l'équipe de mon fils, on perdrait si on gaspillait autant de ballons, notre concentration n'était pas au niveau", a déclaré LeBron James. Maigre consolation pour le King, grâce à ses 28 points il est devenu le 13e meilleur marqueur de l'histoire (26406 points). Il a dépassé John Havlicek, arrière des Boston Celtics qui avait inscrit 26.395 points entre 1962 et 1978.

Du côté de Memphis, la différence est venue notamment des remplaçants puisque Vince Carter (15 points) et Lance Stephenson (17 points) ont répondu présent et ont parfaitement épaulé les titulaires Tony Allen (26 points) et Jamychal Green (16 points, 10 rebonds). Malgré ce revers, les Cavs conservent leur première place à l'Est (44 victoires-18 défaites) tandis que Memphis est cinquième à l'Ouest (38 victoires-25 défaites).

L'homme de la nuit : Stephen Curry

La nuit dernière contre les Lakers, Stephen Curry avait raté son match (18 points). Le MVP 2015 s'est réveillé contre Orlando, l'équipe à qui il avait passé 51 points le 25 février dernier. Cette nuit, il s'est arrêté à 41 points avec un très bon 7/13 à trois points. Il a aussi compilé 13 rebonds et 3 passes, mais est surtout devenu le premier jouer de l'histoire à dépasser la barre des 300 tirs longue distance réussis en une seule saison. Depuis ce match contre le Magic, il en est à 301 alors qu'il reste encore 20 matches à jouer.

Le chiffre de la nuit : 45

Golden State continue sa moisson de records. Face au Magic, les Warriors ont signé un 45e succès d'affilée à domicile. Les Warriors ne se sont plus inclinés à l'Oracle Arena depuis 27 janvier 2015, et une défaite après prolongation contre les Bulls. Stephen Curry et ses coéquipiers ont fait mieux que les Bulls (justement) de Michael Jordan qui sont restés invaincus dans leur salle pendant 44 matches entre 1995 et 1996. Le record de Golden State est aussi celui de tous les sports professionnels américains: la plus longue série du genre en NFL (football américain) est de 27 pour les Miami Dolphins entre 1971 et 1974.

La phrase de la nuit : Messina fataliste

"On a connu une mauvaise soirée aux tirs, c'était une de ces soirées où rien ne fonctionnait, on n'était pas aussi tranchant qu'à notre habitude", a regretté Ettore Messina qui a remplacé Gregg Popovich retenu à San Antonio pour des problèmes personnelles. Les Spurs qui restaient sur huit victoires de suite, ont sombré en première période (25-13) avec une réussite famélique au tir (26%, pour 35,4% au final et 14,3% à trois points). Malgré LaMarcus Adridge et Kawhi Leonard, 23 points, ils n'ont pas réussi à se relancer, alors que Tim Duncan (9 points), Tony Parker (6 points) et Danny Green (4 points) ont connu une soirée délicate.

Vidéo : le match Indiana-San Antonio

Les Français de la nuit : Fournier et Batum se montrent

Face au champion en titre, Evan Fournier a rendu une belle copie malgré la défaite : 20 points, 1 rebond, 1 passe en 35 minutes. Nicolas Batum, lui, a prouvé une nouvelle fois sa polyvalence avec 11 points, 5 rebonds, 4 passes, 3 contres en 37 minutes lors du succès de Charlotte contre Minnesota (108-103). Ian Mahinmi (11 points, 9 rebonds, 2 passes en 31 minutes) a eu le dernier mot face à ses camarades tricolores des Spurs, Tony Parker (6 points) et Boris Diaw (0 point, 2 rebonds, 1 passe en 14 minutes). Enfin, Damien Inglis n'a pas joué avec Milwaukee lors de la défaite des Bucks contre Chicago (90-100).

Les résultats de la nuit :

Golden State - Orlando 119 - 113
Dallas - LA Clippers 90 - 109
Chicago - Milwaukee 100 - 90
New Orleans - Sacramento 115 - 112
Charlotte - Minnesota 108 - 103
Cleveland - Memphis 103 - 106
Indiana - San Antonio 99 - 91

Benoit Jourdain @BenJourd1