Kove bryant los angeles lakers
Kobe Bryant après son dernier match avec les Los Angeles Lakers. | FREDERIC J. BROWN / AFP

La nuit NBA au crible : Kobe Bryant sort par la grande porte, les Warriors dépassent les Bulls

Publié le , modifié le

Kobe Bryant a marqué les esprits une dernière fois pour son 1566e et ultime match en NBA. Le numéro 24 des Los Angeles Lakers a inscrit 60 points face à Utah. Dans la même nuit, les Golden State Warriors ont battu le record de victoires des Bulls en atteignant un 73e succès en 82 matchs.

Le joueur de la nuit : Au revoir Kobe

Kobe Bryant n’allait pas conclure sa carrière sur une performance moyenne ou mauvaise, à l’image de la saison des Lakers. La légende de la NBA avait besoin d’un dernier coup d’éclat pour dire adieu au monde du basket. 60 points, l’ultime cadeau du Black Mamba. Les Los Angeles Lakers se sont imposés 101-96 contre Utah devant un parterre de stars venus voir Bryant, 37 ans, tirer sa révérence : Jack Nicholson, David Beckham, Snoop Dog, … Tous présents pour le quintuple champion NBA (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), troisième meilleur marqueur de l’histoire (33 464 points), MVP 2008, sélectionné à 18 reprises pour le All Star Game. Avant le match, Bryant a eu le droit à un émouvant hommage du tout aussi légendaire Magic Johnson. "Nous sommes là pour célébrer vingt années de grandeur, vingt années d'excellence, un joueur qui n'a jamais triché et offert à cette équipe cinq titres, tu es tout simplement le meilleur Laker de l'histoire" a déclaré l’ancien meneur. Après la rencontre, Bryant a pu dire un dernier mot à ses supporters, concluant son allocution d’un "Mamba Out".

Lire aussi : Kobe Bryant, derrière le mythe 

Le chiffre de la nuit : 73

Cela ressemblait à un rêve fou en début de saison. Battre le record de victoires de Chicago Bulls de 95-96. Le record des records. Rien qu’imaginer atteindre la barre des 72 victoires en 82 matchs, placée là par Michael Jordan, Scottie Pipen ou encore Dennis Rodman, pouvait passer pour du blasphème. Mais les Golden State Warriors ont gravi cet Everest du basket. Ils ont atteint les 73 victoires en battant les Memphis Grizzlies (125-104). Stephen Curry, le futur MVP, en a profité pour inscrire 46 points et dépasser les 400 paniers à trois points réussis en une saison (403). Les Warriors terminent logiquement en tête de la Conférence Ouest et sont les favoris pour remporter un second titre NBA de suite. Cela passe d’abord par un succès contre Houston en ouverture des play-offs. Les Rockets sont les derniers qualifiés à l’Ouest grâce à leur victoire face à Sacramento (116-81).

Le tableau des play-offs :

Ouest :
Golden State Warriors (1) - Houston Rockets (8)
San Antonio Spurs (2) – Memphis Grizzlies (7)
Oklahoma City Thunder (3) – Dallas Mavericks (6)
Los Angeles Clippers (4) – Portland Trail Blazers (5)

Est :
Cleveland Cavaliers (1) – Detroit Pistons (8)
Toronto Raptors (2) – Indiana Pacers (7)
Miami Heat (3) – Charlotte Hornets (6)
Atlanta Hawks (4) – Boston Celtics (5)

Les résultats de la nuit :

Chicago Bulls 115-105 Philadelphia 76ers
Cleveland Cavaliers 110-112 Detroit Pistons
Milwaukee Bucks 92- 97 Indiana Pacers
Boston Celtics 98-88 Miami Heat
Washington Wizards 109-98 Atlanta Hawks
Dallas Mavericks 91-96 San Antonio Spurs
Houston Rockets 116-81 Sacramento Kings
Minnesota Timberwolves 144-109 New Orleans Pelicans
Brooklyn Nets 96-103 Toronto Raptors
Charlotte Hornets 117-103 Orlando Magic
Golden State Warriors 125-104 Memphis Grizzlies
Los Angeles Lakers 101-96 Utah Jazz
Phoenix Suns 114-105 Los Angeles Clippers
Portland Trail Blazers 107-99 Denver Nuggets

NBA