La nuit NBA au crible : le duo Lillard-Aldridge porte les Blazers

La nuit NBA au crible : le duo Lillard-Aldridge porte les Blazers

Publié le , modifié le

Pour la première fois depuis 2009, Portland a quitté Indianapolis en vainqueur. Contre des Pacers friables (8e défaite consécutive), les Blazers ont enregistré leur 11e succès en 12 matches grâce à LaMarcus Aldridge (19 points, 14 rebonds) et Damian Lillard (18 pts). Golden State a conforté son statut de meilleure équipe de NBA en signant son 20e succès de la saison, le quinzième de suite, nouveau record de la franchise, 105 à 98 dans la salle de Dallas.

Le match de la nuit

Milwaukee a équilibré son bilan en arrachant une 12e victoire en 24 rencontres au détriment des Los Angeles Clippers qui semblent marquer le pas après un bon début de saison (bilan de 16-7). Les 26 points de Barnes, les 17 de Crawford en sortie de banc, les 25 de Redick, le match complet de Blake Griffin (10 pts, 6 rbds, 9 pds) et la prestation de Chris Paul (10 pts, 5 rbds, 7 pds) n’ont pas permis à la deuxième franchise de L.A. (en terme de palmarès) de venir à bout d’une coriace équipe des Bucks (22 points pour Knight, 20 pour AntetoKounmpo).

Le joueur de la nuit

Pour son retour après dix matches  d'absence en raison d'une blessure au genou droit face à Denver (108-96), le  pivot des Houston Rockets s'est fendu d'un double-double avec 26 points (9 sur 11 au tir!) et 13  rebonds, dépassant au passage le chiffre symbolique des 10.000 rebonds. "Je ne  savais pas trop à quoi m'attendre, j'ai juste essayé de donner mon maximum pour  aider mes coéquipiers", a-t-il expliqué, tout en reconnaissant que son genou  l'avait un peu fait souffrir au retour des vestiaires après la pause. Les  Rockets sont 3e de la conférence Ouest avec 18 victoires et cinq défaites. 

Le Français de la nuit

Evan Fournier. Avec ses 19 points (50% de réussite),  trois passes et cinq rebonds en 38 minutes de jeu, l'ancien joueur des Denver  Nuggets a permis à Orlando de mettre un terme à la série de neuf victoires de  suite d'Atlanta (100-99). Le Français du Magic est désormais incontournable  dans le cinq majeur de la franchise floridienne où il est en train de se faire  un nom. Signe de sa confiance actuelle, il a marqué au moins un panier à trois  points dans ses 31 derniers matches de NBA. A noter le bon match de Nicolas Batum (14 points, 4 rebonds, 5 passes) avec Portland contre Indiana (95-85).

Le chiffre du jour

0, le nombre de victoire à domicile de Philadelphie  après sa défaite en prolongation face à Memphis (120-115). Les Sixers ont perdu  leurs douze matches devant leur public, mais ils sont passés tout près d'un  succès de prestige face aux Grizzlies. Emmené par Michael Carter-Williams,  auteur d'un "triple-double" (16 pts, 11 passes, 11 rebonds), Philadelphie  menait de 18 points à sept minutes de la fin du temps réglementaire. Mais  Memphis a arraché la prolongation, puis la victoire grâce à Mike Conley (36  pts, record personnel) et Zach Randolph (24 pts, 11 rebonds). Memphis est 2e de  la conférence Ouest (19 v-4 d) et Philadelphie est toujours la plus mauvaise  équipe de NBA avec deux victoires et 21 défaites.

La phrase du jour

"Je ne crois pas qu'on puisse mieux jouer que lors de la première période", a reconnu Steve Kerr, l'entraîneur de Golden State qui a assommé Dallas 39 à 18 lors du premier quart-temps. Les Mavericks, pourtant meilleure attaque de NBA, ne s'en sont pas remis et se sont inclinés 105 à 98.

Résultats de la nuit

Philadelphie - Memphis    115 - 120 a.p.
Sacramento - Detroit    90 - 95
Houston - Denver    108 - 96
Charlotte - Brooklyn    87 - 114
Indiana - Portland    85 - 95
Orlando - Atlanta    100 - 99
Milwaukee - LA Clippers    111 - 106
Dallas - Golden State    98 - 105

Grégory Jouin @GregoryJouin