La nuit NBA au crible: Korver et Cleveland brillent, Gobert écoeure Davis, Oakley exclu du Madison

La nuit NBA au crible: Korver et Cleveland brillent, Gobert écoeure Davis, Oakley exclu du Madison

Publié le , modifié le

Le champion NBA en titre Cleveland s'est imposé (132-117) dans la salle d'Indiana grâce à Kyle Korver qui, un mois après son arrivée, commence à trouver ses repères. Sorti du banc, il a inscrit 29 points (8 paniers à 3pts) et 5 rebonds, finissant meilleur marqueur de l'équipe avec irving (29pts, 7 passes) devant LeBron James (25pts, 6rbds, 9 passes). Belle soirée également pour Utah, avec un 4e succès de rang aux dépens de La Nouvelle-Orléans (127-94) grâce aux 10pts et 16rbds de Rudy Gobert, qui a éteint Anthony Davis.

► Le match de la nuit: Indiana - Cleveland

Le déplacement chez les Pacers pouvait être un joli piège tendu aux Cavaliers. Surtout sans JR Smith, blessé pour un long moment. Mais son successeur, Kyle Korver, arrivé voici moins d'un mois dans la franchise championne en titre, a largement compensé cette absence. Sorti du banc, il a compilé 29 points, à 8/9 à 3 points, ajoutant cinq rebonds. Il n'avait plus sorti un tel match depuis février 2007.

Voilà comment Cleveland a empoché une large victoire à Indiana (132-117). Il faut dire que la production du nouveau scoreur de l'équipe s'est accompagnée d'une prestation toujours de qualité de Kyrie Irving, auteur de 29pts et 7 passes (en revanche 0/5 à 3pts), comme de LeBron James (25pts, 6 rbs et 9 passes), sans oublier le double-double de Kevin Love (14pts, 10rbds). Chez les Pacers, les 22pts, 8rbds et 6 passes de Paul George n'ont pas suffit, même avec les 22pts et 14 passes de Jeff Teague. 4e victoire de rang pour les Cavs, la 36e en 51 matches.

► La série de la nuit: Miami

Le Heat s'est offert sa douzième victoire de suite, en dominant les Bucks (106-88), et a égalé la plus longue série réussie cette saison par Golden State. Grâce à Hassan Whiteside qui a marqué 23 points et capté 16 rebonds, le Heat a grimpé à la 10e place de la conférence Est, à seulement deux victoires de la 8e place, qualificative pour les play-offs. "Notre mauvais début de saison nous a permis de développer une grosse solidité mentale", a estimé Erik Spoelstra, l'entraîneur de Miami.

► Le joueur de la nuit: Kawhi Leonard

En finissant le match avec 32 points (et 6rbds et 5 passes), Kawhi Leonard a ajouté un 81e match consécutif avec au moins 10 points inscrits. "C'est la principale explication de toutes nos victoires même quand nous ne jouons pas bien", lui a rendu hommage Manu Ginobili, son coéquipier. A 9/18 au tir, et 11 lancers-francs, il a enregistré un 16e match à plus de 30 points. "Je pense que Kawhi est l'un des seuls joueurs que nous voyons progresser sous nos yeux", a insisté Brett Brown, le coach des Sixers, dominés (111-103) dans leur propre salle. Tony Parker l'a bien soutenu avec 18pts et 5 passes.

► La claque de la nuit: Chicago

Vexé par sa défaite à Sacramento samedi (109-106), Golden State a réagi en champion. Et c'est Chicago qui en a fait les frais lors de son déplacement chez les Warriors. Emmenés par Kevin Durant (22 pts) et Klay Thompson (28 pts), ils se sont imposés (123-92) et n'ont plus perdu deux matches consécutifs de saison régulière depuis avril 2015. Les Bulls étaient privés de Jimmy Butler et de Dwyane Wade.

Vidéo: Golden State - Chicago

► Le Français de la nuit: Rud​​y Gobert

Si Utah a enregistré une 4e victoire d'affilée, l'équipe la doit beaucoup à son Français, Rudy Gobert. A la Nouvelle-Orléans, le Jazz s'est imposé (127-94), avec 10 points, 16 rebonds et deux contres de son frenchie. Mais au-delà de sa ligne de statistique, l'intérieur a surtout livré un énorme combat face à Anthony Davis, le limitant à un total de 12 shoots pour 12 points en tout et pour tout. Une pitance. "Ils ne sont pas la meilleure défense du Championnat pour rien, ils vous rendent les choses très difficiles", a expliqué Alvin Gentry, l'entraîneur des Pélicans. "C'est vraiment une bonne équipe", a renchéri Davis. Pour la deuxième soirée consécutive, une première depuis 2011, le Jazz a marqué plus de 120 points. Avec onze victoires lors des 14 derniers matches, Utah est solidement installé à la 4e place de la conférence Ouest.

► L'image de la nuit: Charles Oakley exclu manu militari au Madison

Pendant près de dix ans, Charles Oakley a joué sous les couleurs des Knicks, au côté d'un certain Pat Ewing. Ils ont écrit quelques-une des belles pages de l'histoire de cette franchise. Mais hier soir, en plein match au Madison Square Garden, il est revenu au premier plan bien involontairement. Et surtout très négativement. Lors du 1er quart-temps, il a été menotté et interpellé par les policiers dans la salle. La raison ?  Selon une porte-parole des Knicks, Oakley s'est comporté de "façon inappropriée et particulièrement insultante" avec James Dolan, le propriétaire de l'équipe assis juste devant lui. Alors que des vigiles lui demandaient de quitter les lieux, Oakley, 53 ans, a commencé à perdre son calme et s'en est pris physiquement à eux. Cela n'a pas empêché les Knicks de s'enfoncer un peu plus dans la crise en s'inclinant (119-115) face aux Clippers, la 3e défaite à domicile de leur saison, malgré les 28 points de Carmelo Anthony.

Résultats de la nuit

Golden State - Chicago 123 - 92
Sacramento - Boston 108 - 92
New York - LA Clippers 115 - 119
Brooklyn - Washington 110 - 114 a.p.
Atlanta - Denver 117 - 106
Detroit - LA Lakers 121 - 102
Milwaukee - Miami 88 - 106
Memphis - Phoenix 110 - 91
La Nouvelle-Orléans - Utah 94 - 127
Minnesota - Toronto 112 - 109
Philadelphie - San Antonio 103 - 111
Indiana - Cleveland 117 - 132

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze