La nuit NBA au crible : Irving et les Cavs abattent les Spurs, Gobert impressionne

La nuit NBA au crible : Irving et les Cavs abattent les Spurs, Gobert impressionne

Publié le , modifié le

Le choc de la soirée entre San Antonio et Cleveland a finalement tourné en la faveur des Cavaliers (128-125) et de leur duo Kyrie Irving et LeBron James. Si le second a inscrit 31 points, le premier a été étincelant avec 57 points, signant au passage le record de la saison. Dans les autres matches, Rudy Gobert a réalisé une très grande performance lors de la victoire de Utah contre Houston (109-91) avec un double-double (19 points, 22 rebonds). A noter aussi, la large défaite de Memphis contre Washington (107-87).

Le match de la nuit : un air de finale

On n'est pas encore en playoffs, mais cette rencontre entre Cleveland et San Antonio sentait bon la fin de saison. Il y a eu tous les ingrédients : des grands joueurs, des grosses prestations, du suspense et au final une revanche pour LeBron James qui a battu les Spurs qui l'avaient privé d'une troisième couronne l'an passé en finale NBA. Le King a été bon (31 points, 7 passes, 5 rebonds), mais son coéquipier Kyrie Irving a été terrible (cf homme de la nuit) : 57 points et 7/7 à 3 points, dont celui de l'égalisation à 110-110 au buzzer du temps réglementaire. De quoi annihiler les efforts de Tony Parker (31 points, 6 passes, 5 rebonds) et de ses coéquipiers. Danny Green (24 points), Tim Duncan (18 points, 11 rebonds), Kawhi Leonard (24 points) n'ont pas suffi. En prolongation, James et Irving ont enfoncé le clou pour offrir à Cleveland son troisième succès de rang et conforter sa deuxième place à l'Est (42 victoires-25 défaites). Les Spurs eux sont 6e à l'Ouest (40-24).

Vidéo : la rencontre San Antonio-Cleveland

L'homme de la nuit : Kyrie Irving, forcément

100% de réussite à trois points (7/7), 100% sur la ligne des lancer-francs, le record de points de la saison (57) et de points infligé par un seul homme aux Spurs, le tir de l'égalisation et de la prolongation au buzzer, des actions d'une classe folle - il a plusieurs fois cassé les reins de ses défenseurs - Kyrie Irving a signé une énorme performance contre les tenants du titre. On attendait James, on n'a finalement vu que le meneur des Cavs. Pour la course au MVP, c'est trop tard, mais après les 55 points marqués contre les Blazers fin janvier, le numéro 2 des Cavs a signé une prestation qui restera dans les annales. De quoi mettre l'eau à la bouche avant les playoffs, les premiers de la carrière d'Irving qui va fêter ses 23 ans dans 10 jours.

Le chiffre de la nuit : 18

Rudy Gobert a offert un récital cette nuit contre Houston. Le pivot français a réalisé un superbe double-double avec 19 points inscrits et 22 rebonds captés, agrémentés de 4 contres. A la pause, il avait déjà récupéré 18 ballons sous les paniers, le record de l'année en NBA. Après son all-star week-end parfaitement géré, le joueur du Jazz continue sur sa belle lancée, son équipe aussi puisqu'elle vient de battre un cador de l'Ouest (109-91) s'offrant ainsi son quatrième succès de rang. Si les playoffs sont un doux rêve - Utah est 11e de la conférence Ouest (28-36) - Gobert, lui, peut envisager sereinement l'avenir. Il est en train de faire son trou outre-Atlantique.

Les Français de la nuit : Mahinmi et Séraphin victorieux

Pendant que Parker et Gobert brillaient, d'autres Français ont foulé les parquets cette nuit. Le compère de "TP" chez les Spurs, Boris Diaw a marqué 9 points et pris 3 rebonds. Ian Mahinmi lui était titulaire dans la raquette des Pacers lors du succès contre Milwaukee (109-103 a. p.). Il a compilé 8 points et 10 rebonds. Même si Washington a gagné, Kevin Séraphin n'a pas trop eu le temps de briller avec six minutes passées sur le parquet contre Memphis (107-87) : 2 points, 2 rebonds.

Les résultats de la nuit :

San Antonio-Cleveland : 125-128 (a. p.)
Indiana-Milwaukee : 109-103 (a. p.)
Washington-Memphis : 107-87
Utah-Houston : 109-91
Los Angeles Lakers-New York : 94-101

Benoit Jourdain @BenJourd1