Stephen Curry
Stephen Curry et les Warriors n'ont toujours pas perdu cette saison | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La nuit NBA au crible : Le grand huit de Golden State

Publié le , modifié le

Les Warriors sont bel et bien intouchables en ce début de saison. Cette nuit, la franchise de Golden State, longtemps accrochée par les Detroit Pistons, a remporté un huitième succès d’affilée (109-95) en faisant la différence dans le dernier quart-temps grâce à ses "Splash Brothers", Stephen Curry (22 points) et Klay Thompson (24 points). Dans le même temps, les Los Angeles Clippers ont battu les Memphis Grizzlies au bout du suspense (94-92), tandis que les San Antonio Spurs ont surclassé les Sacramento Kings (106-88).

Le match de la nuit : Golden State - Detroit

Le champion en titre a dominé la belle surprise de ce début de saison, lundi soir à l'Oracle Arena, mais que ce fut dur pour les Warriors qui ont attendu les derniers instants de la rencontre pour décrocher un 8e succès de rang. Un peu moins tranchant que d'ordinaire, Stephen Curry (22 points à 7/18) a pu compter sur le soutien de l'autre arrière californien, Klay Thompson (24 points), mais aussi sur le précieux apport du banc (13 points pour Andre Iguodala, 10 pour Leandro Barbosa). "Nous avons le meilleur groupe de remplaçants de toute la ligue", a ainsi lâché Draymond Green (6 points, 10 rebonds, 9 passes). Inarrêtable depuis la reprise, Andre Drummond, le pivot des Pistons (14 points, 15 rebonds), a cette fois-ci été bien muselé par la défense de Golden State qui reste invaincu cette saison. 

L'homme de la nuit : Paul George

Paul George est bien de retour. Après deux récitals à plus de 30 unités (36 points contre Miami, 32 points, 11 rebonds contre Cleveland), l'ailier d'Indiana a encore brillé cette nuit (27 points, 7 passes). "Je me sens vraiment bien, j'ai l'impression d'avoir eu une année entière pour travailler mon jeu", s'est félicité "PG", absent durant tout l'exercice précédent suite à une double fracture tibia-péroné. Dans le sillage de son leader retrouvé, les Pacers ont dominé le Magic d'Orlando (97-84), qui a complètement craqué dans la dernière ligne droite malgré les 21 points du frenchie Evan Fournier. 

Le chiffre de la nuit : 34

Soit l'écart, en points, qu'a réussi à combler Atlanta face à Minnesota... en vain! Menés de 34 points à l'entame de la seconde période, les Hawks ont failli réaliser l'un des exploits de la saison en revenant à hauteur des visiteurs dans le money time. Mais ces derniers ne se sont pas dégonflés : portés par Andrew Wiggins (33 points) et Karl Anthony-Towns (17 points, 12 rebonds), les Wolves ont mis fin à une série de sept victoires d'affilée de la franchise géorgienne (117-107) et remportent un 4e succès de rang à l'extérieur, ce qui ne leur était plus arrivé depuis 2009. 

Le Français de la nuit : Evan Fournier

Encore une fois, l'arrière d'Orlando a été le joueur français le plus en vue de la nuit. Avec 21 points contre les Pacers de Ian Mahinmi (8 points, 9 rebonds), et malgré la défaite du Magic, il confirme sa très belle forme du moment : 6 matches à 17 points ou plus depuis la reprise (8 matches). Tony Parker (13 points) et Boris Diaw (6 points, 5 passes) ont contribué au succès facile des Spurs à Sacramento, tandis que Joakim Noah, annoncé blessé à quelques instants du début de la rencontre, n'a pas joué contre Philadelphie. 

NBA