Klay Thompson (Golden State Warriors)
Klay Thompson (Golden State Warriors) | AFP

La nuit NBA au crible : La période dorée de Golden State

Publié le , modifié le

En s'imposant à Portland (111-113), Goden State a enchaîné une 11e victoire en 12 matchs. Les Warriors ont également profité des défaites conjointes de San Antonio et de Houston pour s'envoler encore un peu plus en tête de la conférence Ouest. A l'Est, Cleveland a enfin réagi en matant le Thunder de Russell Westbrook (107-91).

Le match de la nuit : Portland-Golden State

Même privés pour la première fois de la saison de leur jouer-vedette Stephen Curry, malade, les Warriors continuent de dominer leur sujet. Leur victoire à Portland n'a pas été une formalité, loin de là, puisque les Trail Blazers les ont accrochés jusqu'au bout, mais Kevin Durant (33 pts) et Klay Thompson (27 pts) ont assuré l'essentiel et ont offert à leur équipe une onzième victoire en douze matches. Les champions 2015 et vice-champions 2016 caracolent en tête de la conférence Ouest avec 41 victoires, soit cinq de plus que San Antonio.

Le résumé en vidéo : 

Le joueur de la nuit : Seth Curry

Pour une fois ce n'est pas Stephen qui a attiré la lumière. Son jeune frère a réussi son record de points personnel (24) pour permettre à Dallas de surprendre San Antonio à domicile (101-105), une première depuis 2008. Alors qu'ils menaient de dix points à la pause (59-49), Kawhi Leonard et ses coéquipiers ont perdu pied au retour des vestiaires face à Curry et Yogi Ferrell, titularisé alors qu'il est sous contrat pour seulement dix jours, et qui offrait la victoire aux Mavericks avec deux lancers francs à sept secondes de la sirène. Tony Parker, malgré ses 16 points, n'a pu empêcher une seconde défaite de rang pour la franchise texane.

La stat de la nuit : 20.000

LeBron James continue d'empiler les records en tous genres. Ce dimanche soir, face à Oklahoma, l'ailier des Cavaliers est devenu le premier joueur dans l'histoire de Cleveland à atteindre le chiffre symbolique des 20.000 points. Le "King" (25 points), bien soutenu par Kyrie Irving (29 points, 10 rebonds), a enfin offert une deuxième victoire consécutive à son club, ce qui n'était plus arrivé depuis trois semaines. Seul point noir de la journée pour l'équipe de l'Ohio : la sortie sur blessure au dos de Kevin Love, le troisième membre du "Big Three" qui sera absent lundi à Milwaukee. Côté Thunder, Russell Westbrook était une nouvelle fois trop isolé trop seul même si ses stats continuent de gonfler: le meneur d'OKC s'est offert son 23e "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) en 48 matches cette saison, le premier de sa carrière contre Cleveland, avec 20 points, 12 rebonds et dix passes décisives.

Le résumé en vidéo : 

Les Français de la nuit

Hormis Tony Parker (voir plus haut), ils étaient quelques Tricolores à jouer ce dimanche soir. Joffrey Lauvergne, profitant de l'absence sur blessure d'Enes Kanter, a ainsi marqué 13 points et capté six rebonds en 21 minutes pour Oklahoma. Défaite également pour Joakim Noah et New York face à Atlanta (142-139). Il aura fallu quatre prolongations aux Hawks pour venir à bout des Knicks et de Carmelo Anthony, auteur de 45 points. L'intérieur français (14 rbds, 6 pts) n'a pas fini la rencontre comme trois autres de ses coéquipiers pour accumulation de fautes personnelles.

Les résultats : 

Portland - Golden State 111 - 113
Indiana - Houston 120 - 101
Toronto - Orlando 113 - 114
Chicago - Philadelphie 121 - 108
San Antonio - Dallas 101 - 105
La Nouvelle-Orléans - Washington 94 - 107
Cleveland - Oklahoma City 107 - 91
Atlanta - New York 142 - 139 (a.p.)

Julien Lamotte